Ouvrir le menu principal

My Way

chanson de Frank Sinatra, sortie en 1969
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne la chanson de Paul Anka. Pour la chanson d'Usher, voir My Way.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir My Way (homonymie).
My Way

Single de Frank Sinatra
extrait de l'album My Way
Sortie Novembre 1969
Enregistré 30 décembre 1968
Los Angeles
Durée 4:35
Genre musique vocale
Format 45 tours
Auteur Paul Anka
Compositeur Jacques Revaux, Claude François
Producteur Sonny Burke
Label Reprise Records

La chanson My Way est l'adaptation en anglais de la chanson Comme d'habitude, composée par Jacques Revaux et interprétée à l'origine par Claude François en 1967[1]. Écrite par Paul Anka, cette version a été popularisée par l'interprétation de Frank Sinatra à partir de 1969.

De la France à l'AmériqueModifier

Comme d'habitudeModifier

La chanson est composée par Jacques Revaux à Megève en 1967, avec un texte différent et en anglais ayant pour titre For Me[2]. Il la destine dans un premier temps à Hervé Vilard, seul artiste ayant accepté de l’enregistrer après le refus, entre autres, de Michel Sardou. Mais Jacques Revaux, qui souhaite travailler avec Claude François, demande alors à Hervé Vilard d'accepter d’abandonner la chanson (qu'il reprendra toutefois quelques années plus tard).

Avec le parolier Gilles Thibaut, Claude François, réécrit le texte initial[3]. La mélodie inspire à Claude François une idée nouvelle : la routine du quotidien dans la vie d'un couple. Sur cette base, le parolier Gilles Thibaut crée Comme d'habitude. Jacques Revaux écrit le couplet, Claude François le prolonge et compose le refrain-pont (le passage qui monte) pendant que Gilles Thibaut signe le texte, inspiré d'un événement récent dans la vie de Claude François : sa rupture sentimentale avec France Gall.

Version française enregistrée à la SACEM sous le code ISWC T-004.634.168.7 

My WayModifier

Sollicité en 1968 pour écrire la version anglaise, David Bowie, alors au début de sa carrière, propose un texte intitulé Even a fool learns to love (« Même un idiot apprend à aimer »). De son propre aveu, les paroles n'étaient pas d'une qualité suffisante[4]. Une démo est enregistrée mais les producteurs ne donnent pas suite à cette version. Par la suite, il utilisera la grille harmonique de la chanson pour son titre Life on Mars?

Puis, le père de Paul Anka, de passage en France, découvre également ce tube[3]. Paul Anka arrive alors à Paris, entend la chanson lors d'une émission à la télévision française, et rapporte une copie du disque de Claude François dans ses bagages. Il en acquiert les droits pour sa maison de production américaine. Quelques mois plus tard, il rédige une adaptation sur un thème narratif différent, une sorte de regard rétrospectif sur la vie d'un homme mûr et pensif qui affirme, à propos de chacun des faits marquants de son existence : « I did it my way » (« J'ai fait ça à ma manière, comme je le voulais »). Paul Anka, qui interprète d'abord la chanson, présente ensuite son adaptation à son ami Frank Sinatra qui l'enregistre aussitôt.

En décembre 1968, les auteurs français n’en reviennent pas en lisant un télégramme de Paul Anka qui leur apprend que Sinatra, « The Voice », enregistre la chanson[5].

La chanson est publiée en 45 tours en 1969 ainsi que sur un album qui porte le même nom. My Way connaît une bonne diffusion et réception, ce qui se traduit par une 27e position au hit-parade américain en mars 1969, l'album se classant quant à lui 11e[6].

Version américaine finalisée

Postérité commercialeModifier

My Way est l'une des chansons les plus reprises au monde avec Yesterday des Beatles et Georgia on My Mind de Ray Charles[7].

En 1977, Claude François découvre que les droits qui lui ont été versés pour les adaptations n'ont pas été calculés correctement. Son dossier lui permet d'obtenir gain de cause vers la fin de la même année[8][source insuffisante], trois mois avant sa mort accidentelle survenue à son domicile.

Selon le rapport 2012 de la SACEM, grâce au succès de My Way, Comme d'habitude reste la chanson française la plus exportée[9]. Les revenus annuels se montent à un million d'euros dont 25 % revient à la maison d'édition Warner Chapel Music France et 25 % à la société Jeune Musique, qui appartient depuis 2009 à Emmanuel de Buretel, Xavier Niel, Alexandre Kartalis et Olivier Rosenfeld[10]. Le reste se partage entre les héritiers de Claude François, Jacques Revaux, Gilles Thibaut et Paul Anka[11].

Reprises mondialesModifier

En anglaisModifier

Autres languesModifier

CitationsModifier

La mélodie et les paroles de My Way sont citées par le compositeur belge Philippe Boesmans dans son opéra Au monde composée en 2014[12].

RéférencesModifier

NotesModifier

  1. « Jacques Revaux, l'homme derrière «Comme d'habitude/My Way» », La croix,‎ (ISSN 0242-6056, lire en ligne, consulté le 13 novembre 2019)
  2. Josette François, Claude François, Mon frère, 2008
  3. a et b Josette François, 2008.
  4. CD du concert VH1 Storytellers de David Bowie, 2009
  5. ibidem, Josette François, 2008.
  6. Frank Sinatra - My Way : Awards, Allmusic.
  7. Anaëlle Grondin, « Les chansons les plus reprises de l'histoire », 20 minutes, (consulté le 9 juillet 2013)
  8. source : Arte
  9. « Découvrez le palmarès Sacem 2012 », Sacem (consulté le 9 juillet 2013)
  10. Léna Lutaud, « Le fils de Cloclo cède les droits de «Comme d'habitude» », Le Figaro, (consulté le 9 juillet 2013)
  11. / Comme d'habitude à jamais en tête, consulté le 21 août 2017., L'Expansion
  12. Entretiens avec Arnaud Merlin, Philippe Boesmans, "Il y a une grande solitude au moment de l’invention. Nécessaire mais douloureuse !", France Musique, 17 mai 2018, consulté le 2 octobre 2019.

Lien externeModifier