Championnat de France de football 2020-2021

83e édition du championnat de France de football
Ligue 1 2020-2021
Description de l'image Logo Ligue 1 Uber Eats 2020.svg.
Généralités
Sport Football
Organisateur(s) LFP
Édition 83e
Lieu(x) Drapeau de la France France et
Drapeau de Monaco Monaco
Date Du
au
Participants 20 équipes
Matchs joués 380 (38 par équipes)
Site web officiel Ligue1.fr
Hiérarchie
Hiérarchie 1er échelon
Niveau inférieur Ligue 2 2020-2021

Palmarès
Tenant du titre Paris Saint-Germain (9)
Promu(s) en début de saison FC Lorient
RC Lens
Vainqueur LOSC Lille (4)
Deuxième Paris Saint-Germain
Troisième AS Monaco
Relégué(s) Nîmes Olympique
Dijon FCO
Buts 1049 (moy: 2,76/match)
Averti Cartons jaunes 1392 (moy: 3,66/match)
Red card.svg Cartons rouges 99 (moy: 0,26/match)
Meilleur joueur Kylian Mbappé
Meilleur(s) buteur(s) Kylian Mbappé (27)
Meilleur(s) passeur(s) Memphis Depay (12)
Barragiste(s) FC Nantes

Navigation

La saison 2020-2021 de Ligue 1 est la 83e édition du championnat de France de football et la 19e sous l'appellation « Ligue 1 » et la première fois sous l'appellation Ligue 1 Uber Eats. La saison débute le et s'achève le .

Les équipes promues de deuxième division sont le FC Lorient et le RC Lens. Les deux relégués de la saison 2019-2020 sont le Amiens SC et le Toulouse FC.

Pour cette saison et les trois suivantes, une nouvelle chaîne spécialement créée par le groupe télévisuel espagnol Mediapro, Téléfoot, et Canal+ sont les diffuseurs de la compétition en France. Mais en décembre 2020, Mediapro redonne les droits TV à la LFP, incapable de payer deux traites du contrat passé en mai 2018. La chaîne continue de diffuser les matchs de son lot en en attendant la réattribution par la LFP. Après un appel d'offres infructueux[1], un accord est trouvé entre la ligue de football professionnel (LFP) et Canal+ pour la diffusion de l'ensemble des matchs à compter de la 25e journée jusqu'à la fin de la saison[2].

Cette saison est marquée par la pandémie de Covid-19 qui fait qu'à partir de fin octobre, tous les matchs sont joués à huis clos. Du début de saison jusqu'à cette date, le nombre de spectateurs était limité à 5 000 par stade.

Alors que la victoire semblait promise au Paris SG, c'est le LOSC qui est déclaré champion de France à l'issue de la dernière journée, luttant jusqu'à la fin avec le tenant du titre. Les Dogues remportent ainsi leurs quatrième titre, 10 ans après leur dernier sacre. L'AS Monaco complète le podium. Dans le bas de tableau, le Dijon FCO et le Nîmes Olympique descendent en Ligue 2.

ParticipantsModifier

Les 18 premiers du championnat 2019-2020 et les deux premiers de la Ligue 2 2019-2020 participent à la compétition.

Club Dernière

montée

Budget en M[3] Classement

2019-2020

Entraîneur Depuis Stade Capacité en L1 Nombre de saisons en L1
Paris Saint-Germain 1974 640 1er     Mauricio Pochettino 2021 Parc des Princes 47 929 47
Olympique de Marseille 1996 140 2e   Jorge Sampaoli 2021 Orange Vélodrome 66 226 70
Stade rennais FC 1994 105 3e   Bruno Génésio 2021 Roazhon Park 29 778 63
LOSC Lille 2000 147 4e   Christophe Galtier 2017 Stade Pierre-Mauroy 49 712 60
OGC Nice 2002 75 5e     Adrian Ursea 2020 Allianz Riviera 35 596 61
Stade de Reims 2018 70 6e   David Guion 2017 Stade Auguste-Delaune 20 546 36
Olympique lyonnais 1989 285 7e   Rudi Garcia 2019 Groupama Stadium 57 206 61
Montpellier HSC 2009 54,5 8e     Michel Der Zakarian 2017 Stade de la Mosson 22 000 28
AS Monaco 2013 215 9e     Niko Kovač 2020 Stade Louis-II 16 500 61
RC Strasbourg Alsace 2017 60 10e   Thierry Laurey 2016 Stade de la Meinau 26 109 59
Angers SCO 2015 45 11e   Stéphane Moulin 2011 Stade Raymond-Kopa 17 048 28
Girondins de Bordeaux 1992 65 12e   Jean-Louis Gasset 2020 Matmut Atlantique 42 115 67
FC Nantes 2013 75 13e   Antoine Kombouaré 2021 Stade de la Beaujoire - Louis Fontenau 35 322 52
Stade brestois 29 2019 35 14e   Olivier Dall'Oglio 2019 Stade Francis-Le Blé 14 920 14
FC Metz 2019 60 15e   Frédéric Antonetti 2020 Stade Saint-Symphorien 25 865 62
Dijon FCO 2016 50 16e   David Linarès 2020 Stade Gaston-Gérard 15 459 5
AS Saint-Étienne 2004 95 17e   Claude Puel 2019 Stade Geoffroy-Guichard 41 965 67
Nîmes Olympique 2018 40 18e   Pascal Plancque 2021 Stade des Costières 15 788 36
FC Lorient 2020 45 1er (Ligue 2)   Christophe Pélissier 2019 Stade du Moustoir 18 500 13
RC Lens 2020 46 2e (Ligue 2)   Franck Haise 2020 Stade Bollaert-Delelis 38 223 58

Légende des couleurs

Changements d'entraîneurModifier

Club Entraîneur(s) partant(s) Motif du départ Date de départ Position Entraîneur(s) arrivant(s) Date d'arrivée
Nîmes Olympique   Bernard Blaquart Consentement mutuel 23 juin 2020 Pré-saison   Jérôme Arpinon 23 juin 2020
AS Monaco   Robert Moreno Renvoi 19 juillet 2020     Niko Kovač 19 juillet 2020
Girondins de Bordeaux   Paulo Sousa 10 août 2020   Jean-Louis Gasset 10 août 2020
FC Metz   Vincent Hognon Consentement mutuel 12 octobre 2020 15e   Frédéric Antonetti 12 octobre 2020
Dijon FCO   Stéphane Jobard Renvoi 5 novembre 2020 20e   David Linarès 5 novembre 2020
OGC Nice   Patrick Vieira 4 décembre 2020 11e     Adrian Ursea 4 décembre 2020
FC Nantes   Christian Gourcuff 8 décembre 2020 14e   Patrick Collot 8 décembre 2020
  Patrick Collot Fin de l'intérim 26 décembre 2020 16e   Raymond Domenech 26 décembre 2020
Paris Saint-Germain   Thomas Tuchel Renvoi 29 décembre 2020 3e     Mauricio Pochettino 2 janvier 2021
Olympique de Marseille   André Villas-Boas Démission / Renvoi 2 février 2021 9e   Nasser Larguet
  Philippe Anziani
3 février 2021
Nîmes Olympique   Jérôme Arpinon Renvoi 5 février 2021 20e   Pascal Plancque 5 février 2021
FC Nantes   Raymond Domenech 11 février 2021 18e   Antoine Kombouaré 11 février 2021
Olympique de Marseille   Nasser Larguet
  Philippe Anziani
Fin de l'intérim 26 février 2021 7e   Jorge Sampaoli 26 février 2021
Stade rennais FC   Julien Stéphan Démission 1er mars 2021 9e   Philippe Bizeul 1er mars 2021
  Philippe Bizeul Fin de l'intérim 4 mars 2021 10e   Bruno Génésio 4 mars 2021

L'influence de la pandémie de Covid-19 sur le championnatModifier

En raison de la crise sanitaire due à la pandémie de Covid-19, le premier ministre Jean Castex annonce le qu'une jauge maximale de 5000 spectateurs est imposée pour tous les évènements accueillant du public jusqu'au , incluant les stades de football[4]. Cette date passée, le gouvernement annonce que les rassemblements de plus de 30 personnes sont désormais interdit sur le territoire national[5] rendant impossible la tenue des matchs en public et ainsi, toutes les rencontres sportives doivent se jouer à huis-clos. Le , la ministre déléguée aux Sports, Roxana Maracineanu annonce vouloir lancer des expérimentations pour un retour progressif du public dans les enceintes sportives, sans qu'un calendrier ne soit clairement défini[6]. Jean-Michel Aulas, président de l'Olympique lyonnais annonce le même jour être volontaire afin que son club soit un des clubs-test[7].

Sur le plan sportif, les notions de matchs à domicile et à l'extérieur sont remises en cause. En effet, étant donné que les rencontres se jouent à huis-clos, l'équipe à domicile n'a plus l'avantage d'être soutenu par ses supporters[8],[9],[10]. Sur le point de vue statistique, à l'issue de la saison 142 victoires ont été obtenues à domicile et 143 à l'extérieur, soit un ratio de 0,99. En comparaison le nombre de victoire à domicile pour les saisons 2019-20, 2018-19 et 2017-18 étaient de 164, 173 et 189, tandis que les victoires à l'extérieur étaient respectivement de 106, 111 et 99, et donc des ratios de 1,55, 1,56 et 1,88.

CompétitionModifier

Classement général et résultatsModifier

Le classement est calculé avec le barème de points suivant : une victoire vaut trois points, le match nul un. La défaite ne rapporte aucun point.

À égalité de points, les critères de départage sont les suivants :

  1. plus grande différence de buts générale ;
  2. plus grand nombre de points dans les confrontations directes ;
  3. plus grande différence de buts particulière ;
  4. plus grand nombre de buts dans les confrontations directes ;
  5. plus grand nombre de buts à l'extérieur dans les confrontations directes ;
  6. plus grand nombre de buts marqués ;
  7. plus grand nombre de buts marqués à l'extérieur ;
  8. meilleure place au Challenge du Fair-play (1 point par joueur averti, 3 points par joueur exclu).

Les règles 2, 3, 4, 5 de départage des clubs lors des rencontres disputées entre eux ne peuvent s’appliquer que si les 2 matchs les ayant opposés ont été joués. Tant que ces 2 matchs ne se sont pas déroulés, les règles 6, 7, 8 s’appliquent en priorité dans l’ordre de leur énoncé.

ClassementModifier

Source : [1] sur le site de la Ligue 1.

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 LOSC Lille 83 38 24 11 3 64 23 +41
2 Paris Saint-Germain T S C 82 38 26 4 8 86 28 +58
3 AS Monaco 78 38 24 6 8 76 42 +34
4 Olympique lyonnais 76 38 22 10 6 81 43 +38
5 Olympique de Marseille 60 38 16 12 10 54 47 +7
6 Stade rennais FC 58 38 16 10 12 52 40 +12
7 RC Lens P 57 38 15 12 11 55 54 +1
8 Montpellier HSC 54 38 14 12 12 60 62 -2
9 OGC Nice 52 38 15 7 16 50 53 -3
10 FC Metz 47 38 12 11 15 44 48 -4
11 AS Saint-Étienne 46 38 12 10 16 42 54 -12
12 Girondins de Bordeaux 45 38 13 6 19 42 56 -14
13 Angers SCO 44 38 12 8 18 40 58 -18
14 Stade de Reims 42 38 9 15 14 42 50 -8
15 RC Strasbourg Alsace 42 38 11 9 18 49 58 -9
16 FC Lorient P 42 38 11 9 18 50 68 -18
17 Stade brestois 29 41 38 11 8 19 50 66 -16
18 FC Nantes 40 38 9 13 16 47 55 -8
19 Nîmes Olympique 35 38 9 8 21 40 71 -31
20 Dijon FCO 21 38 4 9 25 25 73 -48
Qualifications européennes
Ligue des champions 2021-2022
  • 1er et 2e : phase de groupes
  • 3e : troisième tour de qualification
Ligue Europa 2021-2022
  • 4e et 5e : phase de groupes
Ligue Europa Conférence 2021-2022
  • 6e : tour de barrages
Relégation en Ligue 2 2021-2022
  • 18e : barrages de relégation
  • 19e et 20e : relégation
Abréviations

Leader par journéeModifier

LOSC LilleParis Saint-Germain Football ClubLOSC LilleParis Saint-Germain Football ClubOlympique lyonnaisLOSC LilleParis Saint-Germain Football ClubLOSC LilleStade rennais FCAssociation Sportive de Saint-ÉtienneOlympique Gymnaste Club Nice Côte d'AzurNîmes Olympique

Lanterne rouge par journéeModifier

Dijon Football Côte-d'OrNîmes OlympiqueFootball Club LorientNîmes OlympiqueDijon Football Côte-d'OrRacing Club de Strasbourg AlsaceStade brestois 29

RésultatsModifier

Tableau de résultats
Résultats (▼dom., ►ext.) SCO GDB SB29 DFCO RCL LOSC FCL OL OM FCM ASM MHSC FCN OGCN NO PSG SDR SRFC ASSE RCSA
Angers SCO 0-2 3-2 3-0 2-2 1-2 2-0 0-1 2-1 1-1 0-1 1-1 1-3 0-3 3-1 0-1 1-0 0-3 0-1 0-2
Girondins de Bordeaux 2-1 1-0 3-0 3-0 0-3 2-1 0-0 0-0 1-2 0-3 0-2 0-0 0-0 2-0 0-1 1-3 1-0 1-2 2-3
Stade brestois 29 0-0 2-1 3-1 1-1 3-2 3-2 2-3 2-3 2-4 1-0 2-2 1-4 2-0 1-1 0-2 2-1 1-2 4-1 0-3
Dijon FCO 0-1 1-3 0-2 0-1 0-2 0-0 0-1 0-0 1-5 0-1 2-2 0-4 2-0 0-2 0-4 0-1 1-1 0-0 1-1
RC Lens 1-3 2-1 2-1 2-1 0-3 4-1 1-1 2-2 2-2 0-0 2-3 1-1 0-1 2-1 1-0 4-4 0-0 2-0 0-1
LOSC Lille 1-2 2-1 0-0 1-0 4-0 4-0 1-1 2-0 1-0 2-1 1-1 2-0 2-0 1-2 0-0 2-1 1-1 0-0 1-1
FC Lorient 2-0 4-1 1-0 3-2 2-3 1-4 1-1 0-1 2-1 2-5 0-1 0-2 1-1 3-0 3-2 1-0 0-3 2-1 3-1
Olympique lyonnais 3-0 2-1 2-2 4-1 3-2 2-3 4-1 1-1 0-1 4-1 1-2 3-0 2-3 0-0 2-4 3-0 1-0 2-1 3-0
Olympique de Marseille 3-2 3-1 3-1 2-0 0-1 1-1 3-2 1-1 1-1 2-1 3-1 3-1 3-2 1-2 0-2 1-1 1-0 0-2 1-1
FC Metz 0-1 0-0 0-2 1-1 2-0 0-2 3-1 1-3 1-1 0-1 1-1 2-0 1-1 0-3 1-3 2-1 1-3 2-0 1-2
AS Monaco 3-0 4-0 2-0 3-0 0-3 0-0 2-2 2-3 3-1 4-0 1-1 2-1 2-1 3-0 3-2 2-2 2-1 2-2 3-2
Montpellier HSC 4-1 3-1 0-0 4-2 1-2 2-3 1-1 2-1 3-3 0-2 2-3 1-1 3-1 0-1 1-3 0-4 2-1 1-2 4-3
FC Nantes 1-1 3-0 3-1 1-1 1-1 0-2 1-1 1-2 1-1 1-1 1-2 1-2 1-2 2-1 0-3 1-2 0-0 2-2 0-4
OGC Nice 3-0 0-3 3-2 1-3 2-1 1-1 2-2 1-4 3-0 1-2 1-2 3-1 2-1 2-1 0-3 0-0 0-1 0-1 0-2
Nîmes Olympique 1-5 2-0 4-0 1-3 1-1 0-1 1-0 2-5 0-2 0-1 3-4 1-1 1-1 0-2 0-4 2-2 2-4 0-2 1-1
Paris Saint-Germain 6-1 2-2 3-0 4-0 2-1 0-1 2-0 0-1 0-1 1-0 0-2 4-0 1-2 2-1 3-0 4-0 3-0 3-2 4-0
Stade de Reims 0-0 1-2 1-0 0-0 1-1 0-1 1-3 1-1 1-3 0-0 0-1 0-0 3-2 0-0 0-1 0-2 2-2 3-1 2-1
Stade rennais FC 1-2 0-1 2-1 5-1 0-2 0-1 1-1 2-2 2-1 1-0 2-1 2-1 1-0 1-2 2-0 1-1 2-2 0-2 1-0
AS Saint-Étienne 0-0 4-1 1-2 0-1 2-3 1-1 2-0 0-5 1-0 1-0 0-4 0-1 1-1 1-3 2-2 1-1 1-1 0-3 2-0
RC Strasbourg Alsace 0-0 0-2 2-2 1-0 1-2 0-3 1-1 2-3 0-1 2-2 1-0 2-3 1-2 0-2 5-0 1-4 0-1 1-1 1-0
  • Victoire à domicile
  • Match nul
  • Victoire à l'extérieur

Issue de la saisonModifier

Le barrage de relégation se déroule sur deux matchs et oppose le dix-huitième de Ligue 1 au vainqueur du match 2 des barrages de Ligue 2 2020-2021. Le vainqueur de ce barrage obtient une place pour le championnat de Ligue 1 2021-2022 tandis que le perdant va en Ligue 2.

Match aller Toulouse FC (L2) 1 - 2 (L1) FC Nantes Stadium de Toulouse, Toulouse
Jeudi
20h45
Machado   19e (1 - 2)   10e Blas
  22e Kolo Muani
Spectateurs : 0
Diffuseur : Canal+ Sport, beIn Sports 1
Arbitrage : Jérémie Pignard
Arbitre vidéo : Amaury Delerue
Koné   63e
Moreira   72e
  46e Chirivella

Match retour FC Nantes (L1) 0 - 1 (L2) Toulouse FC Stade de la Beaujoire, Nantes
Dimanche
18h00
(0 - 0)   62e Bayo Spectateurs : 0
Diffuseur : Canal+, beIn Sports 1
Arbitrage : Benoît Bastien
Arbitre vidéo : Willy Delajod
Appiah   5e
Kolo Muani   41e
Chirivella   77e
  53e Bayo
  70e Machado
  81e Antiste
  87e Ngoumou

Avec un score cumulé de 2-2, le FC Nantes l'emporte en vertu de la règle des buts marqués à l'extérieur. Les deux clubs restent donc dans leurs divisions respectives.

StatistiquesModifier

Domicile et extérieurModifier

Classement domicile — mise à jour :
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 AS Monaco 41 19 12 5 2 43 21 +22
2 Paris Saint Germain 40 19 13 1 5 44 14 +30
3 LOSC Lille 37 19 10 7 2 28 11 +17
4 Olympique lyonnais 36 19 11 3 5 42 23 +19
5 Olympique de Marseille 35 19 10 5 4 32 23 +9
6 FC Lorient 32 19 10 2 7 31 29 +2
7 Stade Rennais 31 19 9 4 6 26 21 +5
8 RC Lens 28 19 7 7 5 28 26 +2
9 Stade Brestois 29 28 19 8 5 6 32 33 -1
10 Montpellier HSC 25 19 7 4 8 34 35 -1
11 Girondins de Bordeaux 25 19 7 4 8 19 21 -2
12 OGC Nice 24 19 7 3 9 25 30 -5
13 Angers SCO 21 19 6 3 10 20 27 -7
14 AS Saint-Étienne 21 19 5 6 8 20 29 -9
15 Stade de Reims 20 19 4 8 7 16 21 -5
16 FC Metz 20 19 5 5 9 19 26 -7
17 RC Strasbourg 17 19 4 5 10 21 29 -8
18 FC Nantes 17 19 3 8 8 21 29 -8
19 Nîmes Olympique 14 19 3 5 11 22 39 -17
20 Dijon FCO 9 19 1 6 12 8 31 -23
Classement extérieur — mise à jour :
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 LOSC Lille 46 19 14 4 1 36 12 +24
2 Paris Saint-Germain 42 19 13 3 3 42 14 +28
3 Olympique lyonnais 40 19 11 7 1 39 20 +19
4 AS Monaco 37 19 12 1 6 33 21 +12
5 RC Lens 29 19 8 5 6 27 28 -1
6 Montpellier HSC 29 19 7 8 4 26 27 -1
7 OGC Nice 28 19 8 4 7 25 23 +2
8 Stade rennais FC 27 19 7 6 6 26 19 +7
9 FC Metz 27 19 7 6 6 25 22 +3
10 RC Strasbourg Alsace 25 19 7 3 9 28 29 -1
11 Olympique de Marseille 25 19 6 7 6 22 24 -2
12 AS Saint-Étienne 25 19 7 4 8 22 25 -3
13 FC Nantes 23 19 6 5 8 26 26 0
14 Angers SCO 23 19 6 5 8 20 31 -11
15 Stade de Reims 22 19 5 7 7 26 29 -3
16 Nîmes Olympique 21 19 6 3 10 18 32 -14
17 Girondins de Bordeaux 20 19 6 2 11 23 35 -12
18 Stade brestois 29 13 19 3 4 12 18 33 -15
19 Dijon FCO 12 19 3 3 13 17 42 -25
20 FC Lorient 10 19 1 7 11 19 39 -20

Évolution du classementModifier

Entre les 36e et 37e journées, une fois les demi-finales de Coupe de France jouées, l’affiche de la finale est connue et la Coupe se jouera entre Paris et Monaco, deux clubs déjà qualifiés pour les compétitions européennes via le championnat. En conséquence, la 5e place de Ligue 1 est en désormais qualificative pour la phase de groupe de Ligue Europa et la 6e pour les barrages de qualification de Ligue Europa Conférence.

Journée → 1
[r 1]
2 3 4 5 6 7 8
[r 2]
9
[r 2]
10 11
[r 3]
12 13 14 15 16 17 18 19 20
[r 4]
21
[r 4]
22
[r 5]
23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 1er bar. rel.
Équipe
Lille 8 5 4 5 2 2 1 2 2 2 2 2 2 1 1 1 2 3 3 2 2 1 1 1 1 1 1 1 1 2 1 1 1 1 1 1 1 1 20
Paris 11 17 15 8 7 4 2 1 1 1 1 1 1 3 2 3 3 2 2 1 1 3 3 3 2 3 2 2 2 1 2 2 2 2 2 2 2 2 9
Monaco 6 3 3 6 5 6 8 12 8 7 5 4 5 6 8 7 6 6 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 4 3 3 3 3 3 3 3 3
Lyon 11 8 11 12 11 14 9 6 6 5 3 3 3 2 3 2 1 1 1 3 3 2 2 2 3 2 3 3 3 3 4 4 4 4 4 4 4 4 3
Marseille 11 10 8 7 9 10 6 4 5 4 6 6 4 4 4 4 5 5 6 6 6 9 9 9 6 7 7 6 5 6 6 6 6 6 6 5 5 5
Rennes 7 4 2 2 1 1 3 3 3 3 7 7 9 8 6 5 4 4 5 5 5 5 5 5 5 8 9 10 8 7 7 7 7 7 7 7 7 6 2
Lens 17 12 6 4 6 3 5 7 10 11 8 9 8 9 7 8 7 8 9 7 9 7 7 6 7 5 6 5 6 5 5 5 5 5 5 6 6 7
Montpellier 11 15 5 3 3 5 7 11 9 6 4 5 6 5 5 6 8 9 8 11 11 11 11 11 9 9 8 8 9 8 8 8 8 8 8 8 8 8
Nice 3 1 7 10 10 8 4 5 4 8 9 11 11 12 11 13 12 13 13 14 12 13 14 13 14 16 12 11 11 11 10 9 10 9 10 9 9 9 1
Metz 11 16 18 17 17 15 14 10 7 10 10 12 13 13 12 10 10 11 12 10 8 6 6 7 8 6 5 7 7 9 9 10 9 10 9 10 10 10 1
St-Étienne 11 9 1 1 4 7 10 13 13 15 16 15 15 15 14 14 14 14 16 16 16 16 16 15 15 14 16 16 16 16 15 13 13 14 12 11 11 11 2
Bordeaux 10 2 10 13 12 9 12 9 12 12 12 13 10 11 13 12 13 12 10 9 7 10 10 10 11 11 11 15 12 13 14 15 16 16 15 15 14 12
Angers 4 13 9 11 8 12 11 8 11 9 11 8 7 7 9 9 9 7 7 8 10 8 8 8 10 10 10 9 10 10 11 11 12 12 13 12 12 13
Reims 5 14 17 19 19 19 19 19 15 16 17 17 18 19 17 17 15 15 14 15 14 12 12 14 13 13 13 12 13 12 12 12 11 11 11 13 13 14 1 6
Strasbourg 19 19 20 18 18 18 18 18 19 19 19 19 17 16 15 16 17 16 15 13 15 15 15 16 16 15 15 14 15 15 13 14 14 15 16 16 15 15 5 7
Lorient 2 11 14 16 16 17 17 17 16 17 18 18 19 17 18 19 18 19 19 20 19 18 18 17 17 19 17 17 17 17 17 17 17 17 17 17 17 16 6 7
Brest 20 20 16 9 13 11 13 14 14 13 13 10 12 10 10 11 11 10 11 12 13 14 13 12 12 12 14 13 14 14 16 16 15 13 14 14 16 17 2
Nantes 9 6 12 14 15 16 15 15 17 14 14 14 14 14 16 15 16 17 17 17 17 17 17 18 18 18 19 19 18 19 19 19 19 18 18 18 18 18 9 5
Nîmes 1 7 13 15 14 13 16 16 18 18 15 16 16 18 19 18 20 20 20 18 20 20 20 20 19 17 18 18 19 18 18 18 18 19 19 19 19 19 1 11 15
Dijon 18 18 19 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 19 18 18 19 18 19 19 19 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 5 33

À l’issue de la 1re journée, six équipes étaient classées ex æquo selon tous les points du règlement :

  • Lyon, Marseille, Metz, Montpellier, Paris et Saint-Étienne, n’ayant pas pu jouer leur premier match, sont tous classés à égalité à la 11e place.

En gras et italique, les équipes comptant un match en retard (exemple : 11 pour Metz à l’issue de la 1re journée) ; en gras, italique et souligné, les équipes comptant deux matchs de retard (exemple : 10 pour Lens à l’issue de la 9e journée) :

  1. Montpellier-Lyon, Paris-Metz et Marseille-Saint-Étienne, rencontres comptant pour la 1re journée sont reportées, les deux premiers matchs en raison des qualifications de Lyon et de Paris en demi-finale de la Ligue des champions et le troisième en raison de plusieurs membres de l’effectif marseillais porteurs du coronavirus responsable du covid-19. Les trois matchs ont été joués entre les 3e et 4e journées.
  2. a et b Lens-Nantes et Marseille-Lens, rencontres comptant pour les 8e et 9e journées, sont reportées en raison d’un trop grand nombre de cas positifs, dans l’effectif lensois, au coronavirus responsable du covid-19. Le premier match a été joué entre les 11e et 12e journées, le deuxième entre les 20e et 21e journées.
  3. Marseille-Nice, rencontre comptant pour la 11e journée, est reportée en raison d’un trop grand nombre de cas positifs, dans l’effectif niçois, au coronavirus responsable du covid-19. Le match a été joué entre les 25e et 26e journées.
  4. a et b Lorient-Dijon et Nîmes-Lorient, rencontres comptant pour les 20e et 21e journées, sont reportées en raison d’un trop grand nombre de cas positifs, dans l’effectif lorientais, au coronavirus responsable du covid-19. Le premier match a été joué entre les 21e et 22e journées, le deuxième entre entre les 26e et 27e journées.
  5. Marseille-Rennes, rencontre comptant pour la 22e journée, est reportée en raison d’un envahissement par les supporters marseillais du centre d’entraînement de leur équipe quelques heures avant l’heure prévue du coup d’envoi. Le match a été joué entre les 28e et 29e journées.

Résultats par matchModifier

Journée ╱
Équipe
1234567891011121314151617181920212223242526272829303132333435363738
AngersVDVDVDNVDVDVVNDNVVDDDVNDDNNVDNNDDDDVDD
BordeauxNVNDNVDVDDVNVDDVDNVVVDDDNDDDVDDDDDVDVV
BrestDDVVDVDDDVVVDVNNDVDDDDNVNDDVDNDNNVDDND
DijonDDDDNDNDNNDVNNDDVNNDNDDDDDDDDDDDVDDDDV
LensDVVVNVDNVNVDVDVDVDDNDVNNNVNVNVNVNVDDDN
LilleNVVNVVVNNDVNVVVNVDVVVVVVNVNVNDVVNVVVNV
LorientVDDDNDVDNDDDDVDDNDDVDVNVNDVNNNVDDVVDVN
LyonDVNNNNVVNVVVVVNVVVNDVVVVDVNVNDNVVDVVVD
MarseilleDVVNNNVVDVVVVVDNDVNDDVNDNNNDVDVNVVNDVN
MetzDDDVNVNVVNNDDNVVDNNVVVNDDVVDNDDDNDVDDN
MonacoNVVDVDNDVVVVDDDVNVVVVVVVNVVDNVVVVVDVVN
MontpellierVDVVNDNDVVVVDVDNDDNDDDNVVVNNNVNNNDDVNV
NantesNVDNDDVNDVNDDNDNDNNNDDNDVNNDVNDDDVVVVD
NiceVVDDNVVNVDDDNDVDNDNDVDDVDDVVNVVNDVDVDV
NîmesVDDNNVDDDDVDDDDNDDDVVDDDVVNDNVDNNDNVDD
ParisVDDVVVVVVVDNVDVNVNVVVDVVVDVVDVDVVVVNVV
ReimsNDDDDNDVVNDDNDVNVNVDVVNDNNNVNVNNNDNDDD
RennesNVVVVNNDVDDNDVVVVNNVDDNNDDDDVVNVVVDNDV
Saint-ÉtienneVVVNDDDDDDDNNNVNNNDDDVNVVNDDVDVVDDVVND
StrasbourgDDDVDDDVDDDNVNVDDVVVNDNDVNNVDDVDNDNDVN
D = Défaite; N = Nul; V = Victoire; R = Reporté

Buts marqués par journéeModifier

Ce graphique représente le nombre de buts marqués lors de chaque journée[11].

Classement des buteursModifier

Mise à jour : 26 mai 2021

  Buteur Club Buts
1   Kylian Mbappé Paris Saint-Germain 27
2   Memphis Depay Olympique lyonnais 20
3   Wissam Ben Yedder AS Monaco 20
4   Gaëtan Laborde Montpellier HSC 16
5   Kevin Volland AS Monaco 16
6   Burak Yılmaz LOSC Lille 16
7   Ludovic Ajorque RC Strasbourg Alsace 16
8   Andy Delort Montpellier HSC 15
9   Karl Toko-Ekambi Olympique lyonnais 14
10   Terem Moffi FC Lorient 14
Source : Classement officiel des buteurs de la Ligue 1 Uber Eats.

Leader par journéeModifier

Kylian MbappéBoulaye DiaKylian MbappéBoulaye DiaIbrahima NianeIgnatius GanagoMemphis DepayAmine Gouri

Classement des passeursModifier

Mise à jour : 26 mai 2021

  Joueur Club Pas.
1   Memphis Depay Olympique lyonnais 12
2   Andy Delort Montpellier HSC 10
3   Zinedine Ferhat Nîmes Olympique 9
4   Ángel Di María Paris Saint-Germain 9
5   Jonathan Bamba LOSC Lille 9
6   Dimitri Payet Olympique de Marseille 9
7   Aleksandr Golovine AS Monaco 9
8   Farid Boulaya FC Metz 8
9   Florian Thauvin Olympique de Marseille 8
10   Martin Terrier Stade rennais FC 7
Source : Classement officiel des passeurs de la Ligue 1 Uber Eats.

Leader par journéeModifier

Memphis DepayAndy DelortMemphis DepayAndy DelortJonathan BambaAndy DelortJonathan BambaAndy DelortGaëtan LabordeJonathan BambaGaëtan LabordeFlorian ThauvinJonathan BambaGaëtan LabordeArnaud NordinXeka

AffluenceModifier

Meilleures affluences de la saisonModifier

En raison de la crise sanitaire du COVID-19, la jauge de 5000 spectateurs a été en vigueur de septembre à octobre, et à partir de fin octobre, les stades ne peuvent plus accueillir des supporters.

Classement des 10 affluences les plus importantes de la saison[12]
Rang Match Journée Date Affluence
1 Angers SCO - Stade brestois 29 J5 5 471
2 Angers SCO - Stade de Reims J3 5 348
3 Angers SCO - Girondins de Bordeaux J2 5 129
4 RC Lens - Paris Saint-Germain J2 5 067
5 Stade brestois 29 - AS Monaco J6 5 033
6 FC Metz - Stade de Reims J4 5 000
7 FC Nantes - AS Saint-Étienne J4 5 000
8 FC Metz - FC Lorient J6 5 000
9 RC Strasbourg Alsace - Olympique lyonnais J7 5 000
10 Angers SCO - FC Metz J7 5 000

Affluences par journéeModifier

Ce graphique représente le nombre de spectateurs présents dans les stades lors de chaque journée[12].

Bilan de la saisonModifier


Le Dijon Football Côte-d’Or, avec 12 défaites consécutives dans la division la plus élevée du championnat de France de football (à partir du 27 janvier, son match contre Lorient, jusqu’au 11 avril et son match contre Monaco), égale le record de la plus grande série de défaites, record établi par le Cercle athlétique de Paris lors de la saison 1933-1934, où les Parisiens alignaient 12 défaites[13] : l’équipe a perdu tous ses matchs de la 22e journée à la 32e journée incluses et précédemment celui de la 20e journée qui avait été reporté et joué après celui de la 21e, soit 11 journées consécutives mais 12 matchs à la suite, le match contre Lorient étant celui de la 20e journée, celui contre Monaco celui de la 32e journée.

Trophée UNFPModifier

Chaque début de mois, les internautes votent pour élire le trophée UNFP du joueur du mois de Ligue 1.

Mois Premier Deuxième Troisième Réf.
Joueur Club % Joueur Club % Joueur Club %
Septembre   Ibrahima Niane FC Metz 38   Ignatius Ganago RC Lens 36   Serhou Guirassy Stade rennais FC 26 [14]
Octobre   Jonathan Bamba LOSC Lille 41   Kylian Mbappé Paris SG 36   Wissam Ben Yedder AS Monaco 23
Novembre   Andy Delort Montpellier HSC 38   Kevin Volland AS Monaco 35   Irvin Cardona Stade brestois 29 27
Décembre   Yusuf Yazıcı LOSC Lille 55   Tino Kadewere Olympique lyonnais 33   Karl Toko-Ekambi Olympique lyonnais 12
Janvier   Farid Boulaya FC Metz 40   Neymar Jr Paris SG 36   Kevin Volland AS Monaco 24
Février   Kylian Mbappé Paris SG 39   Wissam Ben Yedder AS Monaco 33   Memphis Depay Olympique lyonnais 28
Mars   Keylor Navas Paris SG 49   Armand Laurienté FC Lorient 35   Amine Gouiri OGC Nice 16
Avril   Burak Yılmaz LOSC Lille 80   Wissam Ben Yedder AS Monaco 17   Kevin Volland AS Monaco 3

Au mois de mai, lors des trophées UNFP du football 2021, sont élus le meilleur joueur, gardien, espoir, entraîneur, le plus beau but et l'équipe type de la saison.

Meilleur joueur Meilleur gardien Meilleur espoir Meilleur entraîneur Plus beau but
  Kylian Mbappé   Keylor Navas   Aurélien Tchouaméni   Christophe Galtier   Burak Yilmaz
Équipe type
Gardien de but Défenseurs Milieux de terrain Attaquants
  Keylor Navas (Paris Saint-Germain)   Reinildo Mandava (LOSC Lille)
  Presnel Kimpembe (Paris Saint-Germain)
  Marquinhos (Paris Saint-Germain)
  Jonathan Clauss (RC Lens)
  Benjamin André (LOSC Lille)
  Lucas Paquetá (Olympique lyonnais)
  Aurélien Tchouaméni (AS Monaco)
  Kylian Mbappé (Paris Saint-Germain)
  Neymar Jr (Paris Saint-Germain)
  Memphis Depay (Olympique lyonnais)

Parcours en Coupes d'EuropeModifier

Le parcours des clubs français en coupes d'Europe est important puisqu'il détermine le coefficient UEFA, et donc le nombre de clubs français présents en coupes d'Europe les années suivantes.

Club Compétition Résultat Ultime(s) adversaire(s)
Paris Saint-Germain Ligue des champions Demi-finales   Manchester City
Olympique de Marseille Phase de groupes   FC Porto   Manchester City   Olympiakos
Stade rennais FC   Séville FC   Chelsea FC   FK Krasnodar
LOSC Lille Ligue Europa Seizièmes de finale   Ajax Amsterdam
OGC Nice Phase de groupes   Slavia Prague   Bayer Leverkusen   Hapoël Beer-Sheva
Stade de Reims 3e tour de qualification   Fehérvár FC

Notes et référencesModifier

  1. « Droits TV du foot français : l'appel d'offres lancé par la LFP est infructueux », sur francetvinfo.fr, (consulté le ).
  2. « Accord LFP - Groupe CANAL+ pour les droits audiovisuels », sur lfp.fr, (consulté le ).
  3. « Tous les budgets de la Ligue 1 cette saison 2020-21 », Sportune,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  4. https://www.leparisien.fr/societe/covid-19-tests-masque-rassemblements-ce-qu-il-faut-retenir-des-annonces-de-jean-castex-11-08-2020-8366472.php.
  5. https://www.ouest-france.fr/sante/virus/coronavirus/covid-19-anniversaires-mariages-quelle-limite-pour-les-rassemblements-prives-on-vous-repond-6995270.
  6. https://www.midilibre.fr/2021/02/19/la-ministre-des-sports-nous-discutons-de-retour-au-stade-possible-du-public-des-le-mois-de-mai-9382558.php.
  7. https://www.ledauphine.com/sport/2021/02/20/retour-du-public-dans-les-stades-l-ol-etudie-une-tracabilite-tres-precise-devoile-aulas.
  8. https://www.20minutes.fr/sport/football/2804407-20200622-huis-clos-notion-matchs-domicile-exterieur-remise-cause-equite-sportive-aussi.
  9. https://www.estrepublicain.fr/sport/2021/02/10/l-etrange-incidence-du-huis-clos-sur-les-resultats-de-la-ligue-2.
  10. https://www.lefigaro.fr/sports/a-huis-clos-la-grande-solitude-des-equipes-a-domicile-20210216.
  11. « Buts marqués par journée », sur lfp.fr (consulté le ).
  12. a et b « Ligue 1 2020-2021 - Affluences », sur deux-zero.com (consulté le ).
  13. « Ligue 1 : battu par Monaco, Dijon égale le record de défaites sur une saison », sur Leparisien.fr, (consulté le ).
  14. « Découvrez les nommés ! #TropheesUNFP », sur Trophées UNFP (consulté le ).

Voir aussiModifier