Liste des comtes et ducs de Gueldre

page de liste de Wikipédia
(Redirigé depuis Liste des ducs de Gueldre)

Cet article contient la liste des comtes et des ducs du comté de Gueldre par maison et par ordre chronologique.

Comtes de GueldreModifier

Un certain Mégingoz, mort entre 998 et 1002 aurait été comte de Gueldre dans la seconde partie du Xe siècle. Il est possible que ce titre n'existait pas à l'époque et que son titre était comte d'Avalgau.

Maison de WassenbergModifier

Portrait Nom Règne Notes Armoiries
  Gérard Ier Flaminius
(† 1129)
1096-1129 Il est le premier comte de Gueldre attesté, ainsi que comte de Wassemberg. Il est possible qu'il n'était initialement que seigneur de ces deux terres et fut fait comte par la suite.  
Gérard II
(† 1131)
1129-1131 Comte de Gueldre et de Wassemberg, fils de Gérard Ier Flaminius, il épouse vers 1116 Ermengarde, comtesse de Zutphen.
Henri Ier
(† 1182)
1131-1182 Fils de Gérard II, il épouse Agnès d'Arnstein († 1179).
  Otton Ier
(† 1207)
1182-1207 Fils d'Henri Ier, il épouse Richardis de Wittelsbach († 1231).
  Gérard III
(1185 † 1229)
1207-1229 Fils d'Otton Ier, il épouse vers 1209 Marguerite de Brabant (1192 † 1231).
  Otton II
(† 1271)
1229-1271 Fils de Gérard III, il épouse en 1242 Marguerite de Clèves († 1251), puis en 1253 Philippe de Dammartin († 1279).
  Renaud Ier
(1255 † 1326)
1271-1326 Duc de Limbourg de 1279 à 1288, fils d'Otton II et de Philippa de Dammartin, il épouse Ermengarde de Limbourg († 1283), puis Marguerite de Flandre († 1330). En compensation de la perte du Limbourg (bataille de Worringen, 1288), il reçoit le titre de duc de Gueldre.

Ducs de GueldreModifier

Maison de WassenbergModifier

Portrait Nom Règne Notes Armoiries
  Renaud Ier
(1255 - 1326)
1288-1326  
  Renaud II
(1295 - 1343)
1326-1343 Fils de Renaud Ier et de Marguerite de Flandre, il épouse en 1311 Sophie Berthout († 1329), puis en 1332 Aliénor d'Angleterre (1318 † 1355).
  Renaud III
(1333 - 1371)
1343-1361 Fils de Renaud II et d'Aliénor d'Angleterre, il épouse en 1347 Marie de Brabant († 1399).
  Édouard
(1336 - 1371)
1361-1371 Il revendique la Gueldre à partir de 1350 et vainc son frère Renaud III en 1361.
  Renaud III
(1333 - 1371)
1371-1371 Il est restauré à la mort de son frère, peu avant la sienne.
1371 - 1379 : Guerre de succession de Gueldre entre Mathilde et Marie.
  Mathilde
(1325 - 1384)
1371-1379 Fille de Renaud II et de Sophie Berthout, elle épouse :
  Marie Ire
(1329 - 1405)
1371-1380 Fille de Renaud II et de Sophie Berthout, elle épouse en 1362 Guillaume VI († 1393), duc de Juliers.

Maison de JuliersModifier

Portrait Nom Règne Notes Armoiries
  Guillaume
(1364 - 1402)
1380 - 1402 Fils de Marie de Wassenberg et de Guillaume de Juliers, il succède à sa mère comme duc de Gueldre en 1380 et à son père comme duc de Juliers en 1393. Il épouse Catherine de Bavière (1360 † 1400).  
  Renaud IV
(v. 1365 - 1423)
1402 - 1423 Il succède à son frère Guillaume et épouse en 1405 Marie d'Harcourt.

Maison d'EgmontModifier

Portrait Nom Règne Notes Armoiries
  Arnold d'Egmont
(1410-1473)
1423 - 1465 Fils de Jean II d'Egmont et de Marie d'Arkel (v. 1389 † 1415), fille de Jean V d'Arkel et de Jeanne de Juliers (en) († 1394), sœur de Renaud IV, il succède à son grand-oncle[N 1], épouse en 1430 Catherine de Clèves mais est détrôné.  
  Adolphe d'Egmont
(1438 - 1477)
1465 - 1471 Il est le fils d'Arnold, qu'il renverse en 1465 avec l'aide de Philippe III de Bourgogne, mais ne peut résister au fils de ce dernier, Charles, qui se retourne contre lui. Il était l'époux de Catherine de Bourbon.  
  Arnold d'Egmont
(1410-1473)
1471 - 1473 Il est restauré par les forces de Charles le Téméraire moyennant de le désigner comme héritier.  

Maison de Valois-BourgogneModifier

Portrait Nom Règne Notes Armoiries
  Charles Ier le Téméraire
(14331477)
1473-1477 Fils unique de Philippe le Bon, il est le dernier homme de la maison de Valois-Bourgogne. Malgré trois différentes épouses, il n'a eu qu'un seul enfant qui était une fille.  
  Marie II
(14571482)
1477-1482 Après Philippe II le Hardi, Jean sans Peur, Philippe III le Bon et Charles le Téméraire, elle est la cinquième et dernière duchesse de Bourgogne de la branche des Valois-Bourgogne.

Maison de HabsbourgModifier

Portrait Nom Règne Notes Armoiries
  Philippe Ier le Beau
(1478 - 1506)
1482 - 1492 Fils de Maximilien Ier et de Marie de Bourgogne. De son propre chef, il fut « duc de Bourgogne » (souverain des Pays-Bas). Par mariage avec Jeanne Ire de Castille dite Jeanne la Folle : roi de León et de Castille (1504-1506). En 1492, il reconnaît les droits de Charles d'Egmont sur la Gueldre.  

Maison d'EgmontModifier

Portrait Nom Règne Notes Armoiries
  Charles II d'Egmont
(1467 - 1538)
1492 - 1538 Fils du duc Adolphe, il épouse en 1519 Élisabeth de Brunswick-Lunebourg (en). À sa mort, Charles Quint attribue le Gueldre à un lointain cousin, au mépris des droits du duc Antoine de Lorraine, neveu du dernier duc par sa mère Philippa de Gueldre. Les ducs de Lorraine conserveront néanmoins le titre et les armes de Gueldre.  

Maison de ClèvesModifier

Portrait Nom Règne Notes Armoiries
  Guillaume de Clèves
(1516 - 1592)
1538 - 1543 Duc de Clèves, de Juliers et de Berg, il se voit attribuer la Gueldre par l'empereur Charles Quint, qui la lui confisque ensuite.  

Maison de HabsbourgModifier

Portrait Nom Règne Notes Armoiries
  Charles III de Gand
(1500 - 1558)
1506 - 1555 Fils de Philippe le Beau. De son propre chef : « duc de Bourgogne » (souverain des Pays-Bas), roi des Espagnes et des Indes (Charles Ier), et autres titres. Par élection : empereur des Romains (Charles Quint).  
  Philippe II le Catholique
(1527 - 1598)
1555 - 1598 Fils de Charles Quint. Roi des Espagnes et des Indes. Il quitta définitivement les Pays-Bas pour l'Espagne en 1559. En 1579, la Gueldre, à l'exception du quartier de Ruremonde, devint membre de l'union d'Utrecht, par laquelle la République des sept provinces-unies des Pays-Bas faisait sécession, puis, en 1581, signa l'acte de la Haye, par lequel Philippe était déposé dans les dix-sept provinces.  

Notes et référencesModifier

  1. Uniquement en Gueldre : le Juliers échoit à Adolphe Ier, cousin de Renaud IV ; les ducs de Gueldre conserveront néanmoins la prétention sur le Juliers.

Voir aussiModifier