Ouvrir le menu principal

La Rançon (film, 1996)

film sorti en 1996
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir La Rançon.
La Rançon
Description de cette image, également commentée ci-après
Portrait de Mel Gibson sur l'affiche du film
Titre québécois Rançon
Titre original Ransom
Réalisation Ron Howard
Scénario Richard Price
Alexander Ignon
Acteurs principaux
Sociétés de production Touchstone Pictures
Imagine Entertainment
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Thriller
Durée 121 minutes
Sortie 1996

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

La Rançon ou Rançon au Québec (Ransom) est un thriller américain réalisé par Ron Howard, sorti en 1996.

SynopsisModifier

La vie de Tom Mullen est bouleversée le jour où son fils est enlevé. Très vite, les ravisseurs demandent une rançon... Au début, il est prêt à payer jusqu'au jour où il réalise que ces ravisseurs n'ont pas l'intention de rendre le petit vivant, devenu désormais un témoin gênant. Il tente son ultime carte : il annonce au monde entier (et aux ravisseurs) qu'il ne leur donnera rien et qu'avec la rançon, qu'il étale devant lui, il met désormais leur tête à prix jusqu'à ce que son fils lui soit rendu. Il ajoute devant les caméras être serein à ce sujet, les ravisseurs ne faisant pas partie d'un milieu dont l'intégrité soit la plus grande caractéristique. Dans la réalité et hors caméras, le stress de la situation le ronge pourtant. Cette méthode inattendue porte cependant vite ses fruits car les ravisseurs - dirigés par un policier véreux, James Shaker - commencent eux-mêmes à paniquer, à se soupçonner et à se diviser.

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

Sources et légendes : version française (VF) sur Voxofilm[1] et AlloDoublage[2] ; version québécoise (VQ) sur Doublage.qc.ca[3]

AccueilModifier

CritiquesModifier

Le film à eu 75 % sur Rotten Tomatoes, basé sur 72 critiques. Son consensus était le suivant: "Réalisé avec une intensité propulsive par Ron Howard, La Rançon est un thriller fougueux bourré de performances à sang chaud et de rebondissements". Les spectateurs interrogés par CinemaScore ont attribué au film une note moyenne de "A−" sur une échelle de A + à F.

Box-officeModifier

Pays ou région Box-office Date d'arrêt du box-office Nombre de semaines
  États-Unis
  Canada
136 492 681 $ - -
  France 2 207 701 entrées - -

  Total Monde 309 492 681 $ - -

DistinctionsModifier

Autour du filmModifier

Les sections « Anecdotes », « Autres détails », « Le saviez-vous ? », « Citations », « Autour de... » , etc., peuvent être inopportunes dans les articles (décembre 2013).
Pour améliorer cet article il convient, si ces faits présentent un intérêt encyclopédique et sont correctement sourcés, de les intégrer dans d’autres sections.
  • La Rançon est inspiré d'un épisode de la série américaine The United States Steel Hour, « Fearful Decision », diffusé pour la première fois le 22 juin 1954. Ce dernier eut tellement de succès qu'il fut diffusé une seconde fois le 10 mai 1955, avant qu'un long-métrage, La Rançon, ne soit tourné en 1956 par Alex Segal. Un autre film, italien, s'est inspiré de la même source : Colère noire (La città sconvolta) de Fernando di Leo en 1975[réf. nécessaire].
  • Le compositeur Howard Shore avait écrit et enregistré une bande originale complète pour le film, mais cette dernière s'est vue refusée par Ron Howard qui demanda à James Horner d'en composer une nouvelle.

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier