Louis-Philippe de Belgique

Prince héritier belge
Louis-Philippe de Saxe-Cobourg-Gotha
Description de cette image, également commentée ci-après
Portrait mortuaire du prince, dessin réalisé par Jean-Baptiste Madou.

Titre

Prince héritier de Belgique


(9 mois et 22 jours)

Prédécesseur Fonction créée
Successeur Léopold de Belgique,
duc de Brabant
Biographie
Titulature Prince de Belgique
Prince héritier de Belgique
Dynastie Maison de Saxe-Cobourg et Gotha
Nom de naissance Louis Philippe Léopold Victor Ernest de Saxe-Cobourg-Gotha
Naissance
Château de Laeken
Laeken (Belgique)
Décès (à moins d’un an)
Château de Laeken
Laeken (Belgique)
Père Léopold Ier de Belgique
Mère Louise d'Orléans

Description de cette image, également commentée ci-après

Le prince Louis-Philippe de Saxe-Cobourg-Gotha, prince héritier de Belgique, duc de Saxe, prince de Saxe-Cobourg et Gotha, né le à 4h30 du matin et mort le à 22h45, au Château de Laeken à Laeken, Belgique dans les deux cas, est le fils de Léopold Ier et de Louise d'Orléans.

Il est baptisé en la Cathédrale Saints-Michel-et-Gudule de Bruxelles par l'archevêque de Malines, en présence de sa grand-mère maternelle, la reine des Français Marie-Amélie, des princes et princesses d'Orléans et de tous les corps constitués du royaume de Belgique.

L'héritier de la Couronne, que sa mère nommait « Babochon », était un bel enfant d'apparence robuste. Une inflammation des muqueuses, mal soignée, l'emporta[1].

Léopold Ier en fut désespéré ; il se rappelait la mort de l'enfant que lui avait donné sa première épouse Charlotte de Galles (1817). Il redoutait de ne pas faire souche et de compromettre ainsi l'avenir de son royaume. « Toutes ses anciennes douleurs sont ravivées », écrivait la reine Louise dont le chagrin était davantage marqué par la résignation chrétienne. Le petit cercueil drapé de velours blanc fut descendu dans le caveau des ducs de Brabant, dans le chœur de l'église Sainte-Gudule de Bruxelles et fut par la suite transféré auprès de la dépouille de ses parents dans la crypte royale de l'église Notre-Dame de Laeken.

AscendanceModifier


Actes d'état civilModifier

 
Baptême de Louis-Philippe par Philippe-Jacques van Bree (1833).

Ni l'acte de naissance ni l'acte de décès ne mentionne de titre pour Louis-Philippe. Il est simplement nommé "Son Altesse Royale Monseigneur Louis-Philippe Léopold Victor Ernest" dans son acte de décès.

Notes et référencesModifier

Articles connexesModifier