Sulpice III d'Amboise

comte de Chartres

Sulpice III d'Amboise
Titre Seigneur d'Amboise
Biographie
Dynastie Première Maison d'Amboise
Décès
Père Hugues III d'Amboise
Conjoint Élisabeth de Chartres
Enfants Hugues, Mahaut

Image illustrative de l’article Sulpice III d'Amboise

Sulpice III (mort en 1218) était le fils de Hugues III d'Amboise. Il posséda les mêmes seigneuries que son père[1].

BiographieModifier

En 1209 il fonda l'abbaye de Moncé et, en 1214, il fit don à ses religieuses du domaine du Clos Lucé[2]. La même année, il permit au prieur de l’Ile Saint Jean d’Amboise de prendre en forêt de Chaumont-sur-Loire des pieux de bois vif pour protéger l’île contre l’inondation de la Loire[3]. Décédé en 1218, il eut sa sépulture dans l'église Saint-Florentin.

De son mariage avec la comtesse Élisabeth de Chartres, fille de Thibaut V de Blois comte de Chartres et de Blois, naquirent deux enfants : Hugues, mort en bas âge, et Mahaut (ou Mathilde), qui suit.

Après sa mort en 1218, sa femme Élisabeth, morte en 1248 ou 1249, continua de prendre le titre de dame d'Amboise, bien que cette terre fût devenue la propriété de sa fille Mahaut, ensuite comtesse de Chartres, morte en 1256 sans postérité de ses deux mariages avec Richard II vicomte de Beaumont-au-Maine et Jean II de Nesle le Bègue, comte de Soissons.

Sa veuve, Élisabeth de Chartres, s'est remariée avec Jean II de Montmirail, vicomte et châtelain de Cambrai.

Notes et référencesModifier

RéférencesModifier

  1. J-X Carré de Busserolle, Dictionnaire géographique historique et biographique d'Indre et Loire, T1, Paris, 1878, p. 22.
  2. Marguerite Coleman, Histoire du Clos-Lucé, Tours, 1937
  3. E.H. Geneslay, La Loire Crues et Embacles, Nouvelles éditions latines, 1971, p. 78

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Jacques-Xavier Carré de Busserolle, Dictionnaire géographique historique et biographique d'Indre et Loire, T1, Paris, 1878.
  • Michel Démorest, La dynastie d'Amboise, Éditions généalogiques de la Voute, 2008

Articles connexesModifier

Liens externesModifier