Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir McCormick.
Myron McCormick
Description de cette image, également commentée ci-après
Nom de naissance Walter Myron McCormick
Naissance
Albany
Indiana, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Décès (à 54 ans)
New York
État de New York, États-Unis
Profession Acteur
Films notables La Pagode en flammes
Pour que vivent les hommes
Deux farfelus au régiment
L'Arnaqueur
Séries notables Les Incorruptibles
Alfred Hitchccock présente

(Walter) Myron McCormick est un acteur américain, né le à Albany (Indiana), mort le à New York (État de New York).

BiographieModifier

Très actif au théâtre, Myron McCormick joue notamment à Broadway (New York) dès 1932, principalement dans des pièces, dont The Wingless Victory de Maxwell Anderson (1936-1937, avec Walter Abel et Katharine Cornell) et State of the Union d'Howard Lindsay et Russel Crouse (1945-1947, avec Ralph Bellamy et Ruth Hussey).

Sa dernière pièce à Broadway est l'adaptation du roman de Mac Hyman No Time for Sergeants (1955-1957, avec Andy Griffith et Roddy McDowall). Il y tient le rôle du sergent Orville C. King qu'il reprend dans la transposition à l'écran de 1958 sous le même titre original, à nouveau avec Andy Griffith (réalisation de Mervyn LeRoy ; titre français : Deux farfelus au régiment).

Toujours à Broadway, il crée le rôle de Luther Billis dans la comédie musicale South Pacific du tandem Rogers-Hammerstein, représentée de 1949 à 1954, aux côtés de Mary Martin et Ezio Pinza.

Au cinéma, il contribue à seulement quatorze films américains, le premier étant Sous les ponts de New York d'Alfred Santell (1936, avec Burgess Meredith et Margo). Suivent notamment La Pagode en flammes d'Henry Hathaway (1942, avec Gene Tierney et George Montgomery), Pour que vivent les hommes de Stanley Kramer (1955, avec Olivia de Havilland et Robert Mitchum), Deux farfelus au régiment précité (1958) et L'Arnaqueur de Robert Rossen (son avant-dernier film, 1961, avec Paul Newman et Jackie Gleason).

Son dernier film sort en 1962, année de sa mort prématurée à 54 ans, des suites d'un cancer.

À la télévision américaine, Myron McCormick apparaît dans vingt-deux séries entre 1948 et 1963 (diffusion après son décès), dont Les Incorruptibles (un épisode, 1960) et Alfred Hitchcock présente (deux épisodes, 1960-1961).

S'y ajoute le téléfilm The Iceman Cometh de Sidney Lumet (1960, avec Jason Robards et Robert Redford).

Enfin, durant sa carrière, il se produit aussi à la radio, entre autres dans l'émission Les Mystères d'Inner Sanctum (diffusée de 1941 à 1952).

Théâtre à Broadway (intégrale)Modifier

 
Au centre, avec Ilka Chase, dans la pièce Small Miracle, à Broadway en 1934
 
Au centre, avec Mary Martin, dans la comédie musicale South Pacific,
à Broadway en 1950

(pièces, sauf mention contraire)

Filmographie partielleModifier

CinémaModifier

TélévisionModifier

(séries, sauf mention contraire)

Liens externesModifier