Jean Ier de Rohan

aristocrate français

Jean Ier de Rohan, né en 1324 et mort en 1396, 11e vicomte de Rohan, fils d'Alain VII de Rohan, est un chevalier breton.

Jean Ier de Rohan
Titre de noblesse
Vicomte
Biographie
Naissance
Décès
Famille
Père
Mère
Jeanne de Rostrenen (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Conjoints
Jeanne de Léon (d) (depuis )
Jeanne de Navarre (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Alain VIII de Rohan
Charles Ier de Rohan-Guéméné (d)
Jeanne de Rohan (d)
Edouard de Rohan, Vicomte de Léon (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

BiographieModifier

Le , la compagnie de Jean Ier de Rohan est passée en revue par le roi dans laquelle se trouve le chevalier Pierre de Boisboissel (?-1364) qui reçoit 60 livres de gages par le roi[1].

Il vient avec ses hommes faire lever le siège de Rennes en 1357.

FamilleModifier

En 1349, année ou la peste noire atteint la Bretagne, il épouse Jeanne de Léon, dame de Léon, morte en 1372, fille d'Hervé VII de Léon (seigneur de Léon) et de Marguerite d'Avaugour et héritière des biens de sa famille[2] Ils auront trois enfants :

  • Alain VIII de Rohan, vicomte de Rohan après son père ;
  • Édouard de Rohan, sire de Léon, épouse Marguerite de Chateaubriand ;
  • Jeanne de Rohan qui épouse en 1374 Robert d'Alençon (Maison de Valois ; mort en 1377, fils cadet de Charles II comte d'Alençon et du Perche), comte du Perche, puis Pierre II d'Amboise, vicomte de Thouars. Elle n'eut pas d'enfants.

En 1377, il épouse Jeanne de Navarre, plus jeune fille de Philippe, comte d'Évreux et de Jeanne de France, reine de Navarre, dame de Gié dont il aura :

ArmoiriesModifier

  Blasonnement :
De gueules à sept macles d'or, posées 3, 3, 1.

Notes et référencesModifier

  1. Dom Morice, Preuves, t.I, col. 579.
  2. Frédéric Morvan, La Chevalerie bretonne et la formation de l'armée ducale 1260-1341, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, , 293 p. (ISBN 978-2-7535-0827-9), Annexes Généalogie, no 35, « Les Rohan ».

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Dom Morice (1693-1750), Mémoires pour servir de preuves à l'histoire ecclésiastique et civile de Bretagne, tirés des archives de cette province, de celles de France et d'Angleterre, des recueils de plusieurs sçavans antiquaires, 3 vol., 1742-1746, Vol.1 (en ligne) ; vol.2 (en ligne) ; vol.3 (en ligne).
  • Dom Morice, Histoire ecclésiastique et civile de Bretagne, composée sur les auteurs et les titres originaux… & enrichie d'une dissertation sur l'établissement des Bretons dans l'Armorique et de plusieurs notes critiques, 2 vol., 1750-1756. Vol.1 (en ligne) ; vol.2 (en ligne).

Articles connexesModifier