Ouvrir le menu principal

Marolles-lès-Saint-Calais

commune française du département de la Sarthe
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Marolles.

Marolles-lès-Saint-Calais
Marolles-lès-Saint-Calais
L'église Saint-Jean.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Sarthe
Arrondissement Mamers
Canton Saint-Calais
Intercommunalité communauté de communes des Vallées de la Braye et de l'Anille
Maire
Mandat
Annie Jumert
2014-2020
Code postal 72120
Code commune 72190
Démographie
Gentilé Marollois
Population
municipale
278 hab. (2016 en augmentation de 1,46 % par rapport à 2011)
Densité 23 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 55′ 06″ nord, 0° 47′ 04″ est
Altitude Min. 77 m
Max. 157 m
Superficie 12,15 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Sarthe

Voir sur la carte administrative de la Sarthe
City locator 14.svg
Marolles-lès-Saint-Calais

Géolocalisation sur la carte : Sarthe

Voir sur la carte topographique de la Sarthe
City locator 14.svg
Marolles-lès-Saint-Calais

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Marolles-lès-Saint-Calais

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Marolles-lès-Saint-Calais

Marolles-lès-Saint-Calais est une commune française, située dans le département de la Sarthe en région Pays de la Loire, peuplée de 278 habitants[Note 1].

Sommaire

GéographieModifier

La commune se trouve dans la région naturelle du Perche.

ToponymieModifier

Le nom de la localité est attesté sous la forme Marroles en 1330[2] et Marolles en 1793 et 1801[3]. Le toponyme serait issu du bas latin materiola, « petit objet, matière », voire « bois de construction »[4],[2]. Il peut être issu également de l'ancien français mayeres, « branches de peuplier ou de saule servant d'échalas »[4].

Le locatif lès-Saint-Calais (préposition lès, « près de », et Saint-Calais, chef-lieu de canton limitrophe) est ajouté en 1894[3].

Le gentilé est Marollois[5].

HistoireModifier

Politique et administrationModifier

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
1995[6] octobre 2011 Jean Jumert    
octobre 2011[7] mars 2014 Claude Portalès SE Chef d'entreprise retraité
mars 2014[8] En cours Annie Jumert SE Retraitée
Les données manquantes sont à compléter.

Le conseil municipal est composé de onze membres dont le maire et trois adjoints[9].

Claude Narcisse Beaussier (1772-1861) a été maire de Marolles-lès-Saint-Calais de 1806 à 1858, et a été fait chevalier de la Légion d'honneur en 1858 à 86 ans en reconnaissance de sa longévité à ce poste[10].

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[11]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[12].

En 2016, la commune comptait 278 habitants[Note 2], en augmentation de 1,46 % par rapport à 2011 (Sarthe : +0,33 %, France hors Mayotte : +2,44 %). Marolles a compté jusqu'à 439 habitants en 1841.

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
405382424424435418439415371
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
368372367293318303304309319
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
339365345324347365350371342
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
307246227243300248267274278
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[13].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

ÉconomieModifier

Lieux et monumentsModifier

  • Église Saint-Jean. Elle abrite des vitraux du XVIe siècle et une statue de femme du XVIIe, œuvres classées à titre d'objets aux Monuments historiques[14],[15].
  • Château de la Croix.

Activité et manifestationsModifier

Personnalités liéesModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale 2016.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

  1. « Géoportail (IGN), couche « Limites administratives » activée »
  2. a et b Albert Dauzat et Charles Rostaing, Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France, Paris, Larousse,
  3. a b et c Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  4. a et b Ernest Nègre, Toponymie générale de la France, t. 1 : Formations préceltique, celtiques, romanes, Genève, (lire en ligne), p. 385
  5. « Marolles-lès-Saint-Calais », sur payscalaisien.com, communauté de commune du Pays calaisien (consulté le 18 juin 2016)
  6. « Jean Jumert récompensé par une médaille d'argent », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 21 décembre 2015)
  7. « Claude Portalès ne se représentera pas », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 21 décembre 2015)
  8. « Les nouveaux maires et adjoints déjà élus en Sarthe », Le Maine libre, (consulté le 30 mars 2014).
  9. « Marolles-lès-Saint-Calais (72120) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 19 juin 2016)
  10. « Base Léonore de la légion d'honneur, dossier LH/158/80 », sur Léonore (consulté le 12 octobre 2017)
  11. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  12. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  13. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  14. « Verrières : Vierge à l'Enfant », notice no PM72000619, base Palissy, ministère français de la Culture.
  15. « 72000618 », notice no PM72000618, base Palissy, ministère français de la Culture.

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier