Kevin Volland

footballeur allemand

Kevin Volland
Image illustrative de l’article Kevin Volland
Volland avec le Bayer Leverkusen en 2018.
Situation actuelle
Équipe AS Monaco
Numéro 31
Biographie
Nationalité Allemand
Naissance (29 ans)
Marktoberdorf (Allemagne)
Taille 1,79 m (5 10)
Poste Attaquant
Pied fort Gauche
Parcours junior
Années Club
1995-2005 FC Thalhofen
2005-2006 FC Memmingen
2006-2007 TSG Thannhausen
2007-2010 1860 Munich
Parcours senior1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2010-2012 1860 Munich060 (20)
2012-2016 1899 Hoffenheim 144 (36)
2016-2020 Bayer Leverkusen 148 (50)
2020- AS Monaco054 (21)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2008-2009 Allemagne -17 ans006 0(2)
2009-2010 Allemagne -18 ans008 0(5)
2010-2011 Allemagne -19 ans010 0(6)
2011 Allemagne -20 ans002 0(1)
2012-2015 Allemagne espoirs021 (11)
2014- Allemagne013 0(1)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).
Dernière mise à jour :

Kevin Volland, né le à Marktoberdorf, est un footballeur international allemand qui évolue au poste d'avant-centre à l’AS Monaco.

BiographieModifier

Jeunesse et formationModifier

Après avoir commencé à jouer au football au FC Thalhofen en 1995, Kevin Volland rejoint l'équipe du FC Memmingen en 2005, qui joue dans la division bavaroise, la plus haute de ce niveau. Après la relégation du club en 2006, il rejoint le TSG Thannhausen pour continuer à jouer dans la plus haute division. Au cours de l'été 2007, Volland entre au centre de formation du TSV 1860 Munich, où il vit désormais dans le pensionnat. Il fait ses débuts en équipe d'Allemagne des moins de 17 ans le en étant titulaire contre l'équipe tchèque. Trois jours plus tard, il est également titulaire contre la Russie. Il lui faut plus d'un an avant d'être rappelé dans cette catégorie. En automne 2009, il fait partie de l'équipe d'Allemagne à la Coupe du monde au Nigeria. Il joue contre le Honduras lors du dernier tour préliminaire, où il marque son seul but pour les U17 allemands, et lors des 8èmes de finale, où l'équipe échoue contre la Suisse.

Fin , Volland joue pour la première fois dans la catégorie des moins de 18 ans allemande. Lors de la Milk Cup, il joue les trois matches et marque contre les U-20 de l'Irlande du Nord, les U-19 des États-Unis et les U-20 bulgares. En , il joue cinq fois pour les moins de 19 ans, marquant deux buts. Au cours de la saison 2009-2010, il est titulaire avec les moins de 19 ans de son club et marque sept buts en 23 matchs de Bundesliga. Deux fois, il est sur le banc des U23 en Regionalliga Sud, mais n'entre pas en jeu.

1860 Munich (2010-2012)Modifier

Durant la préparation pour la saison 2010-2011, l'entraîneur Reiner Maurer le convoque avec d'autres jeunes U19 (Moritz Leitner, Daniel Hofstetter et Markus Ziereis) chez les professionnels du TSV 1860, où Volland se prépare pour la saison avec l'équipe première et joue douze des quatorze matches. Comme Leitner, il fait ses débuts en compétition avec le 1860 le , lorsqu'il entre en jeu contre le SC Verl lors d'un match de Coupe d'Allemagne. Il joue ensuite deux fois pour les U19 et trois fois pour l'équipe réserve, marquant deux buts pour les U19 et quatre pour la réserve. Il joue son premier match de championnat le , lorsqu'il est remplacé contre le FC Augsbourg. Six autres entrées en jeu de courte durée suivent avant la trêve hivernale.

En , Volland signe un contrat avec le club de Bundesliga TSG 1899 Hoffenheim jusqu'en 2015, mais reste à Munich en prêt. Le contrat de prêt dure jusqu'à l'été 2012, Hoffenheim ayant la possibilité de le reprendre à l'hiver 2011-2012. Lors du match au VfL Osnabrück le , il est titulaire pour la première fois avec le TSV 1860 et marque son premier but officiel pour le club. Volland reste titulaire lors des 15 autres matchs de la saison. Il marque cinq buts dans ces matchs et fait quatre passes décisives. Après la fin de la deuxième saison de championnat, il joue de nouveau pour les U19, qui se qualifient pour le dernier tour du championnat d'Allemagne. Il joue les deux demi-finales contre le FC Kaiserslautern en étant titulaire, où le FCK l'a emporté. Il joue également trois autres fois pour les U19 allemands dans la deuxième moitié de la saison et marque un but.

Il commence également la saison 2011-2012 en tant que titulaire. Lors des six premiers matchs, il marque quatre buts et délivre deux passes décisives. Le , il joue pour la première fois pour les moins de 20 ans avec lesquels il marque un but dès son premier match contre la Pologne. Début août, la Fédération allemande lui décerne la médaille de bronze Fritz Walter dans la catégorie des moins de 19 ans. Pour les matchs contre la Bosnie-Herzégovine et Saint-Marin les 6 et , l'entraîneur Rainer Adrion le convoque pour la première fois en équipe d'Allemagne espoirs, mais il doit renoncer en raison d'une blessure. Le , il fait finalement sa première apparition lorsqu'il entre en jeu contre la Grèce en fin de match.

TSG Hoffenheim ne lève pas l'option de rapatriement à l'hiver 2011 alors que Volland a été le joueur le plus précieux de TSV 1860 jusqu'à la pause hivernale, marquant dix buts en 21 matches officiels. À la fin de sa deuxième saison, Volland est leader des buteurs du championnat avec 13 buts, reléguant son attaquant Benjamin Lauth et son ailier droit Stefan Aigner à la deuxième place avec 11 buts chacun. Volland marque 20 buts pour 1860 Munich en 60 matchs toutes compétitions confondues.

Hoffenheim (2012-2016)Modifier

Voland rejoint finalement Hoffenheim pour la saison 2012-2013, un an et demi après sa signature. Le , lors de son dixième match, il marque son premier but en Bundesliga pour le 1-0 lors de la victoire 3-2 à domicile d'Hoffenheim contre Schalke. Lors de sa première saison dans l'élite allemande, Volland s'établit comme un titulaire régulier du club. Il marque six buts en championnat et délivre sept passes décisives.

Volland inscrit onze buts et délivre quatre passes décisives au cours de la saison 2013-2014. Il forme un duo d'attaque efficace, particulièrement lors de cette saison, avec le Brésilien Roberto Firmino entre son arrivée en 2012 et le départ de ce dernier à Liverpool en 2015[1].

Le , le sélectionneur Joachim Löw sélectionne Volland dans l'équipe provisoire pour la Coupe du monde 2014 au Brésil. Il fait ses débuts internationaux pour l'équipe d'Allemagne le lors d'un match amical 0-0 contre la Pologne. Volland n'est pas retenu pour la Coupe du monde, remportée par l'Allemagne aux dépens de l'Argentine[1].

Pour les matchs internationaux contre Gibraltar et l'Espagne en , Volland est convoqué par Löw et dispute l'intégralité de la rencontre amicale face aux Espagnols, remporté 0-1.

Le , Volland prolonge prématurément son contrat jusqu'en 2019, après avoir été associé à plusieurs clubs.

En , il égale le record du but le plus rapide en Bundesliga, établi par Karim Bellarabi l'année précédente avec le Bayer Leverkusen, en marquant après 9 secondes de jeu face au Bayern Munich au PreZero Arena (défaite 2-1)[2],[3].

Le , Volland marque son premier but international lors d'une victoire 8-0 contre Saint-Marin comptant pour les éliminatoires de la Coupe du monde 2018.

Bayer Leverkusen (2016-2020)Modifier

Volland a rejoint le Bayer Leverkusen pour la saison 2016-2017 de Bundesliga[4], pour 17 millions d'euros[5]. Il quitte le club après quatre ans sous ce maillot, qui était sous contrat jusqu'au 30 juin 2021[6]. Avec ce club, il marqué 50 buts et 32 passes en 148 matchs[7].

AS Monaco (depuis 2020)Modifier

Le , Volland s'engage pour quatre saisons avec l'AS Monaco[8] ; le transfert est estimé à un peu plus de 15 millions d'euros[5]. Le , il marque ses premiers buts (un doublé) lors de la victoire de Monaco contre les Girondins de Bordeaux en championnat sur le score de 4-0[9]. Il récidive contre le Paris Saint-Germain le , en inscrivant deux buts puis en provoquant un penalty transformé par Cesc Fàbregas (victoire 3-2)[10]. Lors de la 33ème journée, il ouvre le score sur le terrain des Girondins de Bordeaux[11]. Le 21 avril 2021, il inscrit un but d'une puissante frappe du droit dans un angle fermé pour entériner la victoire 2-0 de Monaco qui élimine l'Olympique Lyonnais de la Coupe de France 2020-2021 en quarts de finale[12]. Le 2 mai 2021, il ouvre la marque lors du choc en clôture de la 35e journée de Ligue 1 contre l'Olympique Lyonnais après avoir résisté au retour de Jason Denayer. Malgré cela, son équipe perd 3-2 en fin de match[13]. Il termine finalement deuxième meilleur buteur de son équipe pour sa première saison à l'étranger.

Lors du premier match de la saison 2021-2022, contre le Sparta Prague en tour préliminaire de la Ligue des Champions, il marque le deuxième but de son équipe sur une passe décisive de la tête de Sofiane Diop[14]. Lors du match retour, il trouve, pour sa première passe décisive de la saison, Gelson Martins dans la surface, lequel ouvre le score dans un angle fermé[15]. Il doit attendre la 7ème journée de Ligue 1 pour débloquer son compteur pendant la saison 2020-2021 contre l'AS Saint-Etienne, lors de ce même match, il donne aussi une passe décisive pour Wissam Ben Yedder[16]. Le weekend qui suit, il marque un nouveau but sur le terrain du Clermont Foot[17].

Vie privéeModifier

Andreas Volland, père de Kevin, est un ancien joueur national de hockey sur glace. Son fils a également pratiqué ce sport au EV Füssen avant de s'orienter vers le football[1].

Volland est père de deux filles, nées en et . Durant son temps libre, il pratique la guitare[1].

Selon certains médias, Volland aurait une ressemblance avec l'acteur américain Zac Efron, de cinq ans son aîné[18],[19].

StatistiquesModifier

Statistiques détailléesModifier

Ce tableau présente les statistiques en carrière de joueur de Kevin Volland[20].


Statistiques de Kevin Volland au
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Compétition(s)
continentale(s)
Barrages   Allemagne Total
Division M B Pd M B Pd C M B Pd M B Pd M B Pd M B Pd
2010-2011   TSV 1860 Munich 2.Bundesliga 24 6 4 1 0 0 - - - - - - - - - - 25 6 4
2011-2012   TSV 1860 Munich 2.Bundesliga 33 13 6 2 1 1 - - - - - - - - - - 35 14 7
Sous-total 57 19 10 3 1 1 - - - - - - - - - - 60 20 11
2012-2013   1899 Hoffenheim Bundesliga 34 6 7 1 0 0 - - - - 2 0 0 - - - 37 6 7
2013-2014   1899 Hoffenheim Bundesliga 33 11 4 4 1 0 - - - - - - - 1 0 0 38 12 4
2014-2015   1899 Hoffenheim Bundesliga 32 8 5 4 2 1 - - - - - - - 2 0 0 38 10 6
2015-2016   1899 Hoffenheim Bundesliga 33 8 7 1 0 0 - - - - - - - 3 0 0 37 8 7
Sous-total 132 33 23 10 3 1 - - - - 2 0 0 6 0 0 150 36 24
2016-2017   Bayer Leverkusen Bundesliga 23 6 2 2 2 0 C1 6 1 0 - - - 4 1 0 35 10 2
2017-2018   Bayer Leverkusen Bundesliga 31 14 2 4 0 2 - - - - - - - - - - 35 14 4
2018-2019   Bayer Leverkusen Bundesliga 34 14 12 3 1 2 C3 5 0 2 - - - - - - 42 15 16
2019-2020   Bayer Leverkusen Bundesliga 27 10 8 4 1 0 C1+C3 6+3 1+0 0+2 - - - - - - 40 12 10
Sous-total 115 44 24 13 4 4 - 20 2 4 - - - 4 1 0 152 51 32
2020-2021   AS Monaco Ligue 1 35 16 7 5 2 0 - - - - - - - 3 0 0 43 18 7
2021-2022   AS Monaco Ligue 1 8 2 1 - - - C1+C3 4+1 1+1 1+0 - - - - - - 13 4 2
Sous-total 43 18 8 5 2 0 - 6 1 1 - - - 3 0 0 57 21 9
Total sur la carrière 347 115 64 31 10 6 - 26 3 5 2 0 0 13 1 0 419 129 75

Matchs internationauxModifier

But internationalModifier

PalmarèsModifier

En clubModifier

 

  Bayer 04 Leverkusen

 

  AS Monaco

Notes et référencesModifier

  1. a b c et d Benoît Desaint et Timothé Crépin, « Hockey sur glace, guitare, Firmino, record, Mannschaft et profil : découvrez Kevin Volland, le nouvel attaquant de Monaco », France Football, .
  2. « Le Bayern encaisse un but après neuf secondes », L'essentiel, .
  3. « Bundesliga : le Bayern a dû s'arracher pour battre Hoffenheim sur le fil (2-1) », France Football, .
  4. G. D., « Volland file à Leverkusen », So Foot, .
  5. a et b Maxime Renaudet, « L'As du Volland », sur So Foot, .
  6. « OFFICIEL - Kevin Volland (Leverkusen) s'engage à Monaco », sur https://www.goal.com,
  7. « Kevin Volland », sur https://sport.francetvinfo.fr/
  8. « Kevin Volland à l’AS Monaco », sur asmonaco.com, (consulté le ).
  9. AFP, « L1: Monaco écrase Bordeaux 4-0 grâce à un doublé de l'Allemand Kevin Volland », sur Challenges, .
  10. Tom Monegier, « Monaco : les mots de Kevin Volland après le succès face au PSG », Foot Mercato, .
  11. « Monaco taille patron ! - Débrief et NOTES des joueurs (FCGB 0-3 ASM) », sur www.maxifoot.fr (consulté le )
  12. « Les Lyonnais braqués et éliminés - Débrief et NOTES des joueurs (OL 0-2 ASM) », sur www.maxifoot.fr (consulté le )
  13. « L1 : Monaco 2-3 Lyon (fini) », sur news.maxifoot.fr (consulté le )
  14. « L'ASM prend déjà une belle option ! - Débrief et NOTES des joueurs (Prague 0-2 Monaco) », sur www.maxifoot.fr (consulté le )
  15. « Match : AS MONACO vs SPARTA PRAGUE », sur MatchEnDirect.fr (consulté le )
  16. « L'AS Monaco poursuit sa bonne dynamique face à Saint-Etienne », sur AS Monaco, (consulté le )
  17. « Leçon de réalisme à la Monégasque ! - Débrief et NOTES des joueurs (Clermont 1-3 ASM) », sur www.maxifoot.fr (consulté le )
  18. (en) George Bellshaw, « Eight footballers who look like actors including Zac Effron, Johnny Depp, Sylvester Stallone and Matt Damon », sur metro.co.uk, .
  19. (en) Pimmy Watson, « Kevin Volland Shirtless and Underwear Photos: Zac Efron Twin Lookalike », sur famewatcher.com, .
  20. « Kevin Volland - Historique », sur fr.whoscored.com (consulté le ).
  21. Le premier chiffre correspond au score de l'équipe jouant à domicile.
    Le score est écrit en vert si l'équipe d'Allemagne a gagné le match, en noir si elle a fait match nul et en rouge si elle a perdu le match.

Liens externesModifier