François Kevorkian

DJ et producteur de musique électronique français, d'origine arménienne
François Kevorkian
Francois K at MCW 2017.jpg
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (69 ans)
RodezVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Partenaire
Rob Rives (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Genre artistique

François Kevorkian, dit François K, né le à Rodez[1], est un musicien, producteur, DJ et remixeur français d'origine arménienne. Il est propriétaire d'un studio d'enregistrement (Axis, New York) assimilé au genre new wave voire house.

BiographieModifier

Installé à New York depuis 1975[1], il gagne sa vie comme batteur dans un club new-yorkais avant de jouer, un an plus tard, en « guest DJ » dans des lieux comme le Paradise Garage, le Studio 54 ou le club Zanzibar[2]. Ses performances le propulsent, en 1978, directeur artistique du label disco Prelude. À l'orée des années 1980, il est l'un des tout premiers DJ à toucher à la musique électronique, attirant l'attention des membres de Kraftwerk qui le sollicitent pour remixer le single Tour de France (1984) puis participer au mixage de l'album Electric Café (1986).

En tant que producteur/mixeur, il collabore avec Jan Hammer, Midnight Oil ou encore Pet Shop Boys, Eurythmics, Erasure (sur l'album Erasure en 1995), Cabaret Voltaire, The Cure et U2. Sa réputation de technicien pointilleux atteint son sommet après qu'il a assuré le mixage de l'album Violator du groupe Depeche Mode en 1990 (à l'exception du single Enjoy The Silence)[3].

En 1994, François Kevorkian fonde à New York son label Wave Music ainsi que le studio d'enregistrement Axis, dans lequel de nombreux artistes prestigieux, dont Madonna, viennent enregistrer leurs albums.

Durant les années 1996 à 2003, il est, avec Joe Claussell et Danny Krivit, l'un des organisateurs et DJ des soirées Body & Soul à New York.

En 2008, il est le programmeur de la radio Electrochoc sur le jeu vidéo Grand Theft Auto IV.

RéférencesModifier

Liens externesModifier