Ouvrir le menu principal
Le Bois des amants
Réalisation Claude Autant-Lara
Scénario Jacques Rémy
René Hardy
Acteurs principaux
Sociétés de production Drapeau : Italie Da.Ma. Cinematografica
Drapeau : France Hoche Productions
Pays d’origine Drapeau de la France France, Drapeau de l'Italie Italie
Genre Comédie dramatique
Durée 95 minutes
Sortie 1960

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Le Bois des amants est un film franco-italien réalisé par Claude Autant-Lara en 1960.

Sommaire

SynopsisModifier

Herta von Stauffen, soldate dans l'armée allemande, vient en Bretagne passer la nuit de Noël avec son mari, capitaine, mais celui-ci étant de service, elle doit se résoudre à loger chez une veuve en attendant. Peu à peu elle s'éprend du fils de la veuve, un parachutiste français, qui vient justement d'être envoyé de Londres pour guider un raid de bombardiers de la RAF.

Elle a l'occasion de le dénoncer et ne le fait pas. Et le parachutiste, de son côté, en vient à négliger sa mission pour succomber à sa passion. C'est la mère, résistante bretonne intransigeante, qui immolera la tentatrice, trop tard néanmoins pour que la mission du parachutiste réussisse.

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

Notes et référencesModifier

Autour du filmModifier

  • On a dit ce film simpliste et manichéen, mais il contient par bien des aspects une intensité dramatique racinienne. De bonne répliques aussi, telle celle de F. Rosay, disant fièrement à l'Allemande "Il y a encore des Français qui ne sont ni morts ni prisonniers."
  • Caricaturale, mais hélas trop authentique, la méchante intransigeance du colonel Gert Froebe, qui empêche la rencontre de l'épouse venue de si loin, en fausse permission, pour voir son mari, qu'elle connaît si peu.
  • "Votre mari ne viendra pas vous retrouver, parce qu'il est à ma recherche, et que moi, je suis ici. C'est ce qu'on appelle un cercle vicieux!", ironise Terzieff, qui retrouve son personnage grinçant des "Tricheurs".

Liens externesModifier

Voir aussiModifier

BibliographieModifier