Marie de la Cerda

noble du 14e siècle

Marie de la Cerda
Illustration.
Fonctions
Comtesse d'Étampes

(1 an et 5 mois)
Prédécesseur Marguerite d'Artois
Successeur Jeanne de Brienne
Comtesse d'Alençon

(9 ans et 8 mois)
Prédécesseur Jeanne de Joigny
Successeur Marie Chamaillard
Biographie
Dynastie Maison d'Ivrée
Nom de naissance Maria de la Cerda y de Lara
Date de naissance
Date de décès
Lieu de décès Paris
Sépulture Couvent des Jacobins
Père Ferdinand de la Cerda
Mère Juana Núñez de Lara
Conjoint Charles d'Étampes
Charles II d'Alençon
Enfants Louis d'Étampes
Charles III d'Alençon
Philippe d'Alençon
Pierre II d'Alençon

Marie de la Cerda y de Lara (1319-) était la plus jeune fille de Ferdinand de la Cerda et de son épouse Juana Núñez de Lara. Maria était membre de la Maison d'Ivrée. Comtesse d’Étampes par son premier mariage, elle était comtesse d'Alençon, du Perche et de Chartres par son second.

BiographieModifier

Maria était la sœur cadette de Juan Núñez de Lara et de Blanca de la Cerda y Lara. Son père est décédé quand elle n'avait que trois ans et sa mère est morte vingt-neuf ans plus tard, en 1351.

En 1331, son frère Juan Núñez de Lara devient seigneur de Biscaye par son mariage avec Maria Diaz II de Haro.

Par un contrat du 28 septembre 1334, Marie est fiancée à Jean d'Eltham, frère du roi d'Angleterre et comte de Cornouailles. Une dispense papale est demandée mais le contrat est abandonné lorsque les relations entre Édouard III et Philippe VI commencent à se dégrader[1].

 
Marie et son deuxième mari Charles

En à Poissy, Maria épouse finalement Charles d'Étampes[2], frère cadet du roi Philippe III de Navarre. Le , Charles meurt, laissant Marie veuve à dix-sept ans, avec deux jeunes jumeaux.

Marie se remarie seulement trois mois après la mort de son époux avec Charles II d'Alençon[2]. C'était une seconde union pour tous les deux, la première épouse de Charles, Jeanne de Joigny, était décédée l'année précédente. Ils étaient mariés depuis neuf ans lorsque Charles meurt à la bataille de Crécy.

Maria meurt à Paris le et est enterrée aux côtés de son deuxième mari dans l'église aujourd'hui démolie du Couvent des Jacobins à Paris - leurs effigies sont maintenant conservées dans la basilique Saint-Denis.

DescendanceModifier

De son premier mariage avec Charles d'Étampes, elle eut des fils jumeaux :

  1. Louis d'Étampes (1336-1400)[2], qui épousa Jeanne (décédée en 1389), fille de Raoul Ier de Brienne
  2. Jean (1336-après 1373, Rome)[2]

Avec Charles II d'Alençon, elle a eu les cinq enfants suivants :

  1. Charles III d'Alençon (1337-, Lyon)[2]
  2. Philippe d'Alençon (1338-1397, Rome)[2], fait évêque de Beauvais en 1356, puis cardinal, archevêque de Rouen, patriarche latin de Jérusalem, patriarche d'Aquilée et évêque d'Ostie et Sabine
  3. Pierre II d'Alençon (1340-)
  4. Isabelle (1342-, Poissy)[2], entrée en religion
  5. Robert d'Alençon (1344-1377)[2], comte du Perche, marié le à Jeanne, fille de Jean Ier de Rohan.

AscendanceModifier

RéférencesModifier

  1. (es) Pedro López de Ayala, Crónicas de los Reyes de Castilla : Crónica del rey Enrique II, t. 2, « Año Octavo », p. 49
  2. a b c d e f g et h Doubleday 2001, p. 172.

SourcesModifier

  • Simon R. Doubleday, The Lara Family: Crown and Nobility in Medieval Spain, Harvard University Press,