Jamie Chadwick

Jamie Chadwick
Photographie d'une femme pilote automobile blanche, brune, vue de face, en combinaison blanche, violette et jaune, assise sur une roue de monoplace, casque à la main.
Jamie Chadwick en 2019 à Brands Hatch pour les W Series.
Biographie
Nom complet Jamie Laura Chadwick
Date de naissance (23 ans)
Lieu de naissance Bath (Angleterre)
Nationalité Drapeau de Grande-Bretagne Britannique
Site web jamiechadwickracing.com
Carrière
Années d'activité Depuis 2012
Qualité Pilote automobile


Jamie Laura Chadwick, née le à Bath, est une pilote automobile britannique. Elle remporte notamment le championnat de Grande-Bretagne de GT en 2015, puis devient la première femme à remporter une course en Formule 3 britannique en 2018, avant de remporter le MRF Challenge en 2018-2019. Elle est sacrée championne des W Series en 2019.

Depuis 2019, elle est pilote de développement chez Williams F1 Team en Formule 1.

BiographieModifier

Enfance et débuts en sport automobile (1998-2014)Modifier

Née à Bath en 1998, Jamie Chadwick fait ses études au Cheltenham College, dans le Gloucestershire[1]. Elle s'intéresse au karting en 2010, et se révèle fin 2012 en remportant le Ginetta Junior Scholarship face à 60 autres pilotes, un programme permettant au pilote vainqueur d'obtenir une bourse de 40 000 livres sterling et un volant pour la saison complète de Formule Ginetta Junior[2]. Quelque temps avant sa participation à ce programme, elle avait d'ailleurs refusé une présélection par l'équipe de Grande-Bretagne de hockey sur glace des moins de 18 ans pour se concentrer sur le sport automobile[3],[4].

Petite-sœur du pilote Ollie Chadwick, elle concours avec son frère en Formule Ginetta en 2013 pour une saison d'apprentissage, où elle obtient pour meilleur résultat en course, une quatrième place[5]. La saison suivante, elle rempile dans le championnat, et progresse en obtenant cinq podiums pour finir huitième du championnat[3],[4].

Championne de Grande-Bretagne de GT (2015-2016)Modifier

En 2015, elle décide de rejoindre le championnat de Grande-Bretagne de GT avec Beechdean Motorsport, sur une Aston Martin V8 Vantage GT4[6]. À seulement 17 ans, elle devient la première femme, et la plus jeune pilote à remporter le championnat, avec son équipier Ross Gunn[7]. Avec deux victoires et six podiums, elle remporte notamment les 24 Heures de Silverstone, devenant la plus jeune vainqueur d'une course automobile de 24 heures[4]. À la suite de ce titre, elle reçoit notamment les compliments du double vainqueur des 24 Heures du Mans dans sa catégorie et pilote officiel Aston Martin, Darren Turner : « Elle a un style de pilotage naturel, fluide, et une bonne compréhension de comment faire marcher la voiture, et comment la rendre rapide. »[4].

En 2016, cependant, elle ne participe pas à la saison complète, participant à uniquement quelques épreuves sélectionnées, et se concentre sur ses études pour obtenir son A-level[8],[9].

Retour en monoplace et première victoire en Formule 3 britannique (2017-2018)Modifier

Après ce passage en GT, Jamie Chadwick ambitionne de revenir à la monoplace, notamment en pilotant une Formule 3[8]. Elle signe finalement avec Double R Racing, écurie co-fondée par Kimi Räikkönen, dans le championnat de Grande-Bretagne de Formule 3[4],[10]. Elle se projette sur le futur, en déclarant être sur un programme de deux saisons dans cette discipline[10]. Découvrant cette monoplace beaucoup plus physique, avec plus d'appui aérodynamique et plus d'adhérence[4], elle décroche son premier podium au Rockingham Motor Speedway, et se distingue à Spa-Francorchamps par une belle bataille pour la cinquième place[4]. Jamie Chadwick termine neuvième du championnat[4].

Pour la saison 2018, elle continue en Formule 3 britannique BRDC, rejoignant Douglas Motorsport[11]. Dans le championnat le plus relevé de Formule 3 nationale, elle devient la première femme à s'imposer dans cette discipline, en remportant la deuxième course de l'épreuve de Brands Hatch, en partant de la cinquième position sur la grille de départ[12],[13],[14]. Huitième du championnat, Jamie Chadwick devient fortement médiatisée grâce à sa victoire en Formule 3 britannique[15].

Nouveaux championnats (depuis 2019)Modifier

En , elle participe pour la première fois à des essais collectifs dans le cadre du championnat de Formule E FIA, sur le circuit urbain de Dariya en Arabie Saoudite, avec NIO[16],[17]. En , elle est réinvitée par cette même équipe à rouler pour les essais collectifs sur le circuit Moulay El Hassan de Marrakech[18].

Lors de la saison hivernale 2018-2019, elle participe au MRF Challenge, championnat se déroulant sur trois circuits asiatiques, le premier étant le Dubaï Autodrome[19]. Le favori de la compétition, Max Defourny, prend les devants à Dubaï, alors que Chadwick ne remporte aucune des cinq courses du week-end[20]. Sur le circuit international de Sakhir, Chadwick remporte sa première victoire depuis celle obtenue en Formule 3 britannique, lors de la première course du week-end[21]. Elle remporte ensuite les quatrième et cinquième courses du week-end, lui permettant de réduire son retard sur Defourny[22]. Lors de la dernière manche sur le Madras Motor Race Track de Chennai, Chadwick remporte la première course, lui permettant de prendre la tête du championnat pour un seul point, avant les trois dernières courses[23]. Avec une cinquième place et deux nouvelles victoires, Jamie Chadwick distance définitivement son rival, et devient la première femme à remporter le MRF Challenge, succédant notamment à Conor Daly et Pietro Fittipaldi[24],[25].

En , il est annoncé qu'elle disputera les 24 Heures du Nürburgring avec Aston Martin et sa nouvelle Vantage GT4[26].

Au mois de mai, elle intègre la Williams Driver Academy, le programme de jeunes pilotes de Williams F1 Team[27],[28].

 
Jamie Chadwick aux essais libres de la manche de Zolder des W Series en 2019.

La pilote britannique est convaincue qu'une femme gagnera en Formule 1 dans les années à venir[15]. Tout comme 54 autres pilotes, elle décide de postuler pour participer en 2019 aux W Series, un championnat 100% féminin avec des Formule 3, qui donnera à la championne une bourse de 1,5 millions de dollars[29],[30]. Cette compétition regroupe 18 pilotes titulaires, et Jamie Chadwick arrive à passer la première phase de sélection par le jury (composé notamment de David Coulthard et Alexander Wurz), pour figurer dans une première liste de 28 pilotes[31]. Elle remporte la course inaugurale à Hockenheim[32]. À Zolder, elle termine deuxième, devancée par la Néerlandaise Beitske Visser[33]. À Misano, Jamie Chadwick remporte sa deuxième victoire dans le championnat, accentuant son avance au championnat[34]. Après deux nouveaux podiums au Norisring et à Assen, Jamie Chadwick possède une avance de treize points sur sa rivale Beitske Visser avant la dernière course à Brands Hatch[35]. Quatrième de cette épreuve, elle est finalement sacrée championne de cette première édition des W Series, empochant par la même occasion une bourse de 500 000 dollars[36],[37].

Résultats en compétition automobileModifier

Tableau synthétique des résultats de Jamie Chadwick
Saison Championnat Écurie Courses Victoires Pole positions Meilleurs tours Podiums Points inscrits Classement
2012 Ginetta Junior Winter Series   JHR Developments 3 0 0 0 0 48 7e
2013 Ginetta Junior Championship   JHR Developments 20 0 0 0 0 221 10e
2014 Ginetta Junior Championship   JHR Developments 20 0 0 0 5 287 8e
2015 British GT Championship   Beechdean-AMR 9 2 1 1 6 164,5 Championne
2016 British GT Championship   Generation AMR 7 0 0 0 0 29 13e
2017 Formule 3 britannique   Double R Racing 24 0 0 0 1 264 9e
2018 Formule 3 britannique   Douglas Motorsport 23 1 0 0 2 260 8e
2018-2019 MRF Challenge Formula 2000   MRF Racing 15 6 0 5 9 280 Championne
2019 W Series   Hitech GP 6 2 3 0 5 110 Championne
Formule 3 asiatique Winter Series   Seven GP 3 0 0 0 0 18 13e
2019-2020 Formule 3 asiatique   Absolute Racing 15 1 0 2 4 139 4e
2020 Formule 3 Régionale Europe   Prema Powerteam 23 0 0 0 1 80 9e
2021 W Series   Veloce Racing e

Notes et référencesModifier

  1. (en) Robert Iles, « Gloucestershire driver in landmark moment for females in motorsport », sur gloucestershirelive.co.uk, (consulté le )
  2. (en) Simon Paice, « Jamie Chadwick Wins 2013 Ginetta Scholarship », sur thecheckeredflag.co.uk, (consulté le )
  3. a et b (en) Samuel Sage, « THE LATE BRAKING INTERVIEW: JAMIE CHADWICK », sur drivetribe.com, (consulté le )
  4. a b c d e f g et h (en) Giles Richards, « Jamie Chadwick: British teen hoping to be first female F1 driver in 40 years », sur theguardian.com, (consulté le )
  5. (en) Simon Paice, « Donington Podiums For Ollie Chadwick, As Jamie Continues Learning Curve », sur thecheckeredflag.co.uk, (consulté le )
  6. (en) « JAMIE CHADWICK TO RACE BRITISH GT WITH BEECHDEAN ASTON MARTIN RACING », sur jamiechadwickracing.com, (consulté le )
  7. (en) Christian Cooke, « MOTOR RACING: Jamie Chadwick wins British GT Championships », sur wiltsglosstandard.co.uk, (consulté le )
  8. a et b (en) Sam Sheehan, « Jamie Chadwick: meeting the youngest and first female British GT winner », sur autocar.co.uk, (consulté le )
  9. (en) Greg Stuart, « Meet the teenage racer who tames Aston Martins », sur redbull.com, (consulté le )
  10. a et b (en) Jack Cozens, « Jamie Chadwick makes GT-to-single-seater move with BRDC Formula 3 », sur autosport.com, (consulté le )
  11. (en) « Jamie Chadwick Joins Douglas Motorsport for 2018 F3 Championship », sur douglasmotorsport.com, (consulté le )
  12. « Jamie Chadwick, 1ère femme à s'imposer en British F3 », sur autohebdo.fr, (consulté le )
  13. Benjamin Vinel, « Jamie Chadwick devient la première femme à gagner en British F3 », sur motorsport.com, (consulté le )
  14. (en) Matthew Smith, « Jamie Chadwick becomes first woman to win a Formula Three race as 20-year-old British racer claims victory at Brands Hatch in F1 feeder series », sur dailymail.co.uk, (consulté le )
  15. a et b (en) Rebecca Chaplin, « Formula 3 star Jamie Chadwick says she has no doubt a woman will be F1 champion », sur thesun.co.uk, (consulté le )
  16. (en) « NIO Supporting Female Talent After Confirming Rising British Star Jamie Chadwick for Official Formula E Test in Riyadh », sur nio.io, (consulté le )
  17. Mathieu Warnier, « Formule E : Les femmes en nombre pour des essais à Riyad », sur sports.orange.fr, (consulté le )
  18. (en) Chris Soulsby, « NIO Formula E hands Jamie Chadwick second test outing in Marrakesh », sur motorsportweek.com, (consulté le )
  19. (en) Josh Suttill, « Jamie Chadwick leads MRF Challenge entry list for Dubai », sur formulascout.com, (consulté le )
  20. Joest Jonathan Ouaknine, « MRF 2000 : LE BELGE MAX DEFOURNY DOMINE À DUBAÏ », sur autonewsinfo.com, (consulté le )
  21. (en) Rachit Thukral, « Bahrain MRF: Chadwick scores first win, Defourny extends lead », sur motorsport.com, (consulté le )
  22. (en) Rachit Thukral, « Bahrain MRF: Chadwick closes on points lead with double win », sur motorsport.com, (consulté le )
  23. (en) « MRF Challenge: Chadwick lights up the day », sur sportstar.thehindu.com, Chennai, (consulté le )
  24. Rachit Thukral et Fabien Gaillard, « Jamie Chadwick devient la première femme à remporter le MRF Challenge », sur motorsport.com, (consulté le )
  25. (en) « Jamie Chadwick: Briton becomes first female winner of MRF Challenge Series », sur bbc.com, (consulté le )
  26. Pierre Tassel, « Jamie Chadwick avec Aston Martin sur une Vantage GT4 », sur autohebdo.fr, (consulté le ).
  27. Pierre Tassel, « Jamie Chadwick rejoint la Williams Driver Academy », sur autohebdo.fr, (consulté le )
  28. Benjamin Vinel, « Chadwick rejoint Williams comme pilote de développement », sur fr.motorsport.com, (consulté le )
  29. (en) « Women-only W Series to launch in 2019, aims to find next F1 star », sur skysports.com, (consulté le )
  30. (en) Matthew Scott, « Jorda, Chadwick among W Series applicants », sur gpfans.com, (consulté le )
  31. (en) Vincent Lalanne-Sicaud, « W Series - 28 pilotes encore en lice », sur sportauto.fr, (consulté le )
  32. (en) Oliver Brown, « Jamie Chadwick wins inaugural W Series race at Hockenheim and has F1 in her sights », sur telegraph.co.uk, (consulté le )
  33. Mickaël Guilmeau, « Beitske Visser s'impose en W Series à Zolder », sur franceracing.fr, (consulté le )
  34. (en) « W Series: Jamie Chadwick wins in Misano to extend championship lead », sur bbc.co.uk, (consulté le )
  35. Mickaël Guilmeau, « Jamie Chadwick vs Beitske Visser, la finale de la W Series », sur franceracing.fr, (consulté le )
  36. Pierre Tassel, « W Series - Jamie Chadwick titrée, Alice Powell lauréate à Brands Hatch », sur autohebdo.fr, (consulté le )
  37. « La Britannique Jamie Chadwick remporte le premier Championnat W Series », sur lequipe.fr, (consulté le )

Liens externesModifier