Ouvrir le menu principal

La Fontaine-Saint-Martin

commune française du département de la Sarthe
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fontaine et Fontaines-Saint-Martin.

La Fontaine-Saint-Martin
La Fontaine-Saint-Martin
L’église Saint-Martin.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Sarthe
Arrondissement La Flèche
Canton Le Lude
Intercommunalité CC du Pays Fléchois
Maire
Mandat
Christophe Libert
2014-2020
Code postal 72330
Code commune 72135
Démographie
Gentilé Fontainois
Population
municipale
621 hab. (2016 en augmentation de 0,16 % par rapport à 2011)
Densité 45 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 47′ 27″ nord, 0° 02′ 56″ est
Altitude Min. 49 m
Max. 100 m
Superficie 13,72 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Pays de la Loire

Voir sur la carte administrative des Pays de la Loire
City locator 14.svg
La Fontaine-Saint-Martin

Géolocalisation sur la carte : Sarthe

Voir sur la carte topographique de la Sarthe
City locator 14.svg
La Fontaine-Saint-Martin

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
La Fontaine-Saint-Martin

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
La Fontaine-Saint-Martin
Liens
Site web la-fontaine-st-martin.fr

La Fontaine-Saint-Martin est une commune française, située dans le département de la Sarthe en région Pays de la Loire, peuplée de 621 habitants[Note 1] (les Fontainois).

Sommaire

GéographieModifier

LocalisationModifier

La Fontaine-Saint-Martin est une commune du canton de Pontvallain, située à 15 km au nord de La Flèche et 30 km au sud du Mans.

Lieux-dits et écartsModifier

  • la Petite Porcherie
  • la Porcherie
  • le Chêne Vert
  • le Réveille-Matin
  • le Châtaignier
  • les Glycines
  • les Muriers
  • la Loge
  • la Vallée
  • la Rochelle
  • la Rouillerie
  • les Quatre Vents
  • les Bégros
  • Caffernant
  • la Brosse
  • la Belle Entreprise.

Communes limitrophesModifier

Communes limitrophes de La Fontaine-Saint-Martin
Mézeray Cérans-Foulletourte Oizé
Courcelles-la-Forêt  
Ligron Saint-Jean-de-la-Motte

HydrographieModifier

La commune est traversée par la Vézanne.

HistoireModifier

Les légendes de saint Martin expliquent la création de la commune. Saint Martin a fait jaillir de l'eau et cela a fait une fontaine[réf. nécessaire].

Au Moyen Âge, la paroisse de la Fontaine Saint Martin comprenait deux châtellenies : celle des religieuses bénédictines d'un prieuré conventuel fondé en 1117 et celle de la Fontaine Saint Martin, autrement dénommée la Segrairie. Cette dernière appartint aux comtes du Maine jusqu'en 1466, date à laquelle Charles d'Anjou, comte du Maine, la donna à Jean de Cherbaye, son écuyer de cuisine.

Les terres fieffées du Maurier et de La Bourne (aujourd'hui La Borne) étaient comprises dans la mouvance de ces châtellenies. En 1609, Benjamin Aubery du Maurier réunit la Segrairie à son domaine et en 1747, la Bourne fut incorporée au prieuré.

Le premier maire s'appelait Louis Simon.

Politique et administrationModifier

Liste des mairesModifier

 
La mairie.
Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
? ? Julien Brier   Horloger
? mars 2001 Michel Hautreux   Retraité
sept 2009 Stéphane Oloy   Agriculteur
mars 2014 Marie-Noëlle Couléard SE Femme au foyer
En cours Christophe Libert[1] SE Inspecteur à la DGCCRF

JumelagesModifier

Population et sociétéModifier

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[3].

En 2016, la commune comptait 621 habitants[Note 2], en augmentation de 0,16 % par rapport à 2011 (Sarthe : +0,33 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
506621699800919918923920918
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
875876909794779746705721684
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
704690633556503498492470466
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
485512433487447463551614619
2016 - - - - - - - -
621--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

ManifestationsModifier

  • Journée des peintres en liberté, en mai.

ÉconomieModifier

Élevages avicoles, porcins et bovins, bar, restaurant routier, cirque Arlette Gruss, peintre, électricien, menuisier, charpentier-couvreur, infographe.

Culture locale et patrimoineModifier

Lieux et monumentsModifier

  • Église Saint-Martin du XIIe siècle, renfermant deux statues en terre cuite du XVIIe siècle, dont une Vierge à l'Enfant, classées monuments historiques au titre d'objets[6],[7].
  • Mur d'enceinte de la chapelle d'un prieuré de Bénédictines, vendu à la Révolution.
  • Vitrail de François Fialeix (la légende de saint Martin).
  • Château du Maurier, des XVIe et XIXe siècle, inscrit au titre des monuments historiques depuis 1992[8].
  • Fontaine de Saint-Martin, située derrière l'église.
  • Maison de Louis Simon (musée des traditions populaires).
  • Lavoir.


  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Personnalités liées à la communeModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

  • Louis Simon, Villageois de l'ancienne France. Anne Fillon. Ouest-France, 1996. L'histoire (à partir d'un manuscrit original conservé dans des archives familiales de l'auteur) se passe dans le Haut-Maine à La Fontaine-Saint-Martin
  • Les Fiefs de la Fontaine Saint Martin. Raoul de Linières, 1908

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale 2016.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

  • Altitudes, superficie : répertoire géographique des communes[9].