Ouvrir le menu principal

Maxwell Anderson

écrivain américain
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Maxwell.
Maxwell Anderson
Naissance
Décès (à 70 ans)
Activité principale
Dramaturge, poète, scénariste, journaliste
Distinctions
Auteur

Œuvres principales

Both Your Houses

James Maxwell Anderson, mieux connu sous le nom de Maxwell Anderson, est un dramaturge américain né le à Atlantic, Pennsylvanie (États-Unis) et mort le 28 février 1959 à Stamford (Connecticut).

Il reçut le prix Pulitzer en 1933 pour sa pièce Both Your Houses et deux fois le New York Drama Critics Circle Award, récompensant Winterset (1935) et High Tor (1937). Selon Alfred S. Shivers, si l'on peut dire que les années 1920 furent celles de Eugene O'Neill, les années 1930 furent sans aucun doute celles de Maxwell Anderson. Il est aussi connu en tant que poète, journaliste, scénariste et compositeur.

BiographieModifier

Anderson est né à Atlantic, en Pennsylvanie, et est le deuxième des huit enfants de William Lincoln Link Anderson, un pasteur baptiste, et Charlotte Perrimela Stephenson. Ses parents étaient d'origines irlandaise et écossaise. Sa famille vivait dans la ferme de son grand-mère maternelle à Atlantic, puis a déménagé à Andover, dans l'Ohio, où son père est devenu un pompier de chemin de fer tout en étudiant pour devenir un ministre. Ils se déplaçaient fréquemment, pour suivre les postes ministériels du père, et Maxwell était fréquemment malade, ce qui lui faisait manquer l'école.

Pendant la visite à la maison de sa grand-mère a Atlantic, à l'âge de 11 ans, il a rencontré le premier amour de sa vie, Hallie Loomis, une fille un peu plus âgés d'une riche famille. Son récit autobiographique, Morning, Winter and Night, évoque le viol, l'inceste et le sadomasochisme à la ferme. Cette œuvre a été publiée sous un pseudonyme, John Nairne Michealson, pour protéger la réputation familiale.

Œuvres théâtralesModifier

Filmographie (scénarisation)Modifier

Adaptation au cinémaModifier

DistinctionsModifier

BibliographieModifier

  • Mabel Driscoll Bailey, Maxwell Anderson: the playwright as prophet, Londres, Abelard-Schuman, 1957.
  • Barrett Harper Clark, Maxwell Anderson, the man and his plays, New York, Samuel French, 1933.
  • Kenneth Krauss, Nancy J. Doran Hazelton, Maxwell Anderson and the New York stage, Monroe (NY), Library Research associates, 1991.
  • Alfred S. Shivers, Maxwell Anderson, Boston, G.K. Hall, Twayne, 1976.
  • Laurence G. Avery, Dramatist in America: letters of Maxwell Anderson, 1912-1958, Chapel Hill, The University of North Carolina Press, 1977.
  • Jérémy Mahut, La Représentation de l'anarchie comme exemple de Théâtre-témoignage dans Chant public devant deux chaises électriques, pièce d'Armand Gatti, Morte accidentale di un anarchico, pièce de Dario Fo et Gods of the Lightning, pièce de Maxwell Anderson, mémoire de master, université de Reims Champagne-Ardenne, 2007.

Liens externesModifier