Prise de Miraflores

Prise de Miraflores

Informations générales
Date 3 et 4 août 1998
Lieu Miraflores (Colombie)
Issue Victoire des FARC
Belligérants
Colombie ColombieFARC FARC
Forces en présence
120 soldats
70 membres de la police antistupéfiants
1000 guérilleros
Pertes
16 morts
26 blessés
129 capturés

Conflit armé colombien

Batailles

Années 1970
Anorí

Années 1980
Palais de justice

Années 1990

Années 2000

Années 2010

La prise de Miraflores est une attaque menée par les Forces armées révolutionnaires de Colombie le contre une base de lutte contre les stupéfiants de la police nationale colombienne et d'un bataillon de l'armée nationale colombienne.

Suites et réactionsModifier

En 2010, à la suite de l'opération Caméléon menée par l'armée nationale colombienne, deux otages, Arbey Delgado et William Donato Gómez, qui passèrent près de douze ans de captivité aux mains des FARC après avoir été fait prisonniers par la guérilla lors de la prise de Miraflores, furent libérés[1],[2].

Notes et référencesModifier