Festival de Cannes 2022

75e édition du Festival du Film de Cannes

Festival de Cannes 2022
Image liée à la cérémonie
Vincent Lindon, président du jury.
75e Festival de Cannes
Détails
Dates au
Lieu Palais des festivals, Cannes, France
Président du jury Vincent Lindon
Film d'ouverture Coupez !
Site web www.festival-cannes.com
Résumé
Palme d'or Sans filtre
Grand prix Close
Des étoiles à midi (ex æquo)
Prix du jury Hi-Han
Les Huit Montagnes (ex æquo)
Chronologie

Le Festival de Cannes 2022, 75e édition, se déroule du au au Palais des festivals, à Cannes. Le président du jury est l'acteur français Vincent Lindon et la maîtresse de cérémonie est Virginie Efira.

DéroulementModifier

PréparationModifier

Après avoir annoncé sa programmation du 10 au à la fin de la cérémonie de clôture de l'édition précédente le , le comité d'organisation du Festival de Cannes rectifie, le sur son compte Twitter, les dates données par erreur et annonce officiellement la programmation de la 75e édition qui se tiendra du au [1].

 
Le boulevard de la Croisette orné des affiches officielles du 75ème Festival de Cannes.

Après l'année blanche de 2020 et le décalage à l'été 2021 de l'édition précédente en raison de la pandémie de Covid-19, cette 75e édition retrouve ses dates traditionnelles au printemps[1].

La date limite pour l'inscription des films est le pour les films d'école de Sélection La Cinef, le 2 mars pour les courts métrages et jusqu'au 11 mars pour les longs métrages[2].

Le , l'équipe du Festival annonce qu'en raison de l'actuel conflit en Ukraine, aucune délégation russe ni la moindre instance liée au gouvernement russe ne sera accueillie cette année au Festival, en signe de soutien à l'Ukraine[3].

Le , l'affiche de la 30ème édition de l'ACID est dévoilée[4].

Le , un premier film pour la section « hors compétition » est dévoilé. Il s'agit de Top Gun : Maverick de Joseph Kosinski[5].

 
Animations sur l'esplanade du Grand Hôtel (ici sur le film Top Gun Maverick).

Le , un deuxième film est annoncé en avant-première : Elvis de Baz Luhrmann, un biopic d’Elvis Presley[6].

Le , il est annoncé que Virginie Efira sera la maîtresse de cérémonie d’ouverture et de clôture et que la sélection officielle sera annoncée le [7].

Le , l'affiche de la Semaine de la critique est dévoilée[8].

Le , le Festival confirme la présence de Top Gun : Maverick dans la sélection officielle. Un hommage aura lieu le en présence de Tom Cruise.

Le , l'affiche de la Quinzaine des réalisateurs est dévoilée[9].

Le , la sélection officielle est dévoilée. 18 films sont sélectionnés en compétition officielle dont 4 des réalisateurs ont déjà eu la Palme d'or : Jean-Pierre et Luc Dardenne (2 Palmes), Hirokazu Kore-eda, Cristian Mungiu et Ruben Östlund[10].

Le , le film d'ouverture de la Quinzaine des réalisateurs est dévoilée. Il s'agit du film L'Envol de Pietro Marcello[11].

Le , le jury de la Semaine de la critique est dévoilé. Il sera présidé par la réalisatrice tunisienne Kaouther Ben Hania[12].

Le , la sélection de la Quinzaine des réalisateurs est dévoilée. Le même jour, il est annoncé que la réalisatrice américaine Kelly Reichardt, déjà sélectionnée en compétition officielle pour Showing Up, recevra le Carrosse d'or[13].

  Image externe
  Affiche officielle du 75e Festival de Cannes.

Le même jour l'affiche de la 75ème édition est dévoilée. Qualifiée de très belle, magnifique, poétique, sublime et minimaliste par la presse unanime[14], elle représente, au travers de l'image de Jim Carrey frôlant du bout des doigts l'immense graphisme stylisé du chiffre 75, pour 75e festival de Cannes, en gravissant sur un fond nuageux de ciel bleu, les marches du film The Truman Show (1998), de Peter Weir (le film fait aussi l'ouverture des séances du Cinéma de la plage[15]), « des marches qui cheminent vers la révélation. Une célébration poétique de l’insaisissable et de la liberté. Une ascension pour surplomber le passé et s’avancer vers la promesse d’un renouveau » ainsi que la présente le Comité sur son site en rappelant : « Comme en 1939 puis en 1946, Cannes réaffirme sa conviction que l’art et le cinéma sont des lieux de réflexion et contribuent à la réinvention du monde. Et n’oublie rien de son engagement fondateur décrit dans l’article premier de son règlement: le Festival international du film a pour objet, dans un esprit d’amitié et de coopération universelle de révéler et de mettre en valeur des œuvres de qualité en vue de servir l’évolution de l'art cinématographique »[16].

Le , la sélection de la Semaine de la critique est dévoilée[17].

Le , les films Le otto montagne de Felix Van Groeningen et Charlotte Vandermeersch, Un petit frère de Léonor Serraille et Tourment sur les Îles d'Albert Serra complètent la sélection officielle[18].

Le , le jury de la compétition est dévoilé. C'est l'acteur français Vincent Lindon qui en sera le président. Il fût lauréat du prix d'interprétation masculine en 2015 pour La Loi du marché. Son jury est composé des actrices Rebecca Hall, Deepika Padukone, Noomi Rapace et Jasmine Trinca ainsi que des réalisateurs Asghar Farhadi, Ladj Ly, Jeff Nichols et Joachim Trier[19]. Le même jour, le film d'ouverture d'un Certain Regard est dévoilé. Il s'agit du film Tirailleurs de Mathieu Vadepied[20].

Plusieurs médias ont souligné que le jury fut dévoilé très tardivement par rapport aux années précédentes. Il est indiqué que la crise sanitaire a décalé plusieurs projets, empêchant les disponibilités. Quant à la présidence, les rumeurs évoquaient souvent Marion Cotillard et Penélope Cruz qui déclinèrent ; Asghar Farhadi fut envisagé mais il est visé par une affaire de plagiat[21],[22].

Le , il est annoncé que l'actrice et réalisatrice italienne Valeria Golino présidera le jury d'Un Certain Regard. Elle fût auparavant membre du jury en 2016 sous la présidence de George Miller. Le jury sera composé de Benjamin Biolay, Edgar Ramirez, Joanna Kulig et Debra Granik[23].

Le , il est annoncé que l'actrice espagnole Rossy de Palma présidera le jury de la Caméra d'or. Elle fût auparavant membre du jury en 2015 sous la présidence de Joel et Ethan Coen. Le jury sera composé de Natasza Chroscicki, Jean-Claude Larrieu, Éléonore Weber, Olivier Pelisson, Lucien Jean-Baptiste et Samuel Le Bihan[24]. Le même jour, le jury des court-métrages et de la Cinéfondation est dévoilé. Il sera présidé par le réalisateur égyptien Yousry Nasrallah[25].

Le , il est annoncé que l'acteur américain Forest Whitaker recevra une Palme d'honneur pour l'ensemble de sa carrière. Il fut autrefois lauréat du prix d'interprétation masculine en 1988 pour son rôle dans Bird de Clint Eastwood[26].

Le , est dévoilé, ainsi que le titre le magazine Première, le « joli programme du Cinéma de la Plage »[15].

Faits marquantsModifier

Le , la presse annonce que Canal+, ne diffusera plus les cérémonies d’ouverture et de clôture du Festival après vingt-huit ans de collaboration. Ce sont les chaînes de France Télévisions, notamment Culturebox, et le média en ligne Brut qui en seront chargés[27].

Cette édition sera la dernière pour Pierre Lescure en poste depuis 2014. Il passera le relais de la présidence du Festival de Cannes à Iris Knobloch le [28].

À la surprise générale, Volodymyr Zelensky apparaît, le , sur l'écran de l'auditorium Louis Lumière, pour une intervention de près de dix minutes depuis Kyiv, saluée par une longue ovation du public du Palais des festivals. Le président ukrainien invite le monde du cinéma à ne pas se taire face à la guerre en Ukraine et évoque Le Dictateur et le courage de Charlie Chaplin en affirmant : « Il nous faut un nouveau Chaplin qui prouvera que le cinéma n'est pas muet ». La tonalité « empreinte de sobriété, de dignité, d'émotion, de surprise, de justesse » de la cérémonie d'ouverture du Festival avait déjà été donnée par notamment le discours du président du jury Vincent Lindon rappelant la nécessité d'« utiliser le cinéma, cette arme d'émotion massive, pour réveiller les consciences et bousculer les indifférences »[29].

Le lors de la montée des marches de l'équipe du film Top Gun : Maverick, le palais des festivals est survolé par les huit avions Alpha Jet E de la Patrouille de France[30]. Ils enclenchent leurs pots à fumigènes tricolores lors de chacun de leurs deux passages à la verticale de Cannes[31].

Lors du Festival, Tom Cruise, Alice Rohrwacher, Javier Bardem, Mads Mikkelsen et Agnès Jaoui firent les masterclass.

JurysModifier

Longs métragesModifier

Nom Qualité Nationalité
Vincent Lindon
(président du jury[32])
Acteur, réalisateur   France
Rebecca Hall Actrice, productrice, scénariste et réalisatrice   Royaume-Uni   États-Unis
Deepika Padukone Actrice   Inde
Noomi Rapace Actrice   Suède
Jasmine Trinca Actrice et réalisatrice   Italie
Asghar Farhadi Réalisateur, scénariste et producteur   Iran
Ladj Ly Réalisateur, scénariste, acteur et producteur   France
Jeff Nichols Réalisateur et scénariste   États-Unis
Joachim Trier Réalisateur et scénariste   Norvège

Caméra d'orModifier

Nom Qualité Nationalité
Rossy de Palma (présidente du jury) Actrice   Espagne
Natasza Chroscicki Directrice générale de Arri France   France
Jean-Claude Larrieu Directeur de la photographie   France
Éléonore Weber Réalisatrice, metteuse en scène et auteure   France
Olivier Pélisson Journaliste et critique de cinéma   France
Lucien Jean-Baptiste Réalisateur, scénariste et acteur   France
Samuel Le Bihan Acteur   France

Un certain regardModifier

Nom Qualité Nationalité
Valeria Golino (présidente du jury) Actrice, réalisatrice et productrice   Italie
Debra Granik Réalisatrice   États-Unis
Joanna Kulig Actrice   Pologne
Benjamin Biolay Auteur-compositeur-interprète, acteur et producteur   France
Édgar Ramírez Acteur et producteur   Venezuela

Cinéfondation et courts métragesModifier

Nom Qualité Nationalité
Yousry Nasrallah (président du jury) Réalisateur et scénariste   Égypte
Monia Chokri Actrice et réalisatrice   Canada
Félix Moati Acteur et réalisateur   France
Jean-Claude Raspiengeas Journaliste et critique   France
Laura Wandel Réalisatrice et scénariste   Belgique

Semaine de la critiqueModifier

Nom Qualité Nationalité
Kaouther Ben Hania (présidente du jury) réalisatrice et scénariste   Tunisie
Benoît Debie directeur de la photographie   Belgique
Benedikt Erlingsson réalisateur   Islande
Huh Moon yung journaliste   Corée du Sud
Ariane Labed actrice   France   Grèce

L’Œil d’orModifier

Nom Qualité Nationalité
Agnieszka Holland (présidente du jury) Réalisatrice   Pologne
Iryna Tsilyk Réalisatrice et auteure   Ukraine
Pierre Deladonchamps Acteur   France
Alex Vicente Critique de cinéma   Espagne
Hicham Falah Directeur général du Festival du Film Documentaire d'Agadir   Maroc

Queer PalmModifier

Nom Qualité Nationalité
Catherine Corsini (présidente du jury) Réalisatrice et scénariste   France
Djanis Bouzyani Acteur, réalisateur et scénariste   France
Marilou Duponchel Journaliste   France
Stéphane Riethauser Réalisateur   Suisse
Paul Struthers Producteur   Australie

SélectionsModifier

Sélection officielleModifier

CompétitionModifier

Titre Réalisation Scénario Distribution Pays
Les Nuits de Mashhad (Holy Spider) Ali Abbasi Ali Abbasi et Afshin Kamran Bahrami Zahra Amir Ebrahimi, Mehdi Bajestani   Danemark
Les Amandiers
(En compétition pour la Queer Palm)
Valeria Bruni Tedeschi Valeria Bruni Tedeschi, Noémie Lvovsky et Agnès De Sacy Louis Garrel, Micha Lescot, Nadia Tereszkiewicz   France
Les Crimes du futur
(Crimes of the Future)
David Cronenberg David Cronenberg Viggo Mortensen, Léa Seydoux, Kristen Stewart, Scott Speedman   Canada
Tori et Lokita Jean-Pierre & Luc Dardenne Jean-Pierre & Luc Dardenne Pablo Schils, Joely Mbundu, Claire Bodson   Belgique
Des étoiles à midi
(The Stars at Noon)
Claire Denis Claire Denis, Andrew Litvack et Léa Mysius Margaret Qualley, Joe Alwyn, Danny Ramirez   France
Frère et Sœur Arnaud Desplechin Arnaud Desplechin Marion Cotillard, Melvil Poupaud, Golshifteh Farahani, Patrick Timsit   France
Close
(En compétition pour la Queer Palm)
Lukas Dhont Lukas Dhont, Angelo Tijssens Léa Drucker, Émilie Dequenne, Kevin Janssens   Belgique
Armageddon Time James Gray James Gray Anne Hathaway, Banks Repeta, Anthony Hopkins, Jeremy Strong   États-Unis
Les Bonnes Étoiles (브로커 - Beurokeo) Hirokazu Kore-eda Hirokazu Kore-eda Song Kang-ho, Bae Doo-na, Lee Ji-eun   Corée du Sud
Nostalgia Mario Martone Mario Martone, Ippolita Di Majo Pierfrancesco Favino, Sofia Essaïdi, Tommaso Ragno   Italie
R.M.N. Cristian Mungiu Cristian Mungiu Marin Grigore, Judith State, Macrina Bârlădeanu   Roumanie
Sans filtre (Triangle of Sadness) Ruben Östlund Ruben Östlund Harris Dickinson, Charlbi Dean, Woody Harrelson, Zlatko Burić   Suède
Decision to Leave
(헤어질 결심 - Heeojil gyeolsim)
Park Chan-wook Jeong Seo-kyeong, Park Chan-wook Tang Wei, Park Hae-il, Lee Jeong-hyeon   Corée du Sud
Showing Up Kelly Reichardt Kelly Reichardt Michelle Williams, Hong Chau, Judd Hirsch, John Magaro   États-Unis
Leila et ses frères (برادران لیلا) Saeed Roustayi Saeed Roustayi Taraneh Alidoosti, Saeed Poursamimi, Navid Mohammadzadeh, Peyman Maadi   Iran
Boy from Heaven (Walad min al janna) Tarik Saleh Tarik Saleh Fares Fares, Tawfeek Barhom, Mehdi Dehbi   Suède
La Femme de Tchaïkovski
(Jena Tchaïkovskogo)
(En compétition pour la Queer Palm)
Kirill Serebrennikov Kirill Serebrennikov Odin Biron (en), Ekaterina Ermishina, Nikita Elenev   Russie
Un petit frère Léonor Serraille Léonor Serraille Annabelle Lengronne, Stéphane Bak, Ahmed Sylla   France
Pacifiction
(En compétition pour la Queer Palm)
Albert Serra Albert Serra Benoît Magimel, Laura Poulvet, Sergi Lopez   Espagne
Hi-Han (Eo) Jerzy Skolimowski Jerzy Skolimowski, Ewa Piaskowska Isabelle Huppert, Sandra Drzymalska, Mateusz Kosciukiewicz   Pologne
Les Huit Montagnes (Le otto montagne) Felix Van Groeningen, Charlotte Vandermeersch Felix Van Groeningen, Charlotte Vandermeersch Luca Marinelli, Filippo Timi, Elena Lietti, Alessandro Borghi   Belgique

Un certain regardModifier

Titre Réalisation Pays
Les Pires
(En compétition pour la Caméra d'or)
Lise Akoka et Romane Guéret   France
Kurak Günler
(Burning Days)
(En compétition pour la Queer Palm)
Emin Alper   Turquie
Plus que jamais Emily Atef   France,   Allemagne
Metronom
(En compétition pour la Caméra d'or)
Alexandru Belc   Roumanie
Retour à Séoul
(All the People I’ll Never Be)
Davy Chou   France,   Cambodge
Sick of Myself Kristoffer Borgli   Norvège
Domingo et la brume
(Domingo y la Niebla)
Ariel Escalante Meza   Costa Rica
Mediterranean Fever Maha Haj   Palestine
Plan 75
(En compétition pour la Caméra d'or)
Hayakawa Chie   Japon
War Pony
(En compétition pour la Caméra d'or)
Riley Keough et Gina Gammell   États-Unis
Corsage Marie Kreutzer   Autriche
Bachennya Metelyka
(Butterfly vision)
(En compétition pour la Caméra d'or)
Maksim Nakonechnkyi   Ukraine
Harka
(En compétition pour la Caméra d'or)
Lotfy Nathan   Tunisie
Godland
(Vanskabte Land / Volada Land)
Hlynur Pálmason   Danemark
Rodéo
(En compétition pour la Caméra d'or et la Queer Palm)
Lola Quivoron   France
Joyland
(En compétition pour la Caméra d'or et la Queer Palm)
Saim Sadiq   Pakistan
Le Bleu du caftan
(En compétition pour la Queer Palm)
Maryam Touzani   Maroc
The Silent Twins Agnieszka Smoczyńska   Pologne
Tirailleurs (Film d'ouverture) Mathieu Vadepied   France   Sénégal
The Stranger Thomas M. Wright   Australie

Hors compétitionModifier

Titre Réalisation Pays
Coupez ! (film d'ouverture) Michel Hazanavicius   France
Mascarade Nicolas Bedos   France
L'Innocent Louis Garrel   France
Novembre Cédric Jimenez   France
Top Gun : Maverick Joseph Kosinski   États-Unis
Elvis Baz Luhrmann   Australie
Trois mille ans à t'attendre
(Three Thousand Years of Longing)
George Miller   Australie

Séances de minuitModifier

Titre Réalisation Pays
Fumer fait tousser Quentin Dupieux   France
Rebel Adil El Arbi, Bilall Fallah   Belgique
Hunt Lee Jung-jae   Corée du Sud
Moonage Daydream
(En compétition pour la Queer Palm)
Brett Morgen   États-Unis

Cannes PremièresModifier

Titre Réalisation Pays
Nos frangins Rachid Bouchareb   France
Esterno Notte (Nightfall) Marco Bellocchio   Italie
Dodo
(En compétition pour la Queer Palm)
Pános H. Koútras   Grèce
Irma Vep (série)
(En compétition pour la Queer Palm)
Olivier Assayas   France
Chronique d’une liaison passagère
(En compétition pour la Queer Palm)
Emmanuel Mouret   France
Don Juan Serge Bozon   France
La Nuit du 12 Dominik Moll   France
As bestas Rodrigo Sorogoyen   Espagne

CinéfondationModifier

Titre Réalisation École Pays
Chlieb náš každodenný Alica Bednáriková FTF VŠMU   Slovaquie
Mumlife
(En compétition pour la Queer Palm)
Ruby Challenger AFTRS   Australie
Tout ceci vous reviendra Lilian Fanara La Femis   France
Les humains sont cons quand ils s'empilent Laurène Fernandez CinéFabrique   France
Il Barbiere complottista Valerio Ferrara Centro sperimentale di cinematografia   Italie
The Pass
(En compétition pour la Queer Palm)
Pepi Ginsberg Université de New York   États-Unis
Sheherut Orin Kadoori Steve Tisch School of Film and Television   Israël
Nauha Pratham Khurana Whistling Woods International   Inde
Jutro Nas Tam Nie Ma Olga Kłyszewicz École nationale de cinéma de Łódź   Pologne
Di Er Li Jiahe Hebei University of Science and Technology   Chine
Feng Zheng
(En compétition pour la Queer Palm)
Li Yingtong Emerson College   France
Mistida Falcão Nhaga ESTC   Portugal
Glorious Revolution Masha Novikova London Film School   Royaume-Uni
100% Flået Kærlighed Malthe Saxer École nationale de cinéma du Danemark   Danemark
Hajszálrepedés Blanka Szelestey Université Loránd Eötvös   Hongrie
Spring Roll Dream Mai Vu National Film and Television School   Royaume-Uni

Courts métragesModifier

Titre Réalisation Pays
Tsutsuɛ Amartei Armar   Ghana   France
Po Sui Tai Yang Zhi Xin Bi Gan   Chine
Lori Abinash Bikram Shah   Népal   Hong Kong
Hai Bian Sheng Qi Yi Zuo Xuan Ya Story Chen   Chine
Uogos Vytautas Kaskus   Lituanie   Italie
Same Old Lloyd Lee Choi   États-Unis
Le Feu au lac
(En compétition pour la Queer Palm)
Pierre Menahem   France
Gakjil
(En compétition pour la Queer Palm)
Sujin Moon   Corée du Sud
Lumière de nuit (Luz Nocturna) Kim Torres   Costa Rica   Mexique

Séances spécialesModifier

Titre Réalisation Pays
Tout ce que nous respirons Shaunak Sen   Inde
For the Sake of Peace
(En compétition pour la Caméra d'or)
Christophe Castagne & Thomas Sametin   États-Unis   France
Marcel !
(En compétition pour la Caméra d'or)
Jasmine Trinca   Italie
Mariupolis 2 Mantas Kvedaravičius   Lituanie
The Natural History of Destruction Sergei Loznitsa   Ukraine
Jerry Lee Lewis: Trouble in Mind Ethan Coen   États-Unis
Mi pais imaginario Patricio Guzmán   Chili
Riposte féministe
(En compétition pour la Caméra d'or et la Queer Palm)
Marie Perennès et Simon Depardon   France
Salam Mélanie Diam's, Houda Benyamina et Anne Cissé   France
Le Petit Nicolas - Qu’est-ce qu’on attend pour être heureux ?
(En compétition pour la Caméra d'or)
Amandine Fredon et Benjamin Massoubre   France
The Vagabonds
(En compétition pour la Caméra d'or)
Doroteya Droumeva   Allemagne
Restos do vento Tiago Guedes   Portugal

Cannes ClassicsModifier

FictionsModifier
Titre Réalisation Pays Date
Le Dieu noir et le Diable blond (Deus e o Diabo na Terra do Sol) Glauber Rocha   Brésil 1964
Les Rites de mai (Itim) Mike De Leon   Philippines 1976
La Dernière Valse (The Last Waltz) Martin Scorsese   États-Unis 1978
La Maman et la Putain Jean Eustache   France 1972
Poil de Carotte Julien Duvivier   France 1932
L'Adversaire (Pratidwandi) Satyajit Ray   Inde 1970
Sciuscià Vittorio De Sica   Italie 1946
Les Petites Marguerites (Sedmikrásky) Věra Chytilová   Tchécoslovaquie 1966
Si j'étais un espion Bertrand Blier   France 1967
Chantons sous la pluie (Singin' in the Rain) Gene Kelly & Stanley Donen   États-Unis 1952
The Circus Tent (Thampu) Aravindan Govindan   Inde 1978
Le Procès (The Trial) Orson Welles   Allemagne   France   Italie 1962
Viva la muerte Fernando Arrabal   France   Tunisie 1971
DocumentairesModifier
Titre Réalisateur Pays
Gérard Philipe, le dernier hiver du Cid Patrick Jeudy   France
Hommage d'une fille à son père Fatou Cissé   Mali
Jane Campion, la femme cinéma Julie Bertuccelli   France
The Last Movie Stars : Episodes 3 & 4 Ethan Hawke   États-Unis
Le film officiel des Jeux Olympiques (Official Film of the Olympic Games Tokyo 2020 Side A) Naomi Kawase   Japon
L'Ombre de Goya par Jean-Claude Carrière José Luis Lopez-Linares   France   Espagne   Portugal
Patrick Dewaere, mon héros Alexandre Moix   France
Romy femme libre Lucie Cariès & Clémentine Déroudille   France
Three in the Drift of the Creative Act (Tres en la deriva del acto creativo) Fernando Solanas   Argentine
Les Huit Visions (Visions of Eight) Miloš Forman, Iouri Ozerov, Claude Lelouch, Mai Zetterling, Michael Pfleghar, Kon Ichikawa, Arthur Penn, John Schlesinger   Allemagne   États-Unis

Cinéma de la plageModifier

Accès libre à tous les publics à 21 h 30 sur la plage Macé de la Croisette 43° 33′ 01″ N, 7° 01′ 19″ E[33],[15]

Titre Réalisation Pays Année Date
The Truman Show Peter Weir   États-Unis 1998 mardi
Spinal Tap Rob Reiner   États-Unis 1984 mercredi
Le Pacte des loups Christophe Gans   France 2001 jeudi
Est-Ouest Régis Wargnier   Russie /   Ukraine /   Bulgarie /   France /   Espagne 1999 vendredi
Le Parrain Francis Ford Coppola   États-Unis 1972 samedi
Un singe en hiver Henri Verneuil   France 1962 dimanche
La Cour des miracles[34] Carine May
Hakim Zouhani
  France 2022 lundi
Ballroom Dancing Baz Luhrmann   Australie 1992 mardi
Christophe… définitivement[15] Ange Leccia
Dominique Gonzalez-Foerster
  France 2022 mercredi
E.T., l'extra-terrestre Steven Spielberg   États-Unis 1982 jeudi
Fanfan la Tulipe Christian-Jaque   France 1952 vendredi
La Dernière Séance Peter Bogdanovich   États-Unis 1971 samedi

Quinzaine des réalisateursModifier

Longs métragesModifier

Titre Réalisation Pays
L'Envol (Le vele scarlatte) (film d’ouverture) Pietro Marcello   France   Italie
1976 Manuela Martelli   Chili
The Water (El Agua)
(En compétition pour la Caméra d'or)
Elena López Riera   Espagne
Le Barrage (Al-Sadd)
(En compétition pour la Caméra d'or)
Ali Cherri   Liban
Les Années Super 8
(En compétition pour la Caméra d'or)
Annie Ernaux et David Ernaux-Briot   France
Ashkal Youssef Chebbi   Tunisie
Les Cinq Diables
(En compétition pour la Queer Palm)
Léa Mysius   France
De Humani Corporis Fabrica Véréna Paravel et Lucien Castaing-Taylor   France   Suisse
La Dérive des continents (au sud)
(En compétition pour la Queer Palm)
Lionel Baier   Suisse
Enys Men Mark Jenkin   Royaume-Uni
Falcon Lake
(En compétition pour la Caméra d'or)
Charlotte Le Bon   France   Canada
Feu follet (Fogo-fátuo)
(En compétition pour la Queer Palm)
João Pedro Rodrigues   Portugal
Funny Pages
(En compétition pour la Caméra d'or)
Owen Kline   États-Unis
God's Creatures Saela Davis & Anna Rose Holmer   Irlande   Royaume-Uni
Les Harkis Philippe Faucon   France
La Montagne Thomas Salvador   France
Pamfir Dmytro Sukholytkyy-Sobchuk   Ukraine   France   Luxembourg
Revoir Paris Alice Winocour   France
Sous les figues (Taht Alshajra)
(En compétition pour la Caméra d'or)
Erige Sehiri   Tunisie
Un beau matin Mia Hansen-Løve   France
A Male (Un varón)
(En compétition pour la Caméra d'or et la Queer Palm)
Fabian Hernández   Colombie
Le Parfum vert (film de clôture) Nicolas Pariser   France

Séances spécialesModifier

Titre Réalisation Pays
Men Alex Garland   États-Unis

Semaine de la critiqueModifier

Longs métragesModifier

Titre Réalisation Pays
Aftersun
(en compétition pour la Caméra d'or)
Charlotte Wells   Royaume-Uni
Alma Viva
(en compétition pour la Caméra d'or)
Cristèle Alves Meira   Portugal
Dalva
(en compétition pour la Caméra d'or)
Emmanuelle Nicot   Belgique
La Meute (La Jauría)
(en compétition pour la Caméra d'or)
Andrés Ramírez Pulido   Colombie
Nos cérémonies
(en compétition pour la Caméra d'or)
Simon Rieth   France
Tasavor
(en compétition pour la Caméra d'or)
Ali Behrad   Iran
The Woodcutter Story (Metsurin tarina)
(en compétition pour la Caméra d'or)
Mikko Myllylahti   Finlande

Courts métragesModifier

Titre Réalisation Pays
Canker Lien Tu   Chine
Chords (Cuerdas) Estibaliz Urresola Solaguren   Espagne
Regarde moi (Dang Wo Wang Xiang Ni De Shi Hou)
(En compétition pour la Queer Palm)
Shuli Huang   Chine
Ice Merchants João Gonzalez   Portugal   Royaume-Uni   France
It's Nice in Here Robert-Jonathan Koeyens   Pays-Bas
Les Créatures qui fondent au soleil (Las criaturas que se derriten bajo el sol)
(En compétition pour la Queer Palm)
Diego Céspedes   Chili   France
I Didn't Make It to Love Her (Nisam je stigao voljeti) Anna Fernandez de Paco   Bosnie-Herzégovine   Espagne   Royaume-Uni
Sur le trône de Xerxès (Στον Θρόνο του Ξέρξη)
(En compétition pour la Queer Palm)
Évi Kalogirópoulou   Grèce
Raie Manta Anton Bialas   France
Swan dans le centre
(En compétition pour la Queer Palm)
Iris Chassaigne   France

Séances spécialesModifier

Titre Réalisation Pays
When You Finish Saving the World
(film d'ouverture, en compétition pour la Caméra d'or)
Jesse Eisenberg   États-Unis
Goutte d'Or Clément Cogitore   France
Tout le monde aime Jeanne
(en compétition pour la Caméra d'or)
Céline Devaux   France
Next So-hee (Da-eum-so-hee) (film de clôture) July Jung   Corée du Sud
Courts métragesModifier
Titre Réalisation Pays
Amo Emmanuel Gras   France
Hideous
(En compétition pour la Queer Palm)
Yann Gonzalez   Royaume-Uni
Scale Joseph Pierce   France   Royaume-Uni   Tchéquie   Belgique

Programmation ACIDModifier

Titre Réalisation Pays
99 Moons Jan Gassmann   Suisse
Atlantic Bar Fanny Molins   France
La Colline Denis Gheerbrant et Lina Tsrimova   France   Belgique
Grand Paris Martin Jauvat   France
How to Save a Dead Friend Marusya Syroechkovskaya   Suède
Jacky Caillou Lucas Delangle   France
Magdala Damien Manivel   France
Polaris Ainara Vera   France   Groenland
Yamabuki Juichiro Yamasaki   Japon   France

PalmarèsModifier

Palmarès officielModifier

CompétitionModifier

Prix Attribué à Pays
Palme d'or Sans filtre (Triangle of Sadness) de Ruben Östlund   Suède
Grand prix (ex-æquo) Close de Lukas Dhont   Belgique
Des étoiles à midi (Stars at Noon) de Claire Denis   France
Prix du 75e Festival de Cannes Tori et Lokita de Jean-Pierre et Luc Dardenne   Belgique
Prix de la mise en scène Park Chan-Wook pour Decision to Leave (Heeojil gyeolsim)   Corée du Sud
Prix d'interprétation masculine Song Kang-ho dans Les Bonnes Étoiles (브로커 - Beurokeo)   Corée du Sud
Prix d'interprétation féminine Zahra Amir Ebrahimi dans Les Nuits de Mashhad (Holy Spider)   Iran
Prix du scénario Tarik Saleh pour Boy from Heaven (Walad min al janna)   Suède
Prix du jury (ex-æquo) Hi-Han (Eo) de Jerzy Skolimowski   Pologne
Les Huit Montagnes (Le otto montagne) de Felix Van Groeningen et Charlotte Vandermeersch   Belgique
Palme d'or du court métrage The Water Murmurs (Hai Bian Sheng Qi Yi Zuo Xuan Ya) de Chen Jianying   Chine
Mention spéciale du court-métrage Lori de Abinash Bikram Shah   Népal
Palme d'honneur Forest Whitaker   États-Unis
Tom Cruise   États-Unis

Caméra d'orModifier

Prix Attribué à Pays
Caméra d'or War Pony de Riley Keough et Gina Gammell   États-Unis
Mention spéciale de la Caméra d'or Plan 75 de Hayakawa Chie   Japon

Un certain regardModifier

Prix Attribué à Pays
Prix Un certain regard Les Pires de Lise Akoka et Romane Gueret   France
Prix du Jury Joyland de Saim Sadiq   Pakistan
Prix de la mise en scène Alexandru Belc pour Metronum   Roumanie
Prix de la meilleure interprétation Vicky Krieps dans Corsage
Adam Bessa dans Harka (ex-æquo)
  Autriche
  France
Prix du meilleur scénario Mediterranean Fever de Maha Haj   Palestine
Coup de Cœur du Jury Rodéo de Lola Quivoron   France

CinéfondationModifier

Prix Attribué à École Pays
1er prix Il Barbiere complottista de Valerio Ferrara Centro sperimentale di cinematografia   Italie
2e prix Di Er de Li Jiahe Hebei University of Science and Technology   Chine
3e prix Glorious Revolution de Masha Novikova London Film School   Royaume-Uni
Les humains sont cons quand ils s'empilent de Laurène Fernandez CinéFabrique   France

Quinzaine des réalisateursModifier

Prix Attribué à Pays
Prix SACD La Montagne de Thomas Salvador   France
Label Europa Cinemas Un beau matin de Mia Hansen-Løve   France
Carrosse d'or Kelly Reichardt   États-Unis

Semaine de la critiqueModifier

Prix Attribué à Pays
Grand prix Nespresso de la semaine de la critique La Meute (La Jauría) de Andrés Ramírez Pulido   Colombie
Prix French Touch du Jury Aftersun de Charlotte Wells   Royaume-Uni
Prix Louis Roederer de la révélation Zelda Samson pour Dalva de Emmanuelle Nicot   Belgique
Prix SACD Andrés Ramírez Pulido pour La Meute (La Jauría)   Colombie
Aide Fondation Gan pour la diffusion The Woodcutter Story (Metsurin tarina) de Mikko Myllylahti   Finlande
Prix Découverte Leitz Cine du court métrage Ice Merchants de João Gonzalez   Portugal
Prix Canal+ du court métrage Sur le trône de Xerxès (Στον Θρόνο του Ξέρξη) d’Évi Kalogirópoulou   Grèce

Autres prixModifier

Prix Attribué à Pays
Prix FIPRESCI Compétition Leila et ses frères (برادران لیلا) de Saeed Roustayi   Iran
Un certain regard Le Bleu du caftan de Maryam Touzani   Maroc
Semaine de la critique Dalva de Emmanuelle Nicot   Belgique
Prix du jury œcuménique Les Bonnes Étoiles (브로커 - Beurokeo) de Hirokazu Kore-eda   Japon
L'Œil d'or L'Œil d'or Tout ce que nous respirons (All That Breathes) de Shaunak Sen   Inde
Prix spécial du Jury Mariupolis 2 de Mantas Kvedaravičius   Lituanie
Prix François-Chalais Boy from Heaven (Walad min al janna) de Tarik Saleh   Suède
Queer Palm Queer Palm Joyland de Saim Sadiq   Pakistan
Queer Palm du court-métrage Regarde moi (Dang Wo Wang Xiang Ni De Shi Hou) de Shuli Huang   Chine
Prix de l'AFCAE Prix de l'AFCAE Sans filtre (Triangle of Sadness) de Ruben Östlund   Suède
Mention spéciale Hi-Han (Eo) de Jerzy Skolimowski   Pologne
Cannes Soundtrack Award Disque d'or Pawel Mykietyn pour Hi-Han (Eo)   Pologne
Prix de la Citoyenneté Leila et ses frères (برادران لیلا) de Saeed Roustayi   Iran
Prix du Cinéma positif Tori et Lokita de Jean-Pierre & Luc Dardenne   Belgique
Prix Ecoprod [35] Prix Ecoprod La Cour des miracles de Carine May & Hakim Zouhani   France
Prix du jury Sous les figues (Taht Alshajra) de Erige Sehiri   Tunisie
Prix CST de l'Artiste-Technicien Prix CST de l'Artiste-Technicien L'ensemble de l'équipe Son de Sans filtre (Triangle of Sadness)   Suède
Prix de la jeune technicienne de cinéma Marion Burger, cheffe décoratrice de Un petit frère   France
Palme Dog Palme Dog Brit dans War Pony   États-Unis
Grand Prix du Jury Marcel dans Marcel !   Italie
Sheepdog dans Godland   Islande
DogManitarian Award Patron pour son service durant le Conflit russo-ukrainien   Ukraine
Prix Pierre-Angénieux Darius Khondji   France   Iran
Trophée Chopard Révélation féminine Sheila Atim (en)   Royaume-Uni
Révélation masculine Jack Lowden   Royaume-Uni

Notes et référencesModifier

  1. a et b Benjamin Pierret, « Le Festival de Cannes 2022 aura lieu du 17 au 28 mai 2022 », sur bfmtv.com, .
  2. « La 75e édition se tiendra du 17 au 28 mai 2022. L'inscription des films est ouverte ! », sur festival-cannes.com, .
  3. Le Festival de Cannes 2022 n'accueillera pas de délégations officielles russes, sur huffingtonpost.fr, consulté le 17 avril 2022
  4. L’Acid Cannes 2022 dévoile son affiche, sur ecran-total.fr, consulté le 17 avril 2022
  5. « « Top Gun : Maverick » et Tom Cruise attendus au Festival de Cannes », sur vanityfair.fr, .
  6. Festival de Cannes : Le biopic « Elvis » de Baz Luhrmann sera présenté en avant-première, sur 20minutes.fr, consulté le 17 mars 2022
  7. Festival de Cannes 2022 : Virginie Efira maîtresse de cérémonie et Tom Cruise enfin de retour sur la Croisette, sur 20minutes.fr, consulté le 17 mars 2022
  8. Cannes 2022 : l'affiche de la semaine de la critique, sur avoir-alire.com, consulté le 17 avril 2022
  9. Cannes 2022 : l'affiche de Quinzaine des réalisateurs, sur avoir-alire.com, consulté le 17 avril 2022
  10. Festival de Cannes 2022 : découvrez la sélection officielle complète, sur rtl.fr, consulté le 17 avril 2022
  11. Festival de Cannes 2022 : l'onirique L'Envol de Pietro Marcello lancera la Quinzaine des réalisateurs, sur lefigaro.fr, consulté le 17 avril 2022
  12. Kaouther Ben Hania à la présidence de la Semaine de la critique, sur cineuropa.org, consulté le 19 avril 2022
  13. Sylvestre Picard, « Cannes 2022 : la sélection de la Quinzaine des réalisateurs dévoilée », Première,‎ (lire en ligne).
  14. « Le Festival de Cannes dévoile l'affiche de la 75e édition, hommage au film The Truman Show », sur francetvinfo.fr, .
  15. a b c et d Elodie Bardinet, « Cannes 2022 : le joli programme du Cinéma de la Plage », Première,‎ (lire en ligne)
  16. « Le Festival de Cannes dévoile l'affiche de sa 75e édition », sur bfmtv.com, .
  17. Cannes 2022 : la sélection de la Semaine de la critique, sur premiere.fr, consulté le 21 avril 2022
  18. 17 nouveaux titres pour la sélection officielle cannoise, sur cineuropa.org, consulté le 21 avril 2022
  19. Vincent Lindon sera le président du jury du Festival de Cannes, sur lemonde.fr, consulté le 20 mai 2022
  20. «TIRAILLEURS» AVEC OMAR SY FERA L'OUVERTURE D'«UN CERTAIN REGARD» À CANNES, sur cnews.fr, consulté le 20 mai 2022
  21. « 75e Festival de Cannes : trouver un président, ce n’est pas si facile », sur Le Parisien,  : « Cette année, à cause du Covid, de nombreux projets se sont décalés dans le temps. Ce qui rend plus aléatoire la disponibilité potentielle des éventuels appelés. ».
  22. « Arbitre. Cannes 2022 : Vincent Lindon, président in extremis », sur Libération, .
  23. Festival de Cannes : Valeria Golino sera présidente du jury d'Un Certain Regard, entourée de Benjamin Biolay et Edgar Ramirez, sur francetvinfo.fr, consulté le 20 mai 2022
  24. Festival de Cannes : la comédienne Rossy de Palma présidera le jury de la Caméra d'or de la 75e édition, sur francetvinfo.fr, consulté le 20 mai 2022
  25. Thierry Frémaux : «Le fait que Cannes ne fasse aucun compromis avec le politiquement correct est un trésor à chérir», sur lefigaro.fr, consulté le 20 mai 2022
  26. Festival de Cannes: une Palme d'honneur pour Forest Whitaker, acteur engagé pour l'Afrique, sur rfi.fr, consulté le 20 mai 2022
  27. « Le Festival de Cannes ne sera plus diffusé par Canal+ », HuffPost,‎ (lire en ligne)
  28. Enguérand Renaud, « Iris Knobloch élue à la tête du festival de Cannes », Le Figaro,‎ (lire en ligne)
  29. Jacques Mandelbaum, « Festival de Cannes 2022 : une cérémonie d’ouverture empreinte de dignité et d'émotion », Le Monde,‎ (utiliser)
  30. « Tom Cruise honoré par la Patrouille de France », sur avionslegendaires.net
  31. Émilie Cabot, « Tom Cruise, des yeux d'enfant devant la Patrouille de France à Cannes », parismatch.com,
  32. Alexandre Mottot, « Vincent Lindon président du jury du 75e festival de Cannes », France Bleu Azur, .
  33. « Le Cinéma de la plage 2022 - Festival de Cannes », sur www.festival-cannes.com, (consulté le )
  34. « La Cour des miracles », sur allocine.fr
  35. « Prix Ecoprod », sur cnews.fr

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier