Merrey

commune française du département de la Haute-Marne
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Merrey (homonymie).

Merrey
Merrey
La gare.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Haute-Marne
Arrondissement Chaumont
Canton Poissons
Intercommunalité CC de Bourmont, Breuvannes, Saint-Blin
Maire
Mandat
Jean-Pierre Emprin
2014-2020
Code postal 52240
Code commune 52320
Démographie
Population
municipale
100 hab. (2017 en diminution de 18,03 % par rapport à 2012)
Densité 15 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 03′ 19″ nord, 5° 35′ 30″ est
Altitude Min. 338 m
Max. 421 m
Superficie 6,84 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Haute-Marne
Voir sur la carte administrative de la Haute-Marne
City locator 14.svg
Merrey
Géolocalisation sur la carte : Haute-Marne
Voir sur la carte topographique de la Haute-Marne
City locator 14.svg
Merrey
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Merrey
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Merrey

Merrey est une commune française située dans le département de la Haute-Marne, en région Grand Est.

GéographieModifier

Communes limitrophes de Merrey
Breuvannes-en-Bassigny
Choiseul (Haute-Marne)  
Val-de-Meuse

HistoireModifier

« En 1789, la cure de Merrey, du doyenné d'Is au diocèse de Langres, était à la nomination de l'évêque. La paroisse, de la généralité de Bourgogne, ressortissait du bailliage de Dijon. La seigneurie appartenait aux Choiseul (Maison de Choiseul) de la branche de Daillecourt. Cette illustre maison l'avait toujours possédée depuis le XIVe siècle. Le premier seigneur de Merrey, dont il soit fait mention dans les chartes, est Béranger, qui vivait dans la première moitié du XIIe siècle. Il participa à la donation des Gouttes à Morimond, et vivait encore en 1153. Le nom latin de la paroisse était alors Moereium et en français Mairé. Les seigneurs de Breuvannes avaient des droits sur la seigneurie, car Wiard donna le droit de pâture aux moines de Morimond, en 1144. En 1269, le chevalier Olry, seigneur de Merrey, fonda son anniversaire à Morimond ; il eut pour successeur son fils Girard. Un autre seigneur de Merrey, du même nom de Girard et probablement fils du précédent, épousa Agnès de Clefmont et fut enterré à Auberive. En 1338, sa femme ratifia, dans sa maison de Gratedos[1], toutes les donations faites par son mari. C'est sans doute à cette époque que la seigneurie de Merrey passa en la possession des Clefmont (Maison de Clefmont), d'où elle échut successivement aux branches d'Aigremont, de Meuse, de Beaupré et de Daillecourt. »[2]

Politique et administrationModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001   Eric Thériot    
  En cours Jean-Pierre Emprin    
Les données manquantes sont à compléter.

Population et sociétéModifier

DémographieModifier

Évolution démographiqueModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[4].

En 2017, la commune comptait 100 habitants[Note 1], en diminution de 18,03 % par rapport à 2012 (Haute-Marne : -3,57 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
301272277271247245243252250
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
194210214235220270258275234
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
222237259294244222256230180
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
187166167135137137134134133
2013 2017 - - - - - - -
114100-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

Pyramide des âgesModifier

ÉconomieModifier

Lieux et monumentsModifier

Personnalités liées à la communeModifier

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

RéférencesModifier

  1. « Dictionnaire topographique de la France comprenant les noms de lieux anciens et modernes », sur cths.fr, (consulté le 7 février 2017) : « Grattedos, — Grattedos, 1456 (arch. Haute-Marne, G. 592). — La forte maison de Gratte Doux, 1464 (Arch. nat., P. 1743, n° 330 bis). — Grathedos, 1481 (arch. Haute-Marne, G. 592). — Gratedoz, 1607 (arch. Haute-Marne, G. 592). — Château de Gratedos, 1710 (arch. Haute-Marne, G. 592). moulin, commune d'Aprey ; ancien fief, avec château fort, commune de Villiers-lez-Aprey, section B. »
  2. Emile Jolibois, La Haute-Marne ancienne et moderne : dictionnaire géographique, statistique, historique et biographique, Chaumont, mio dadant, , 650 p. (lire en ligne)
  3. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.