Ouvrir le menu principal
Valerio Mastandrea
Description de l'image Valerio Mastandrea 1.JPG.
Naissance (47 ans)
Rome, Italie
Nationalité Flag of Italy.svg Italie
Profession Acteur
Films notables Nid de guêpes
Le Caïman
Napoléon (et moi)
Ciao Stefano
Site internet Site non officiel

Valerio Mastandrea (né le à Rome), est un comédien italien de théâtre, de cinéma et de télévision, également réalisateur.

Au générique de près d'une cinquantaine de films, aussi bien des comédies que des drames, des polars, il est l'une des figures du renouveau du cinéma italien.

En 1997, il obtient le Prix d'interprétation masculine au Festival international du film de Locarno, pour son rôle de Walter dans Devenir adulte (Tutti giù per terra), de Davide Ferrario. Suivent plusieurs prix David di Donatello pour son travail d'acteur, et un prix au Festival international du film de Moscou pour son premier film en tant que réalisateur, Ride.

BiographieModifier

À 19 ans, Valerio Mastandrea participe aux débats télévisés de Maurizio Costanzo et se fait ainsi connaître en interprétant le rôle d'un jeune homme gauche et naïf. Il fait ses débuts d'acteur sur la scène du teatro Argot de Rome, le , en jouant la pièce La luna e l'asteroide qu'il a coécrite avec l'actrice Vera Gemma.

Il aborde le cinéma presque par hasard et il est engagé, dès 1993, pour de petits rôles, dans Ladri di cinema, L'anno prossimo vado a letto alle dieci, Palerme-Milan aller simple (Palermo Milano solo andata).

En 1996, il est Enzo dans Cresceranno i carciofi a Mimongo de Fulvio Ottaviano, un film en noir et blanc, à faible budget, qui obtient un succès grâce au bouche à oreille. Ce rôle lui permet de devenir un acteur reconnu et populaire, confirmé l'année suivante par l'obtention du Prix d'interprétation masculine au Festival international du film de Locarno pour le film de Davide Ferrario, Devenir adulte (Tutti giù per terra).

Valerio Mastandrea s'octroie une parenthèse dans sa carrière cinématographique en chantant et dansant dans la 3e édition de la comédie musicale Rugantino, au teatro Sistina de Rome. La 1re des 253 représentations, toutes à guichet fermé, a lieu le .

Il réalise en 2005 le court métrage Trevirgolaottantasette, qui traite des accidents du travail. Son titre (3,87), est d'ailleurs la moyenne journalière des morts causée par les accidents du travail en Italie. En 2018 sort son premier long métrage, Ride.

FilmographieModifier

Comme acteurModifier

Comme réalisateurModifier

  • 2005 : Trevirgolaottanatasette (court métrage)
  • 2018 : Ride (long métrage)

DistinctionsModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier