Ouvrir le menu principal

La Haye (Vosges)

commune française du département des Vosges
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Haye.

La Haye
La Haye (Vosges)
Église Saint-Augustin de La Haye.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Blason département fr Vosges.svg Vosges
Arrondissement Épinal
Canton Le Val-d'Ajol
Intercommunalité Communauté d'agglomération d'Épinal
Maire
Mandat
Patrick Casadevall
2014-2020
Code postal 88240
Code commune 88236
Démographie
Population
municipale
110 hab. (2016 en diminution de 21,99 % par rapport à 2011)
Densité 15 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 03′ 55″ nord, 6° 13′ 29″ est
Altitude 350 m
Min. 349 m
Max. 461 m
Superficie 7,34 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Grand Est

Voir sur la carte administrative du Grand Est
City locator 14.svg
La Haye

Géolocalisation sur la carte : Vosges

Voir sur la carte topographique des Vosges
City locator 14.svg
La Haye

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
La Haye

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
La Haye

La Haye est une commune française située dans le département des Vosges, en région Grand Est.

GéographieModifier

LocalisationModifier

 
Localisation départementale.
 
Situation géographique de La Haye.

   

HydrographieModifier

Cours d'eau sur la commune ou à son aval :

  • ruisseau des bocards[1] ;
  • source du lieu-dit Prés le moulin.

Communes limitrophesModifier

ToponymieModifier

Il est possible de donner au toponyme le sens de forêt[2]. En effet, il peut s'agir d'une ancienne forme du mot haie, du francique hagja. La toponymie médiévale montre que ce nom a souvent été donné aux bois clôturées dès le haut Moyen Âge[3].

HistoireModifier

Le toponyme de La Haye ne semble pas attesté avant1611. La Haye appartenait avant 1793 à la Franche-Comté, bailliage de Darney et du marquisat de Vauvillers. La commune fit d'abord partie de l'arrondissement de Mirecourt puis fut rattachée à l'arrondissement d'Épinal en 1823.

La Haye appartenait au spirituel à la paroisse d'Harsault. L'église paroissiale, dédiée à saint Augustin, a été construite en 1868 mais ce n'est qu'en 1871 que la paroisse est indépendante.

La mairie et les écoles ont été construites en 1831.

Politique et administrationModifier

 
La mairie de La Haye.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
    Céleste Thiétry (1894-1956)   Agriculteur
1947 juin 1995 Paul Didier   Négociant, conseiller général du
canton de Bains-les-Bains (1958-1994)
juin 1995 mars 2008 André Aubry (1935-2019)   Agriculteur
mars 2008 En cours
(au 18 février 2015)
Patrick Casadevall    

Population et sociétéModifier

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[5].

En 2016, la commune comptait 110 habitants[Note 1], en diminution de 21,99 % par rapport à 2011 (Vosges : -2,43 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1856
446502541534668728800818800
1861 1866 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
833825821805770719683662625
1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968
582438379343321275234220188
1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014 2016 -
154124117118123139116110-
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

ÉconomieModifier

Culture locale et patrimoineModifier

Lieux et monumentsModifier

  • Mairie et anciennes écoles (1831),
  • Église Saint-Augustin (1868),
  • Cimetière,
  • Monument aux morts (1920)[8],
  • Fontaine de la Voyrotte,
  • Étang des Cailloux,
  • Le service régional de l'inventaire a réalisé une enquête thématique régionale (architecture rurale de Lorraine : Vôge méridionale)[9].

Personnalités liées à la communeModifier

Héraldique, logotype et deviseModifier

Pour approfondirModifier

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

  1. L'eau dans la commune.
  2. Ernest Nègre, Toponymie générale de la France, vol.  2, p. 1211, Éd. Librairie Droz, 1996, (ISBN 2600001336).
  3. Pierre-Henri Billy, Dictionnaire des noms de lieux de la France, p. 292, éd. Errance, (ISBN 978287772449-4).
  4. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  8. Monument aux morts Conflits commémorés 1914-1918 et 1939-1945.
  9. enquête thématique régionale.