Jasmine Trinca

actrice italienne
Jasmine Trinca
Description de cette image, également commentée ci-après
Jasmine Trinca lors de la Mostra de Venise 2009.
Naissance (39 ans)
Rome, Latium, Italie
Nationalité Drapeau : Italie Italienne
Profession Actrice
Films notables La Chambre du fils
Nos meilleures années
Le Caïman
L'Apollonide - Souvenirs de la maison close

Jasmine Trinca, née le à Rome, est une actrice italienne.

BiographieModifier

Jasmine Trinca naît à Rome et grandit dans le quartier de Trastevere où elle fréquente assidument le cinéma Nuovo Sacher, géré par Nanni Moretti, qui forme sa culture cinématographique[1]. Délaissant des études d'histoire de l'art[1], elle apparaît pour la première fois au cinéma en 2001 dans La Chambre du fils du même Nanni Moretti. Elle incarne ensuite Giorgia dans Nos meilleures années, le film-feuilleton de Marco Tullio Giordana sorti en 2003 qui lance réellement sa carrière au cinéma[2].

En 2005, elle incarne Roberta dans le succès italien de l'année, Romanzo criminale de Michele Placido. Le film est présenté en compétition lors de la Berlinale 2006.

En 2006 elle retrouve Moretti pour jouer une jeune réalisatrice désirant tourner un film sur Silvio Berlusconi dans Le Caïman, pour lequel elle obtient sa troisième nomination aux prix David di Donatello comme actrice dans un second rôle (après ses nominations pour La Chambre du fils et Nos meilleures années). La même année, elle reçoit le Trophée Chopard de la révélation féminine au Festival de Cannes.

Lors de la Mostra de Venise 2009 elle reçoit le Prix Marcello-Mastroianni du jury présidé par Ang Lee. Lors du Festival de Cannes 2017 elle reçoit le Prix d'interprétation féminine Un certain regard, d'un jury présidé par Uma Thurman pour Fortunata. La même année elle fait partie du jury de la Mostra de Venise 2017, présidé par la comédienne américaine Annette Bening. En 2018, lors de la 63e cérémonie des David di Donatello, elle remporte le David di Donatello de la meilleure actrice pour Fortunata[3], prix qu'elle obtient à nouveau en 2020 lors de la 65e cérémonie pour La dea fortuna[4].

Elle est membre du Collectif 50/50 qui a pour but de promouvoir l’égalité des femmes et des hommes et la diversité dans le cinéma et l'audiovisuel[5],[6].

FilmographieModifier

DistinctionsModifier

PrixModifier

NominationsModifier

Jurée festivalièreModifier

Lors du Festival de Cannes 2007, Jasmine Trinca est membre du jury Un certain regard, présidé par Pascale Ferran. Lors de la Mostra de Venise 2010 elle est membre du jury du Prix Luigi De Laurentiis, présidé par Fatih Akın. En elle est membre du jury des longs métrages lors du 16e Festival international du film de Marrakech, présidé par Bela Tarr.

Notes et référencesModifier

  1. a et b Jasmine Trinca: la voie hors rail, Libération, 24 septembre 2013.
  2. Jasmine Trinca, l'Italienne à l’assaut du cinéma étranger, www.caro-cinema.com, 18 août 2013.
  3. (it) « David 2018 nel segno delle donne. Il miglior film è 'Ammore e malavita' », La Repubblica,‎ (lire en ligne).
  4. a et b (it) Chiara Ugolini, « David 2020, un'edizione da ricordare. Il trionfo de 'Il traditore' di Bellocchio », La Repubblica,‎ (lire en ligne).
  5. « Femmes dans le cinéma : "La parité n'est pas qu'un problème de nana !" », L'Express,‎ (lire en ligne)
  6. « Le collectif 5050 », sur collectif5050.com (consulté le 5 avril 2020)
  7. (it) « Cannes, Un certain regard premia Jasmine Trinca. "Lo dedico a mia madre e a mia figlia" », La Repubblica,‎ (lire en ligne).
  8. (en) « David 2020: trionfa Bellocchio, la premiazione regala emozioni anche se virtuale », La Stampa,‎ (lire en ligne).

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

Liens externesModifier