Grand Prix automobile de Marseille

course de Formule 1

Grand Prix de Marseille
Tracé de la course
Données de course
Nombre de tours 134
Longueur du circuit ...au Parc Borély 2,670 km
Distance de course 357,780 km
Conditions de course
Résultats
Vainqueur 1952 Drapeau : Italie Alberto Ascari,
Ferrari,
h 0 min 0 s 0
Pole position 1952 Drapeau : Italie Alberto Ascari,
Ferrari,
min 17 s 8
Record du tour en course 1952 Drapeau : Italie Giuseppe Farina,
Ferrari,
min 15 s 4

Le Grand Prix automobile de Marseille est un Grand Prix créé en 1932 et couru pour la dernière fois en 1952 lors de la Xe édition. La course a pu se tenir sur les circuits du Parc Borély et de l'avenue du Prado à Marseille ainsi qu'au circuit de Miramas dans les Bouches-du-Rhône.

L'épreuve fait partie du calendrier secondaire 1932, 1933, 1946, 1947 et 1949 des Grand Prix automobile, l'ancêtre du championnat du monde de Formule 1.

Avec la création du championnat du monde de F1 en 1950, les éditions 1950, 1951 et 1952 se courent en Formule 2.

Le pilote le plus titré est le Français Raymond Sommer qui s'impose à trois reprises, et Juan Manuel Fangio, Alberto Ascari ou Giuseppe Farina, tous trois champion du monde des pilotes de Formule 1, ont pu participer à des éditions du Grand Prix de Marseille.

PalmarèsModifier

Palmarès[1],[2],[3],[4],[5]
Année Vainqueur Écurie Circuit Résultats
1932   Raymond Sommer   Alfa Romeo Miramas Résultats
1933   Louis Chiron   Alfa Romeo Miramas Résultats
1936   « Michel Paris »   Delahaye 135CS Miramas Résultats
1937   Raymond Sommer   Talbot T150C Miramas Résultats
1946   Raymond Sommer   Maserati Avenue du Prado Résultats
1947   Eugène Chaboud   Talbot Avenue du Prado Résultats
1949   Juan Manuel Fangio   Simca-Gordini Parc Borély Résultats
1950   Luigi Villoresi   Ferrari Parc Borély Résultats
1951   Luigi Villoresi   Ferrari Parc Borély Résultats
1952   Alberto Ascari   Ferrari Parc Borély Résultats

RemarquesModifier

 
Départ de l'édition 1937 des 3 Heures de Marseille.
  • En 1925[6] et 1926[7], le Moto Club de Marseille organise prélablement ses propres Grand Prix en nom propre, à Miramas en 1925 pour cyclecars (vainqueur Didier sur Salmson VAL), puis simultanément encore à Miramas pour cyclecars (vainqueur Jourdan sur Giraud Speciale) et surtout au circuit de La Baule en Formule libre le même jour (vainqueur « Foc », sur Bugatti T37A).
  • En 1936 et 1937, en réponse à la domination des monoplaces allemande dans les épreuves de Grand Prix depuis quelques saisons, la France organise une série d'épreuves pour voitures de sport, dont deux à Marseille (ainsi qu'à Reims-Gueux). L'édition de 1936 répond à l'appellation de 3 Heures de Marseille qui sera encore employée en 1952.
  • En 1946, Amédée Gordini remporte la Ire Coupe de L'Entr'aide Francaise, une compétition de Formule 2 organisée cette fois au Prado[8].
  • Entre 1950 et 1952, les courses sont encore organisées dans le cadre de la Formule 2 (en championnat de France F2 pour la dernière année).

RéférencesModifier

  1. (en) « 3 Heures de Marseille 1936 », sur The Golden Era of Grand Prix Racing
  2. (en) « Grand Prix de Marseille 1937 », sur The Golden Era of Grand Prix Racing
  3. (en) « Grand Prix de Marseille 1950 », sur DriverDB.com
  4. (en) « Grand Prix de Marseille 1951 », sur Formula2.net
  5. (en) « Grand Prix de Marseille 1952 », sur Formula2.net
  6. (en) « 1925 Grand Prix », sur TeamDAN.com
  7. (en) « 1926 Grand Prix », sur TeamDAN.com
  8. (en) « Ie Coupe de L'Entr'aide Francaise 1946 », sur Formula2.net