Ouvrir le menu principal

Manneville-ès-Plains

commune française du département de la Seine-Maritime
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Manneville et Plains.

Manneville-ès-Plains
Manneville-ès-Plains
L'église.
Blason de Manneville-ès-Plains
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Seine-Maritime
Arrondissement Dieppe
Canton Saint-Valery-en-Caux
Intercommunalité Côte d'Albâtre
Maire
Mandat
Gérard Fouché
2014-2020
Code postal 76460
Code commune 76407
Démographie
Population
municipale
268 hab. (2016 en augmentation de 0,37 % par rapport à 2011)
Densité 42 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 51′ 21″ nord, 0° 45′ 20″ est
Altitude Min. 0 m
Max. 83 m
Superficie 6,36 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Seine-Maritime

Voir sur la carte administrative de la Seine-Maritime
City locator 14.svg
Manneville-ès-Plains

Géolocalisation sur la carte : Seine-Maritime

Voir sur la carte topographique de la Seine-Maritime
City locator 14.svg
Manneville-ès-Plains

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Manneville-ès-Plains

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Manneville-ès-Plains

Manneville-ès-Plains est une commune française située dans le département de la Seine-Maritime en Normandie (anc. Haute-Normandie).

Sommaire

GéographieModifier

ToponymieModifier

Le nom de la localité est attesté sous les formes Manonis villam vers 1023, Mannavilla vers 1025[1], Manneville in Planis en 1276[2].

Le complément ès-Plains, qui apparait sous la forme in planis en 1276, s'applique à une petite région, ancien « pays des Plains », correspondant approximativement au Canton de Saint-Valery-en-Caux, signifiant « campagne découverte »[3] et la préposition es, construction de « en les », est rare en toponymie[4].

HistoireModifier

Politique et administrationModifier

Liste des maires successifs[5]
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
2001 2008 Hubert Paumelle    
mars 2008 En cours
(au avril 2014)
Gérard Fouché   Vice-président de la CC de la Côte d'Albâtre (2014 → )
Réélu pour le mandat 2014-2020[6]

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[7]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[8].

En 2016, la commune comptait 268 habitants[Note 1], en augmentation de 0,37 % par rapport à 2011 (Seine-Maritime : +0,48 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
820700707738744740734714660
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
602559568531495390419467408
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
377380392330330341333285282
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
272186177156226258256265269
2016 - - - - - - - -
268--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[9] puis Insee à partir de 2006[10].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

Culture locale et patrimoineModifier

Lieux et monumentsModifier

  • L'église Notre-Dame, construction en belles et solides pierres granitiques, réparée et embellie à la suite du grand incendie de 1835 par Charles Robert.
  • Le presbytère en brique bâti en 1859.
  • La mairie et l'école des garçons: construction ogivale en brique élevée en 1859.
  • L'école des filles crée en 1861.
  • La maison " L'Oriflamme "anciennement une épicerie, mercerie et café bâtie en 1859.

HéraldiqueModifier

Les armes de la commune de Manneville-ès-Plains se blasonnent ainsi :

Tiercé en pairle renversé: au 1er de gueules à la volute de crosse d'or, au 2e d'or à la feuille de chêne de sinople, au 3e d'azur à la nef flammée d'argent, la voile de gueules chargée de deux léopards d'or, armé et lampassés d'azur, l'un au-dessus de l'autre.

Création Jean-François Binon. Adopté le 31 janvier 2014.

Personnalités liées à la communeModifier

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

  1. Adigard des Gautries Jean. Les noms de lieux de la Seine-Maritime attestés entre 911 et 1066 (suite). Annales de Normandie, 8ᵉ année, n°3, 1958. Page 304.
  2. Christian Guerrin - Les compléments toponymiques dans les noms de communes de Seine-Maritime [article] Nouvelle revue d'onomastique Année 2000 - page 317.
  3. François de Beaurepaire - 1986 - Les noms des communes et anciennes paroisses de la Manche - Page 177.
  4. Société française d'onomastique, 2000, Nouvelle revue d'onomastique, Numéros 35 à 36, Page 317.
  5. « Manneville-ès-Plains », sur http://seine76.fr, (consulté le 5 décembre 2015).
  6. « Liste des maires élus en 2014 » [PDF], Liste des élus, Préfecture de Seine-Maritime, (consulté le 2 décembre 2015).
  7. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  8. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  9. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  10. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.