Mütiilation

Mütiilation
Pays d'origine Drapeau de la France France
Genre musical Black metal
Années actives 19911996, 20002009, 2015
Labels Drakkar Productions, End All Life Productions, Overstage Imperator Productions
Composition du groupe
Anciens membres Meyhna'ch
David
Dark Wizzard of Silence
Krissagrazabeth
Mordred

Mütiilation est un groupe (one man band) de black metal français affilié aux Légions Noires, originaire de Grabels, dans l'Hérault. Le style musical du groupe est extrêmement noir et torturé, prenant aussi des atmosphères étranges. Mütiilation est un des principaux représentants du black metal underground français.

BiographieModifier

Mütiilation est formé en 1991 à Montpellier par Meyhna'ch[1], et rapidement mis sous l'égide des Légions Noires[2],[3]. Après maintes démos-tapes c'est la sortie, en 1995, de leur premier album Vampires of Black Imperial Blood au label Drakkar Productions (qui reste le seul album longue durée des Légions Noires) qui annoncera le début d'une longue carrière. Ce premier album est édité à 1000 exemplaires[4]. Le deuxième album du groupe, Remains of a Ruined, Dead, Cursed Soul, est publié en 1999 ; c'est en fait un enregistrement studio inédit réalisé avant le premier album. Il est bien accueilli par la presse spécialisée[5],[6],[7].

Le groupe, constitué de Meyhna'ch comme unique membre, réapparait six ans plus tard, en 2001 avec l'album Black Millenium (Grimly Reborn)[8]. Suivent Majestas Leprosus en 2003 et Rattenkönig en 2005[9]. L'ensemble des œuvres du groupe étant sorties en tirage limité (mille pour les deux premiers albums), les séries originales atteignent parfois des prix vertigineux et les bootlegs fleurissent un peu partout. Des rééditions officielles sont d'ailleurs prévues pour venir à bout de ce piratage intensif. Meyhnach annonce la dissolution du groupe le [1].

Le groupe fait son retour sur scène en 2015 participant au Hellfest[10]. À la fin de 2015, Osmose Productions annonce la réédition des albums Majestas Leprosus (2003), Rattenkönig (2005) et Sorrow Galaxies (2007)[11].

Fin 2017, Meyhna'ch a décrit Mütiilation comme étant « définitivement mort »[12].

MembresModifier

Anciens membresModifier

Musiciens de sessionModifier

  • Reverend Prick – basse (2015)[1]
  • Azk.6 – batterie (2015)[1]
  • REL – guitare (2015)[1]
  • TND – basse (2001)[1]
  • Astrelya – batterie (2001)[1]
  • Fureiss – guitare (2001)[1]
  • Noktu – guitare (2001)[1]

DiscographieModifier

Albums studioModifier

DémosModifier

  • 1992 : Rites Through the Twilight of Hell
  • 1993 : Satanist Styrken
  • 1993 : Ceremony of the Black Cult
  • 1994 : Black Imperial Blood (Travel)
  • 1995 : Promo '95
  • 2001 : Destroy Your Life For Satan

EPsModifier

  • 1994 : Hail Satanas We Are the Black Legions
  • 2000 : New False Prophet
  • 2012 : Black as Lead and Death

Split et compilationModifier

  • 2002 : Mütiilation / Deathspell Omega (split)
  • 2003 : 1992-2002 Ten Years of Depressive Destruction (compilation)
  • 2005 : From The Entrails To The Dirt (Part II) (split)

Notes et référencesModifier

  1. a b c d e f g h i j k l m et n (en) « Mütiilation », sur Encyclopaedia Metallum (consulté le ).
  2. (de) Patrick, « Des Fischreihers schwarze Gedanken #09 - Les Legiones Noires », (consulté le ).
  3. (en) UMUR, « DEATHSPELL OMEGA Mütiilation / Deathspell Omega music reviews and MP3 », (consulté le ).
  4. (en) « Discogs » (consulté le )
  5. (de) Proserpine, « Mutiilation - Majestas Leprosus - Review », sur metal.de (consulté le ).
  6. (en) « Mütiilation - Remains of a Ruined, Dead, Cursed Soul », sur deathmetal.org (consulté le ).
  7. « MÜTIILATION : Remains of a ruined, dead, cursed soul », sur La horde metal (consulté le ).
  8. « Chronique - Mütiilation - Black Millenium (Grimly Reborn) », sur Trashocore (consulté le ).
  9. (en) « MÜTIILATION », sur Rockdetector (consulté le ).
  10. « HELLFEST 2015 : FIRST STRIKE STILL DEADLY », sur VS-Webzine (consulté le ).
  11. « News Vs-webzine.com 18/12/2015 @ 13h30 », sur VS-Webzine (consulté le ).
  12. (en) « Mütiilation », sur metal-archives.com

Liens externesModifier