Ouvrir le menu principal

L'opération Albion est une opération d'invasion des îles de Saaremaa, Hiiumaa, Muhu en Estonie par l'empire allemand contre la Russie durant la Première Guerre mondiale. L'opération Albion a commencé le par un débarquement dans la baie de Tagalaht après une intense activité navale afin de nettoyer les mines et les batteries côtières. Elle s'est terminée le 18 octobre, par l'évacuation des forces russes.

Après deux tentatives infructueuses, les Allemands ont réussi à débarquer sur Hiiumaa le 19 et à s'emparer de l'île le lendemain. La Flotte russe de la Baltique est contrainte de se retirer du détroit Suur après des pertes importantes (voir bataille du détroit de Muhu). Les Allemands affirment avoir fait 20 000 prisonniers et avoir capturé 100 canons lors de l'opération.

Sommaire

Signification stratégiqueModifier

Au début de la Première Guerre mondiale les îles avaient peu d'importance pour les deux camps. Cependant, après la tourmente révolutionnaire en Russie en 1917, le haut commandement allemand pensait que saisir les îles permettrait de déborder les défenses russes à Saint-Pétersbourg (Forteresse navale de Pierre le Grand), vulnérables aux attaques.

Ordre de batailleModifier

AllemagneModifier

 
Le Grosser Kurfürst allemand pendant l'opération en octobre 1917.

Armée de terreModifier

  • 42e division d'infanterie ;
  • 2e brigade d'infanterie cycliste ;
  • 255e régiment d'infanterie de réserve.

MarineModifier

RussieModifier

 
Panorama de la baie de Tagalaht, Saaremaa, où les Allemands débarquèrent le 11 octobre 1917.
  • Cuirassés : Tsesarevitch, Slava ;
  • Croiseur : Amiral Makarov ;
  • Destroyers : Desna, Novik, Pobeditel, Zabijaka, Grom, Konstantin ;
  • Cannonières : Khivinets, Grozyachtchi ;
  • Blockship : Lavwija ;
  • Dragueur de mines : Pripyat;
  • Sous-marins : C26, C27, C32.

AnnexesModifier

Notes et référencesModifier

BibliographieModifier

  • (en) Michael Barrett, Operation Albion : the German conquest of the Baltic Islands, Bloomington, Indiana University Press, coll. « Twentieth-century battles », (ISBN 978-0-253-34969-9, OCLC 192057250)

Liens externesModifier