Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Messancy

commune du Luxembourg, Belgique
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Messancy (ruisseau).

Messancy (prononcé /mε.sɑ̃.si/, en allemand Metzig, en luxembourgeois Miezeg) est une commune francophone de Belgique située en Région wallonne dans la province de Luxembourg, ainsi qu’une localité où siège son administration. Elle se trouve à la frontière du Grand-Duché de Luxembourg et non loin de la France. Elle fait partie de l'arrondissement d'Arlon et est le siège de la justice de paix du canton de Messancy.

Messancy
La maison communale, ou « Hôtel de Ville ».
La maison communale, ou « Hôtel de Ville ».
Blason de Messancy
Héraldique
Drapeau de Messancy
Drapeau
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Communauté Drapeau de la Communauté française de Belgique Communauté française
Province Drapeau de la province de Luxembourg Province de Luxembourg
Arrondissement Arlon
Bourgmestre Roger Kirsch (cdH)
Majorité UC
Sièges
UC
Oxygène
PS
19
13
4
2
Section Code postal
Messancy
Habergy
Hondelange
Sélange
Wolkrange
6780
6782
6780
6781
6780
Code INS 81015
Zone téléphonique 063
Démographie
Gentilé Messancéen(ne)
Population
– Hommes
– Femmes
Densité
8 018 ()
49,91 %
50,09 %
153 hab./km2
Pyramide des âges
– 0–17 ans
– 18–64 ans
– 65 ans et +
()
22,87 %
63,02 %
14,11 %
Étrangers 11,29 % ()
Taux de chômage 8,19 % (octobre 2013)
Revenu annuel moyen 15 997 €/hab. (2011)
Géographie
Coordonnées 49° 35,7′ nord, 5° 49,1′ est
Superficie
– Surface agricole
– Bois
– Terrains bâtis
– Divers
52,43 km2 (2005)
66,31 %
19,42 %
12,22 %
2,06 %
Localisation
Situation de la commune dans l'arrondissement d'Arlon et la province de Luxembourg
Situation de la commune dans l'arrondissement d'Arlon et la province de Luxembourg

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte administrative de Belgique
City locator 14.svg
Messancy

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte topographique de Belgique
City locator 14.svg
Messancy
Liens
Site officiel messancy.be

La commune de Messancy est l'une des 25 communes de l'Agglomération transfrontalière du pôle européen de développement. Culturellement, elle fait partie du Pays d'Arlon où la langue vernaculaire est le luxembourgeois mais qui cependant de moins en moins parlé.

Sommaire

GéographieModifier

La commune fait partie de la Lorraine belge, seule région géologique du Jurassique (Ère secondaire) de Belgique.

D'après les relevés des cartes IGN no 71/3-4, le point le plus élevé de la commune se situe entre Turpange et Sélange à 410 mètres d'altitude sur le versant gauche du ruisseau de la Messancy, au lieu-dit Kiirchbierg ; sur le versant droit, le point le plus élevé s'élève à 375 mètres, entre Bébange et Guelff. Le ruisseau se situe sur la commune à une altitude moyenne de 280 mètres à 320 mètres ; les pentes parfois ardues ont été jadis transformées en terrasses pour permettre l'exploitation agricole des versants bien orientés, les autres étant recouverts de forêts publiques ou privées.

Le village de Messancy s’étend sur le côté oriental de la route nationale 81, du nord au sud, d’une part depuis le carrefour giratoire sur la N81 d’où part une route vers Bébange jusqu’à hauteur d’Aubange-Nord, et d’autre part, en bordure orientale, depuis le village limitrophe de Turpange jusqu’au village limitrophe de Longeau.

Cours d’eauModifier

Le village est traversé du nord au sud par la Messancy, ruisseau qui prend sa source juste au nord de la commune à Arlon et qui se jette dans la Chiers quelques kilomètres plus au sud à Athus. Ce cours d'eau fait donc partie du bassin mosan.

LocalitésModifier

 
Bébange

La commune de Messancy compte cinq sections, dont certaines comportent plusieurs localités :

Messancy et ses sections connaissent depuis de nombreuses années un boom immobilier du fait de la proximité du Grand-Duché de Luxembourg avec la présence de nombreux frontaliers.

Communes limitrophesModifier

La commune est délimitée à l'est par la frontière luxembourgeoise qui la sépare du canton de Capellen.

Communes limitrophes de Messancy
Arlon
Saint-Léger   Käerjeng
Aubange

Sécurité et secoursModifier

La commune fait partie de la Zone de police Sud-Luxembourg pour la police, ainsi que de la Zone de secours Luxembourg pour les pompiers. Le numéro d'appel unique pour ces services est le 112.

HistoireModifier

Voir aussi: château de Messancy

 
Une des tours de l'ancien château de Messancy, détruit par un incendie en 1979.

La commune de Messancy voit le jour dans les années 12761280, affranchie en vertu de la loi de Beaumont, loi promulguée en 1182 par Guillaume de Champagne, archevêque de Reims. Messancy dépendait alors de la châtellenie de Longwy.

En 1802, le siège de la justice de paix de canton est transféré de Bascharage à Messancy.

Jusqu'en 1822, la commune de Messancy comprend les villages de Differt, Guerlange, Longeau et Messancy.

En 1825, le titre de maire est remplacé par celui de bourgmestre.

De 1823 à 1876, la commune de Messancy comprend les villages de Differt, Guerlange, Longeau, Messancy, Sélange et Turpange.

En 1876, Sélange redevient une commune autonome.

Le , un train de munitions explose en gare de Messancy, faisant de nombreux dégâts aux alentours.

À la suite de la fusion des communes de 1977, la commune de Messancy occupe une superficie de 5 243 hectares, dont 800 hectares de bois communaux, et englobe maintenant les villages de Bébange, Buvange, Differt, Guelff, Habergy, Hondelange, Longeau, Messancy, Sélange, Turpange et Wolkrange. Guerlange faisant à présent partie de la commune d'Aubange

Le , Messancy adopte son blason : de gueules à trois pals d'or.

En 2007, la ligne de chemin de fer Athus-Meuse est de nouveau exploitée pour le transport de voyageurs. Elle permet de relier Messancy à Arlon, Rodange, Virton, Bertrix et Libramont. Le bâtiment de la gare, lui, a été racheté en juin par la commune et une remise en état d'un quai a été effectuée en 2008 pour permettre la desserte de Messancy sur cette ligne. En 2009, un plan de rénovation urbaine est adopté, visant à embellir le centre du village[1].

ToponymieModifier

La première mention connue est celle de Massencejum en 1096. On trouve ensuite un noble portant le nom d'Anselme de Messancy qui à l'époque s'appelait Metzig, soit dit en passant son nom luxembourgeois actuel[2]. Par la suite plusieurs autres orthographes seront utilisées, comme Mescenci en 1290 ou encore Masancy un siècle plus tard. Lors du passage sous le régime français, le village prend alors le nom de Messancy.

HéraldiqueModifier

 
La commune possède des armoiries, qui sont celles des seigneurs de Messancy.
Blasonnement : De gueules à trois pals d'or.
  • Délibération communale : 6 juillet 1993
  • Arrêté de l'exécutif de la communauté : 26 octobre 1993
Source du blasonnement : Lieve Viaene-Awouters et Ernest Warlop, Armoiries communales en Belgique, Communes wallonnes, bruxelloises et germanophones, t. 2 : Communes wallonnes M-Z, Communes bruxelloises, Communes germanophones, Bruxelles, Dexia, .



DémographieModifier

Village de MessancyModifier

Le village de Messancy compte, au , 3 146 habitants dont 1 524 hommes et 1 622 femmes[3].

Commune de MessancyModifier

Elle comptait, au , 8 180 habitants (4 059 hommes et 4 121 femmes)[4], soit une densité de population de 156,02 habitants/km² pour une superficie totale de 52,43 km².

Le graphique suivant reprend sa population résidente au 1er janvier de chaque année[5]

 

Liste des localités de la commune par nombre de population au  :

CultureModifier

ÉconomieModifier

La commune dispose d'une petite zone industrielle le long du côté occidental de la route nationale 81 qui relie Arlon à Athus et Longwy, à la frontière avec la commune d'Aubange. Elle dispose également d'une zone commerciale fort connue dite: « Le triangle des 3 frontières », toujours le long de cette même nationale, sur laquelle se situe notamment l'hypermarché Cora, le magasin de déstockage « Mac Arthur Glenn » ainsi que de nombreuses autres enseignes.

ServicesModifier

ÉducationModifier

 
L'institut Cardijn-Lorraine de Differt.

La commune dispose de plusieurs écoles maternelles dans les villages d'Hondelange, Turpange, Sélange, Longeau et Wolkrange ainsi que deux écoles maternelles et primaires dans Messancy même (dites "le Castel" et "le Foyer", cette dernière faisant partie de l'Institut Cardijn Lorraine). Sur le territoire de la commune se trouve aussi une école secondaire, autrefois internat, située à Differt le long de la route nationale 81, faisant également partie du réseau scolaire Cardijn-Lorraine.

CultesModifier

La commune est très majoritairement catholique même si la pratique de la religion se perd de plus en plus comme partout en Belgique. Messancy fait partie du diocèse de Namur[6] et du doyenné de Messancy[7]. L'église de Messancy a pour patron saint Jacques le Majeur fêté le 25 juillet. La kermesse locale a lieu le dimanche qui suit le 25 juillet. L’église est de style néogothique et a pour particularité d'être une église décanale. La commune compte également deux églises dédiées à Saint-Hubert. Les différentes paroisses de la commune sont les suivantes :

TransportsModifier

RouteModifier

Messancy est traversée du nord au sud par la route nationale 81, la reliant à la route européenne 411 et à la ville d'Arlon au nord, et vers le sud à la route nationale 88 et à la frontière française à Athus.

RailModifier

 
La gare
Article détaillé : gare de Messancy.

La commune ne dispose que d'une gare en service sur la ligne 167. Le seul train s'y arrêtant est le train omnibus entre Arlon, Athus, Virton et Libramont.

Autrefois il y avait également une gare à Turpange, mais celle-ci est désormais fermée.

Transports en communModifier

Outre la desserte ferroviaire qu'offre sa gare, la commune est desservie par plusieurs lignes de bus TEC. Parmi elle, la ligne 1011 (Liège - Bastogne - Arlon - Athus).

Patrimoine architecturalModifier

  • La maison communale, bâtiment communal aux caractéristiques architecturales typiques.
  • Le château Mathelin, demeure seigneuriale de style néoclassique dont il ne reste que deux tours épargnées par un incendie qui ravagea toute la bâtisse en 1979[8]. Le parc du château est devenu un parc communal jouxté par une maison de retraite et bordé par la voie ferrée.
  • Le château-école dit « le Castel », route d'Arlon.
  • La « villa Clainge ».
  • Les nombreux calvaires, dont la plupart sont classés.
  • Visuel du patrimoine immobilier classé :

SportsModifier

La commune dispose d'un complexe sportif sur le sit du lac de Messancy. S'y trouve une salle multisports ainsi que des terrains de football, siège du R.F.C. Messancy, le club local.

On trouve également un club de tennis de table, de volley-ball et un club de pétanque (ce dernier étant à Longeau).

Personnalités de MessancyModifier

Galerie d'imagesModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Messancy veut passer du village à la petite ville », sur site du quotidien belge "l'Avenir du Luxembourg"
  2. « Histoire du château et des seigneurs de Messancy. », sur Site internet du Cercle d'histoire de Messancy.
  3. Registre officiel de la population de la commune de Messancy consulté en août 2013.
  4. http://www.ibz.rrn.fgov.be/fileadmin/user_upload/fr/pop/statistiques/stat-1-1_f.pdf
  5. 3_Population_de_droit_au_1_janvier,_par_commune,_par_sexe_2011_2014_G_tcm326-194205 sur le site du Service Public Fédéral Intérieur
  6. « Diocèse de Namur », sur Site du diocèse de Namur
  7. « Carte du doyenné de Messancy », sur Site du diocèse de Namur
  8. « Le château des seigneurs de Messancy », sur Messancy-histoire.be

Voir aussiModifier