Matériel roulant de la SNCB

page de liste de Wikipédia

Liste du matériel roulant de la Société nationale des chemins de fer belges (SNCB)

La SNCB fut créée en 1926. On reprend ici les machines ayant appartenu à cette société et non celles des sociétés qui l'ont précédé (ni les compagnies privées, ni la Compagnie des Chemins de fer de l’État belge à laquelle la SNCB a succédé à la suite de l'absorption des opérateurs privés). De même, les nouveaux opérateurs privés apparus depuis la libéralisation du trafic marchandises en 2005. Par contre, le matériel dont dispose indirectement la SNCB dans le cadre de coentreprises (principalement des rames à grande vitesse) est également fourni.

Abréviations utilisées (jargon découlant du codage télégraphique des chemins de fer belges):

Engins moteursModifier

Locomotives à vapeurModifier

La liste ci-dessous reprend essentiellement le matériel vapeur belge préservé[1].

Photographie Série Construction Effectif
(Conservé/Total)
Retrait Puissance Commentaire
Type De Ridder 1842 1/9 1890 ? La locomotive à 3 essieux (1-1-1) et écartement étroit de 1,15m Pays de Waes est la plus ancienne machine belge conservé (L'Eléphant et la Flèche sont des reproductions de deux des trois premières machines du pays).
  Type 1 1935 1/35 1962 2500 CV La 1.002 est préservée par la SNCB. Remise en état de marche en 1987, Elle a recirculé une dizaine d'années et est désormais exposée (avariée) au musée du train du CFV3V à Treignes.
  Type 7 1921-23 1/75 1954-62 1600 CV La 7.039 est préservée en état de présentation par la SNCB.
  Type 10 1912-14 1/58 1962 1950-2250 CV La 10.018 est préservée par la SNCB. Remise en état cosmétique en 2013, non fonctionnelle (fissures aux roues et bielles) en vue de son exposition au musée Train World.
  Type 12 1939 1/6 1962 2260 CV La 12.004 est préservée par la SNCB. Remise en état de marche en 1985, avariée dès 1988. Remise en état de présentation en 2013 en vue de son exposition au musée Train World.
  Type 16 1907-13 1/78 1964 980 CV La 16.042 est préservée par la SNCB, mais, en pratique, elle est exposée au "Musée du Chemin de Fer à Vapeur de Treignes".
Type 18 1902-05 1/134 ? 1949 La 18.051 est préservée par la SNCB. Longtemps en livrée mauve "train royal", La SNCB prévoit sa remise en état de présentation et livrée "chocolat" qu'elle portait à sa livraison en vue de son exposition au musée Train World.
  Type 64 1908 2/168+1 1965 1160 CV 64.045 préservée par la SNCB, 64.169 est une motrice roumaine restaurée et repeinte en livrée belge par le PFT
  Type 26 1945 1/100+1 196x 1600 CV Il s'agit de KriegsLok KDL1 (BR52). 26.101 est une motrice polonaise restaurée et repeinte en livrée belge par le PFT
  Type 29 1945 1/300 196x 29.013 préservée et restaurée par la SNCB. Un autre exemplaire (29.164, transformé en générateur de fumée) est également conservé, en très mauvais état.
  Type 41 1905-14 1/307 1959 1000 CV La 41.195 est en cours de restauration par le Stoomcentrum Maldegem.
Type 44 1902-09 1/502 1949 900 CV La 44.225 est préservée par la SNCB, en état de présentation.
Type 51 1866-04 1/370 1961 ? La 1152 (numérotation État Belge) est préservée par la SNCB, en état de présentation, et destinée à Train World.
  Type 53 1904-27 1/437 1961 ? La 5620 (numérotation État Belge)est préservée par la SNCB, en état de présentation au musée du train du CFV3V à Treignes.

Locomotives électriquesModifier

PolytensionsModifier

Photographie Série Construction Effectif
(En service /Total)
Puissance Tensions (V) Commentaire
  Série 11 BN/ACEC (1985-1986) 0/12 3130 kW 3000⎓, 1500⎓ 12 locomotives vendues
  Série 12 BN/ACEC (1986-1987) 0/12 3130 kW 3000⎓, 25000~ 12 locomotives vendues
  Série 13 Alstom (1997-2001) 55/60 5200 kW 3000⎓, 25000~
  Série 18/19 Siemens AG (2009-2012) 18: 96/96 6000 kW 3000⎓, 25000~ locomotive dite Eurosprinter
  19: 24/24
  Série 28/29 Bombardier Transport (2007 - 2010) 28: 43/43 5600 kW 28: 3000⎓, 1500⎓ pris en location chez Alpha Trains (ex Angel Trains Intl) pour la période 2007-2017
  29: 0/5 29: 3000⎓, 25000~
Engins retirés du serviceModifier
Photographie Série Construction Effectif
(Conservé/Total)
Retrait Puissance Tensions (V) Commentaire
  Série 15 BN/ACEC (1962) 1/5 2004 2620 kW 3000⎓, 1500⎓, 25000~ (ex type 150)
  Série 16 BN/ACEC (1966) 2/8 2009 2780 kW 3000⎓, 1500⎓, 15000~, 25000~ (ex type 160)
  Série 18 Alsthom (1973) 1/6 1999 4320 kW 3000⎓, 1500⎓, 15000~, 25000~ La dernière est gardée au PFT de Saint-Ghislain
  Série 25.5 BN/ACEC (1960-1973) 1/8 2008 1740 kW 3000⎓, 1500⎓ (transformation de 8 motrices prélevées dans l'effectif de la série 25 en 1973)
  • Notons également l'éphémère Série 19 prototype, banc d'essai entre 1993 et 1994 de la traction asynchrone et des thyristor GTO constitué par la transformation de la motrice 2130 qui devint pour l'occasion bitension (3000⎓ et 25000~ Volts). Le résultat de cette phase de test fut le cahier de charge qui donna lieu à la commande de la Série 13.

Monotensions (3 000 V)Modifier

Photographie Série Construction Effectif
(En service /Total)
Puissance Commentaire
  Série 21 BN/ACEC (1983-1985) 58/60 3130 kW 2101-30 HS
  Série 27 BN/ACEC (1981-1982) 60/60 4150 kW
Engins retirés du serviceModifier
Photographie Série Construction Effectif
(Conservé/Total)
Retrait Puissance Commentaire
  Série 20 BN/ACEC (1975 et 1977) 20/25 31/12/2013 5130 kW (type CoCo).


La 2005, remise en livrée verte d'origine, est exposée au "Musée du Chemin de fer à vapeur de Treignes".

  Série 22 Constructions Ferroviaires et Métalliques (future BN) (1954) 1/50 2009 1740 kW (ex type 122)
  Série 23 BN/ACEC (1955) 4/83 2012 1740 kW (ex type 123) 2 machines assurent encore la chauffe des rames à Hasselt
  Série 25 BN/ACEC (1960) 0/22-8 2009 1740 kW (ex type 125 - 8 exemplaires furent transformés en série 25.5 en 1973)
  Série 26 BN/ACEC (1964-1971) 2/35 2012 2590 kW (ex type 126)
  Série 28 Baume & Marpent/ACEC (1949) 1/3 1996 1985 kW (ex type 120)
  Série 29 Baume & Marpent/ACEC (1949) 2/20 1983 1474 kW (ex type 101).


La 101.012 (ex-2912) est exposée au "Musée du chemin de Fer à vapeur de Treignes".

Deux autres séries prototypes ont existé à la SNCB

  • le type 121, construit à 3 exemplaires par les Forges, Usines et Fonderies de Haine-Saint-Pierre sous licence Suisse (SLM Winterthur / Brown Boveri) ont été commandées dans l'immédiat après guerre. Livrées en 1949-50, elles furent déjà retirées du service en 1967.
  • La motrice 2401 fut un prototype issu de l'adaptation en 1959 de la motrice 2383 en vue de l'étude d'une nouvelle génération de motrices électriques (série 16 et 20). Elle fut remise au type en 1974 après avoir notamment porté un nez aérodynamique visant notamment à stabiliser le comportement des pantographes à haute vitesse. Ceci contribua à établir le record de vitesse de ce prototype à 206 km/h.

Locomotives dieselModifier

Photographie Série Construction Effectif

(En service /Total)

Puissance Commentaire
  Série 55 BN (1961-1962) 29/42 1 360 kW (ex type 205) Depuis 2010, seules les machines affectées à la remorque des trains de travaux (qui n'ont pas atteint leur limite de révision) ainsi que les motrices aptes au dépannage des trains à grande vitesse sont encore en activité.
  Série 62/63 BN (1961-1966) 82/136 1 030 kW (ex type 212). Depuis 2004, seules les machines affectées à Infrabel ainsi que les motrices aptes au dépannage des trains à grande vitesse sont encore en activité. Infrabel rénove actuellement de nombreuses machines de la série 62/63. L'ETCS est en cours d'homologation.
  Série 77/78 Vossloh (1999-2006) 170/170 1 150 kW Mixte (Ligne et Manœuvre)

Engins retirés du serviceModifier

Locomotives de ligneModifier

Dans la logique de numérotation de la SNCB, les séries 5X sont des locomotives de ligne puissantes (plus de 1200 kW) et lourdes, disposant de six essieux et les séries 6X des locomotives plutôt légères (à 4 essieux), la série 59 échappant quelque peu à cette logique avec ses quatre essieux.

Photographie Série Construction Effectif
(Conservé/Total)
Retrait Puissance Commentaire
  Série 51 Cockerill (1961-1963) 6/93 2003 1 450 kW (ex type 200 -Une série de motrices est en service auprès d'opérateurs de travaux ferroviaires italiens).
  Série 52 AFB (1955) 2/17 2002-2008 1 265 kW (ex type 202)
  Série 53 AFB (1955) 1/20 2002-2008 1 265 kW (ex type 203)
  Série 54 AFB (1957) 1/8 2002-2008 1 350 kW (ex type 204)
  Série 59 Baume & Marpent / Cockerill (1954-1955) 7/55 2002 1 275 kW (ex type 201)
  Série 60/61 Cockerill (1964-1965) 7/106 2002 1 020 kW (ex type 210)
Série 64 Cockerill (1962) 1/6 1983 1 020 kW (ex type 211 - série de 6 locomotives prototypes à transmission hydraulique, choix abandonné par la suite).
Série 65 puis 75   BN (1965) 0/6 2001 1 035 kW (ex type 213 - locomotives prototypes à transmission hydraulique, 7501 fortement accidentée et radiée, 7502-7506 revendus à l'Italie après avoir assuré des manœuvres dans le port d'Anvers à partir de 1982).
Série 66 puis 71   ABR (1962) 0/3 1997 750 kW (ex type 222 - locomotives prototypes à transmission hydraulique, reconstruites en 1980 et reclassées dans la série 71. 2 exemplaires ont été vendus à une société italienne de travaux ferroviaires 'Construzioni Linee Ferroviarie' (CLF)).
  • Le prototype 5001 a permis de tester un moteur plus puissant dans la caisse de 5101, à l'initiative du constructeur ABC (Anglo Belgian Company) en 1972. Ce test n'eut pas de lendemain, faute de pouvoir fiabiliser cette machine. La locomotive a été remise au type en 1981.
Locomotives de manœuvreModifier

Dans la logique de numérotation de la SNCB, les séries 7X sont des locomotives de manœuvre puissantes (plus de 500 kW) et les séries 8X des locomotives plus légères.

Photographie Série Construction Effectif
(Conservé/Total)
Retrait Puissance Commentaire
Série 70 Baume & Marpent/ACEC (1956) 1/6 2001 500 kW (ex type 271).
Série 71 Baume & Marpent (1956) 1/5 1980 550 kW (ex type 271).
Série 72 BN(1956) 1/15 1986 550 kW (ex type 272).
  Série 73/74 BN/ABR (1965 et 1974) 6/95 2012 550 kW (ex type 273 - 8 machines sont exploitées par l'opérateur portuaire Rotterdam Rail Feeding en 2008/2010).
  Série 74 BN (1965) 10/10 2011 550 kW (ex type 274).
  Série 76 Allan / Heemaf / Rochet-Schneider (1955 et 1958) 0/25 2003 662 kW Motrices rachetées aux NS en 1995 pour terminer la construction des lignes à grande vitesse.
  Série 80 BN (1969) 3/69 2003 475 kW (ex type 260).
Série 81 Cockerill (1961) 0/3 1972-1980 485 kW (ex type 261Petite série prototype réalisée par Cockerill).
  Série 82 BN/ABR (1965 et 1973) 0/75 2002-2010 475 kW (ex type 262).
  Série 83 Cockerill (1956) 2/25 1994 400 kW (ex type 253).
Série 84 ABR/Baume & Marpent (1955 et 1962) 3/70 2002 475 kW (ex type 250 et 251).
Série 85 FUF - Haine-Saint-Pierre (1965) 1/25 2002 400 kW (ex type 252).

LocotracteursModifier

Tous ont été retirés du service; seuls quelques "90/91" sont utilisés pour certaines manœuvres.

Photographie Série Construction Retrait Effectif Puissance Commentaire
  Série 90/91 2003 5 (ex type 230.0)
  Série 92 1960 1990-1996 0/25 255 kW (ex type 232)
Série 99

AutomotricesModifier

Photographie Série Nombre de voitures Construction Effectif Puissance Commentaire
AM 62 2 (1962-1965) 119 620 kW "Classiques"
AM 63
AM 65
AM 66 2 (1967-1970) 70 680 kW "Classiques"
AM 70 JH
AM 70 TH
AM 70 LH 2 (1971-1979) 118 680 kW "Classiques"
AM 73
AM 74
AM 78
AM 79
AM 75 4 BN/ACEC (1975-1979) 44 1360 kW "Quadruple"
AM 80 3 BN/ACEC (1980-1983) 140 1400 kW "Break"
AM 86 2 BN/ACEC (1986) 51 770 kW "Sprinter"
AM 96 3 BN/ACEC (1996-1997) 50+70 1400 kW 50 automotrices bi-tension 3kV=-25kV~ (441-490)
et 70 automotrices 3kV= (501-570)
AM 08 3 Siemens AG (2009 -2015) 8/210
0/95
2200 kW Livraison entre 2011 et 2015
210 automotrices 3kV= (08001-08210)
et 95 automotrices bi-tension 3kV=-25kV~ (08501-08595)

Engins retirés du serviceModifier

AutorailsModifier

Photographie Série ex Type
avant 1971
Mise en service Retrait Vitesse max (km/h) Nombre de voitures Construction État Effectif Puissance Commentaire
41 - 2000
>>
120 2 Alstom En service 93/96 970 kW
500 1930 1945 80 1 Sentinel (GB) Radiés 0/3 75 kW autorail à vapeur
501 1933 1945 70 1 Birmingham Locomotive Co. Radiés 0/1 130 kW autorail à vapeur
502 1936 1945 90 1 Métallurgique (Nivelles) Radiés 0/1 180 kW autorail à vapeur (deux bogies moteurs)
ES 300 551 1939 1951 58 1 Brossel
AC Malines
Radiés 4/56 87 kW autorail diesel léger (transformation de 12 exemplaires en autorail caténaire ES 300)
552 1939 ?1951? 56 1 Ateliers Germain Radiés 0/6 87 kW autorail diesel léger
49 553 1941-42 1971 66 1 Ateliers Germain Radiés 2/50 133 kW autorail diesel léger
46 554 1952 1994 80 1 Ragheno Radiés 12/20 166 kW autorail diesel léger. Nombreux exemplaires préservés sur les chemins de fer touristiques.
600 1930 1955 65 1 EVA/Wismar Berlin Radiés 0/3 130 kW dérivés des VT 853 à 871 de la Deutsche Reischbahn
601 1933 1962 80 ? La Brugeoise, Nicaise et Delcuve Radiés 0/14 175 kW
60x 1934 1946 80
90
1 La Brugeoise Nicaise et Delcuve
Ateliers de la Dyle
Usines de Braine-le-Comte
Baume et Marpent
FUF - Haine-St-Pierre
Radiés 0/5 150 à 240 kW autorails diesel prototypes 1 exemplaire de chaque types (602/603/605/606/607)
604 1934 1946 70 1 en:Ganz (Budapest) Radiés 0/5 87 kW
608 1939 1967 126 1 FUF - Haine-St-Pierre Radiés 1/6 270 kW autorail diesel rapide.
620 1939 1968 135 2 Braine-le-Comte Radiés 0/12 540 kW ex type 652.1 transmission mécanique. caisses articulées.
65x 1932
1934
1934
1945
1956
1958
80
90
130
1 DEVA / Atlas(Suède)
La Brugeoise, Nicaise et Delcuve
Radiés 0/3 147 kW
150 kW
410 kW
autorails diesel-électrique prototype

Type 652 : 2 caisses articulées.
653 1936 ? 120 3 La Brugeoise, Nicaise et Delcuve Radiés 0/4 300 kW autorail diesel-électrique rapide. deux (bogies) moteurs.
654 1936 1966 135 3 Baume et Marpent Radiés 0/3 540 kW autorail diesel-électrique rapide
655 1939 1965 150 2 Baume et Marpent Radiés 0/1 670 kW autorail diesel-électrique
656 1939 1945 140 2 Baume et Marpent Radiés 0/1 300 kW autorail diesel-électrique prototype
670 1939 1966 155 3 La Brugeoise, Nicaise et Delcuve
Anglo-Franco-Belge (La Croyère)
Radiés 0/6 900 kW autorail diesel-hydraulique
40 630 1957 ? 100 2+F AC. Malines Radiés 2/7 800 kW autorail diesel-hydraulique. 2 voitures et une motrice-fourgon
42 602² 1954 1994 90 1 Ateliers Germain Radiés 0/6 400 kW sous-série spécialisée à la desserte de l'aéroport. remise au type 43 en 1971
43
ES 400
603² 1954 1994 90 1 Ateliers Germain Radiés 2+5/30 400 kW 11 exemplaires transformés en ES 400 dont 5 toujours en service. 4301-30. Les 4201-06 prende les N°s 4331-4336
44 604² 1954 2001 80 1 Ateliers Germain Radiés 2/10 356 kW
45 605² 1954 2001 80 1 Ateliers Germain Radiés 2/10 356 kW
ES 100 1 AC Malines Radiés (autorail du service caténaire)
ES 200 1 Radiés (autorail du service caténaire)
ES 500 1 Matissa(?) En service 15/15 (autorail du service caténaire)

[2]

TGVModifier

Photographie Type Composition Construction Effectif Utilisé par Commentaire
Thalys PBKA HL + 8 voitures + HL (1997-?) 7 Thalys 4301-4307
TMST HL + 18 voitures + HL (1992-1994) 4 Eurostar 3101-3108

Matériel remorquéModifier

Parc voyageursModifier

Voitures en serviceModifier

 
Voiture M6 à deux niveaux de 2e classe
 
Voiture I10 de 1re classe

Voitures pour trafic intérieur

  1. Voitures M4 (∃ HVR)
  2. Voitures M5 (voitures à deux niveaux) (∃ HVR)
  3. Voitures M6 (voitures à deux niveaux) (∃ HVR)

Voitures pour trafic international

Voiture en commande

  1. Voiture M7 début de la livraison et banc d'essais (2019)

Mise en service prévue courant 2020

Voitures radiéesModifier

Voitures pour trafic intérieur

Voitures pour trafic international

  1. Voitures I1
  2. Voitures I2
  3. Voitures I3
  4. Voitures I4
  5. Voiture TEE PBA, cédées à la SNCF, dont certaines ont été revendues aux chemins de fer cubains, pour composer le train nocturne La Havane-Santiago de Cuba, train surnommé" el tren Frances", à Cuba[3] .
  • Certaines voitures radiées ont été revendues à la chaine de restaurants "Crocodile", qui les a transformées en voitures restaurants, mais non roulantes.

Fourgons et wagonsModifier

Parc MarchandiseModifier

Wagons platsModifier

  1. ks
  2. lgs
  3. lgnss
  4. remms
  5. rgps
  6. res
  7. rils
  8. rs
  9. shmms
  10. shimms
  11. sgs

Wagons fermésModifier

  • hbillns

Wagons citernesModifier

Wagons tombereauxModifier

  1. eaos
  2. fals
  3. falns
  4. tads
  5. taems

Wagons à usages spéciauxModifier

AutobusModifier

Illustration Modèle / type Nombre Numéros En service Réforme
Brossel A88 DLH / Jonckheere 17[4] 8001-8017 1952 1959[Note 1]
Van Hool Cityliner (Brossel A93 DAR) 16[5] 8051-8066 1954 1959[Note 2]

Notes et sourcesModifier

NotesModifier

  1. Tous sont transférés à la Société nationale des chemins de fer vicinaux (SNCV) en 1959.
  2. 14 sont transférés à la Société nationale des chemins de fer vicinaux (SNCV) en 1959.

RéférencesModifier

  1. « Les Locomotives Vapeur SNCB », sur http://www.alaf.be, Association Liégeoise des Amateurs des chemins de Fer (consulté le 6 février 2013)
  2. Fernand Lebbe, Au fil du rail - VIII - Les autorails, Editorial-Office (lire en ligne)
  3. Maurice Mertens,J.P Malaspina" les Trans Europ Express"
  4. (nl) « NMBS 8001-8017 : Brossel A88 DLH / Jonckheere », sur zone01.be
  5. (nl) « NMBS 8051-8066 : Brossel A93 DAR / Van Hool », sur zone01.be

Liens externesModifier