Ouvrir le menu principal

Liste des comtes et ducs de Gueldre

page de liste de Wikipédia
(Redirigé depuis Liste des ducs de Gueldre)

Sommaire

Comtes de GueldreModifier

Maison de WassenbergModifier

  • 1182-1207 : Otton Ier († 1207), fils du précédent
    marié à Richardis de Wittelsbach († 1231)
  • 1207-1229 : Gérard III (1185 † 1229), fils du précédent
    marié vers 1209 à Marguerite de Brabant (1192 † 1231)

En compensation de la perte du Limbourg (bataille de Worringen, 1288), il reçoit le titre de duc de Gueldre.

Ducs de GueldreModifier

Maison de WassenbergModifier

Maison de JuliersModifier

 
armoiries des ducs de Gueldre et de Juliers
  • 1380-1402 : Guillaume Ier († 1402), duc de Gueldre et de Juliers (Guillaume VII), fils des précédents
    marié à Catherine de Bavière (1360 † 1400)
  • 1402-1423 : Renaud IV († 1423), duc de Gueldre et de Juliers (Renaud Ier), frère du précédent
    marié en 1405 à Marie d'Harcourt

Renaud avait une sœur :

  • Jeanne de Juliers, mariée à Jean d'Arkel († 1428), mère de :
  • Marie d'Arkel (1389 † 1415), mariée en 1409 à Jean II (1385 † 1451), seigneur d'Egmont;, mère de :
  • Arnold d'Egmont, héritier de son grand-oncle pour le Gueldre. Le Juliers passera à un cousin par les mâles de Renaud, mais les ducs de Gueldre conserveront la prétention.

Maison d'EgmontModifier

En 1471, Charles le Téméraire remet Arnold sur le trône et l'oblige à le reconnaitre comme héritier du duché de Gueldre.

Maison de BourgogneModifier

En 1492, il reconnaît les droits de Charles d'Egmont

Maison d'EgmontModifier

  • 1492-1538 : Charles d'Egmont (1467 † 1538), fils du duc Adolphe
    marié en 1519 à Elisabeth de Brunswick-Lunebourg (1494 † 1572)

À sa mort, Charles Quint attribue le Gueldre à un lointain cousin, au mépris des droits du duc Antoine de Lorraine, neveu du dernier duc par sa mère Philippa de Gueldre. Les ducs de Lorraine conserveront néanmoins le titre et les armes de Gueldre.

Maison de ClèvesModifier

En 1543, Charles Quint reprend le Gueldre pour l'incorporer dans ses états.

Voir aussiModifier