Ouvrir le menu principal

La Main au collet

film sorti en 1955
La Main au collet
Description de cette image, également commentée ci-après
Grace Kelly et Cary Grant dans une scène du film

Titre original To Catch a Thief
Réalisation Alfred Hitchcock
Scénario John Michael Hayes
Acteurs principaux
Sociétés de production Paramount Pictures
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Durée 106 minutes
Sortie 1955

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Bande-annonce

La Main au collet (To Catch a Thief) est un film policier américain réalisé par Alfred Hitchcock, sorti en 1955. Le scénario, écrit par John Michael Hayes, adapté un roman de David Dodge portant le même titre.

SynopsisModifier

La mise en forme de cette section ne suit pas les recommandations concernant la typographie, les liens internes, etc. (avril 2019). Découvrez comment la « wikifier ».

Profitant d'une amnistie que lui a valu son engagement dans la Résistance, Georges Robert (John Robbie dans la version originale), cambrioleur assagi surnommé "le Chat", goûte une retraite paisible et dorée sur la Côte d'Azur. Mais de riches vacanciers sont victimes d'une vague de cambriolages portant sa signature. Un voleur semble utiliser ses méthodes qui le désignent tout naturellement comme le principal suspect aux yeux de la police. "Le Chat" prend dès lors la fuite et décide de mener sa propre enquête...

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

Interprètes non crédités :

ProductionModifier

Lieux de tournageModifier

Le film a été en partie tourné au château de la Croix-des-Gardes, à Cannes.

Autour du filmModifier

  • Caméo : à la dixième minute, Alfred Hitchcock est assis à côté de Cary Grant dans le bus (le mouvement de caméra vers Hitchcock étant accompagné d'un effet musical inhabituel dans la série des caméos d'Hitchcock).
  • Contrairement à une idée reçue (notamment soutenue par la Paramount elle-même au mépris des réalités biographiques), Grace Kelly ne rencontra pas le prince Rainier à l'occasion de ce tournage (à l'été 1954) mais près d'un an plus tard à l'occasion du festival de Cannes (en mai 1955) pour la présentation du film de George Seaton Une fille de la province pour lequel l'actrice avait remporté l'Oscar de la meilleure actrice en .
  • La nouvelle Villa des bijoux, écrite par un auteur australien Matthew Asprey, a pour cadre et sujet de son action la villa Les Bolovens, où fut tournée La Main au collet, ainsi que le village de Saint-Jeannet[1].

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :