Diocèse de Couserans

Diocèse de Couserans
(la) Dioecesis Conseranensis
Image illustrative de l’article Diocèse de Couserans
Le cloître de la cathédrale Saint-Lizier de Saint-Lizier.
Pays France
Église catholique
Rite liturgique romain
Type de juridiction diocèse
Suppression 1790 / 1801
Affiliation Église catholique en France
Province ecclésiastique Auch
Siège Saint-Lizier
Diocèses suffragants aucun
Langue(s) liturgique(s) latin
Calendrier julien puis grégorien
Territoire Couserans
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Le diocèse de Couserans (en latin : Dioecesis Conseranensis) est un ancien diocèse de l'Église catholique en France.

HistoireModifier

L'évêché et l'église cathédrale du diocèse étaient à Saint-Lizier.

L'évêque était suffragant de l'archevêque métropolitain de Narbonne puis de celui de Toulouse.

Le diocèse fut supprimé par la Constitution civile du clergé ainsi que par le Concordat de 1801.

Il ne fut pas rétabli. Une bulle de rétablit le diocèse de Pamiers. En 1910, il releva les titres de Couserans et Mirepoix.

DénominationModifier

Dans certaines anciennes publications, il est désigné comme diocèse de Conserans[1] voire de Conscrans.

Dans l'histoire de la comtesse des Barres, récit autobiographique, mais romancé, des aventures de l'abbé de Choisy dans le Berry vers 1670-1971, où il se faisait passer pour la comtesse des Barres, apparaît un abbé de Saint-Siphorien, qui selon la journaliste Geneviève Reynes, auteur d'un ouvrage biographique sur l'abbé de Choisy, correspondrait - à en croire un article de la Dépêche du Berry du - à Gabriel de Saint-Estève, abbé de Plaimpied et évêque de Conscrans.


Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier