Mathilde d'Angoulême

aristocrate française

Mathilde Taillefer d'Angoulême (également Mahaut) (av. 1181-ap. 29 août 1233) était la fille unique de Vulgrin III d'Angoulême (en) et de sa femme, Élisabeth d'Amboise, et l'héritière du comté d'Angoulême.

Mathilde d'Angoulême
Titre de noblesse
Comtesse
Biographie
Naissance
Décès
Activité
AristocrateVoir et modifier les données sur Wikidata
Père
Vulgrin III d'Angoulême (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint

À la mort de son père, Richard Cœur de Lion, duc d'Aquitaine, se déclara son tuteur, mais ses oncles Guillaume VII (avant 1186) et Aymar (1202) contestèrent la succession et la spolièrent du titre et de la terre d'Angoulême.

Après son mariage avec Hugues IX de Lusignan (le père d'Hugues X, mari de sa cousine germaine la comtesse-reine Isabelle), elle devint le centre de la lutte dynastique entre les rois d'Angleterre et de France déclenchée après la mort du comte Aymar d'Angoulême, le père d'Isabelle et le frère cadet des comtes Vulgrin et Guillaume. La défaite de Jean d'Angleterre ramenèrent le titre et la terre d'Angoulême à la maison de Lusignan, avant d'être finalement intégrés à la maison de Valois puis à la couronne de France.

En 1233, Mathilde et Isabella conclurent une entente par laquelle Mathilde renonçait à ses droits héréditaires. Après cela, on ne rapporte plus rien à son sujet.

Aucune descendance ne lui est connue.