Ouvrir le menu principal

Don Costa

compositeur, arrangeur et chef d'orchestre américain
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Costa.
Don Costa
Don Costa conducting his 15 hits, cover photo (cropped).jpg
Biographie
Naissance
Décès
Nom de naissance
Dominick Peter CostaVoir et modifier les données sur Wikidata
Pseudonyme
Don CostaVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Enfant
Autres informations
Instrument
Labels
Durium Marche Estere (d), Verve Records, Canadian-American Records, ABC Records, Tamla Motown (d), London Records, United Artists Records, CBS International (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Genres artistiques
Pop, jazz, stage and screen (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Dominick P. Costa, dit Don Costa, né le à Boston, dans le Massachusetts, et mort le à New York, dans l'État de New York, est un compositeur, arrangeur, chef d'orchestre et producteur italo-américain.

BiographieModifier

CarrièreModifier

Né le à Boston[1] dans une famille d'origine italienne, il apprend à jouer de la guitare pendant son enfance, et devient membre du CBS Orchestra à l'adolescence. À la fin des années 1940, il s'installe à New York pour perfectionner ses études musicales et devient musicien de studio. Il commence alors à écrire des arrangements qu'il vend aux big bands.

Il se fait connaître en devenant chef arrangeur et producteur dans la division A&R chez ABC Records, notamment auprès des chanteurs Steve Lawrence, Eydie Gormé, Lloyd Price, George Hamilton IV (en), et pour le jeune auteur-compositeur canadien Paul Anka, dans la seconde moitié des années 1950. De sa collaboration avec Paul Anka sont nés des succès dont Diana, You Are My Destiny (it) et Crazy Love (en)[1].

En 1959, il quitte ABC pour Canadian-American où, en même temps, il arrange et produit ses propres albums, des musiques de films (dont Jamais le dimanche et Le Vent de la plaine). En 1962, Frank Sinatra qui vient de fonder le label Reprise Records avec Dean Martin, lui confie les arrangements de l'album Sinatra & Strings (it).

Costa arrange et produit de nombreuses chansons de Frank Sinatra, dont My Way (adaptation en anglais de Comme d'habitude, de Claude François), For Once in My Life (it) et New York, New York.

Il travaille aussi pour Sarah Vaughan, Herb Alpert & The Tijuana Brass, Barbra Streisand, Andy Williams, Judy Garland, le duo de guitaristes Santo & Johnny, Sammy Davis, Jr., Odia Coates, Wess & The Airedales, Al Caiola (it), le duo de pianistes Ferrante & Teicher (it), Linda Scott (en), Marv Johnson (en), Piergiorgio Farina (it), Mouth & MacNeal, Tony Bennett, les Temptations et beaucoup d'autres. Dans les années 1960, il s'installe à Hollywood et crée son propre label, DCP International, distribué par United Artists.

Les dernières années et la mortModifier

Au début des années 1980, Costa reprend la chanson Out Here on My Own, tirée du film musical Fame, pour le premier album de sa fille chanteuse Nikka, alors âgée de 9 ans. Les deux prévoyaient une suite à cet album lorsque Don Costa est mort d'une crise cardiaque, le , à New York[2].

Discographie partielleModifier

  • Music to Break a Sub-Lease (1958)
  • Theme from "The Unforgiven" (1960)
  • Hollywood Premiere! (1962)
  • Days of Wine and Roses (1966)
  • Modern Delights (1967)
  • The Don Costa Concept (1969)
  • The Soul of Nigger Charley (1973)
  • Don Costa Plays the Beatles (1981)

RéférencesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :