Ouvrir le menu principal

Grand Prix automobile de Grande-Bretagne 2009

course automobile

Sebastian Vettel signe à Silverstone le premier hat-trick de sa carrière
Le podium de Silverstone

Le Grand Prix de Grande-Bretagne 2009, disputé sur le Circuit de Silverstone le , est la 811e épreuve du championnat du monde de Formule 1 courue depuis 1950 et la huitième manche du championnat 2009.

Sommaire

Déroulement de la courseModifier

Essais libresModifier

Vendredi matinModifier

Pos Pilote Voiture Chrono Écart
1   Sebastian Vettel Red Bull-Renault 1 min 19 s 400
2   Mark Webber Red Bull-Renault 1 min 19 s 682 0 s 282
3   Jenson Button Brawn-Mercedes 1 min 20 s 227 0 s 827
4   Rubens Barrichello Brawn-Mercedes 1 min 20 s 242 0 s 842
5   Fernando Alonso Renault 1 min 20 s 458 1 s 058
6   Felipe Massa Ferrari 1 min 20 s 471 1 s 071

Vendredi après-midiModifier

Pos Pilote Voiture Chrono Écart
1   Sebastian Vettel Red Bull-Renault 1 min 19 s 456
2   Mark Webber Red Bull-Renault 1 min 19 s 597 0 s 141
3   Adrian Sutil Force India-Mercedes 1 min 20 s 141 0 s 685
4   Rubens Barrichello Brawn-Mercedes 1 min 20 s 209 0 s 753
5   Fernando Alonso Renault 1 min 20 s 237 0 s 781
6   Rubens Barrichello Brawn-Mercedes 1 min 20 s 244 0 s 788

Samedi matinModifier

Pos Pilote Voiture Chrono Écart
1   Nico Rosberg Williams-Toyota 1 min 18 s 899
2   Kazuki Nakajima Williams-Toyota 1 min 19 s 102 0 s 203
3   Jarno Trulli Toyota 1 min 19 s 125 0 s 226
4   Sebastian Vettel Red Bull-Renault 1 min 19 s 371 0 s 472
5   Felipe Massa Ferrari 1 min 19 s 593 0 s 694
6   Kimi Räikkönen Ferrari 1 min 19 s 855 0 s 956

Grille de départModifier

Pos Pilote Écurie Qualifications 1 Qualifications 2 Qualifications 3 Poids
des monoplaces
1   Sebastian Vettel Red Bull-Renault 1 min 18 s 685 1 min 18 s 119 1 min 19 s 509 666,5 kg
2   Rubens Barrichello Brawn-Mercedes 1 min 19 s 325 1 min 18 s 335 1 min 19 s 856 657,5 kg
3   Mark Webber Red Bull-Renault 1 min 18 s 674 1 min 18 s 256 1 min 19 s 868 659,5 kg
4   Jarno Trulli Toyota 1 min 18 s 886 1 min 18 s 240 1 min 20 s 091 658,0 kg
5   Kazuki Nakajima Williams-Toyota 1 min 18 s 530 1 min 18 s 575 1 min 20 s 216 652,5 kg
6   Jenson Button Brawn-Mercedes 1 min 18 s 957 1 min 18 s 663 1 min 20 s 289 652,5 kg
7   Nico Rosberg Williams-Toyota 1 min 19 s 228 1 min 18 s 591 1 min 20 s 361 661,5 kg
8   Timo Glock Toyota 1 min 19 s 198 1 min 18 s 791 1 min 20 s 490 660,0 kg
9   Kimi RäikkönenSREC Ferrari 1 min 19 s 010 1 min 18 s 566 1 min 20 s 715 654,0 kg
10   Fernando Alonso Renault 1 min 19 s 167 1 min 18 s 761 1 min 20 s 741 654,0 kg
11   Felipe MassaSREC Ferrari 1 min 19 s 148 1 min 18 s 927 675,0 kg
12   Robert Kubica BMW Sauber 1 min 19 s 730 1 min 19 s 308 689,5 kg
13   Heikki KovalainenSREC McLaren-Mercedes 1 min 19 s 732 1 min 19 s 353 695,5 kg
14   Nelsinho Piquet Renault 1 min 19 s 555 1 min 19 s 392 682,5 kg
15   Nick Heidfeld BMW Sauber 1 min 19 s 559 1 min 19 s 448 665,5 kg
16   Giancarlo Fisichella Force India-Mercedes 1 min 19 s 802 668,0 kg
17   Sébastien Bourdais Toro Rosso-Ferrari 1 min 19 s 898 687,5 kg
18   Lewis Hamilton McLaren-Mercedes 1 min 19 s 917 666,0 kg
19   Sebastien Buemi Toro Rosso-Ferrari 1 min 20 s 236 672,5 kg
20   Adrian Sutil Force India-Mercedes 1 min 19 s 909 692,0 kg
  • Les pilotes prenant part aux essais avec le SREC sont signalés par la mention SREC.
  • La séance Q1 a été interrompue à 26 secondes de son terme à la suite de la violente sortie de piste d'Adrian Sutil.
  • Adrian Sutil ayant détruit sa voiture lors de la Q1 prend le départ avec une nouvelle monoplace et est rétrogradé à la 20e et dernière place sur la grille.
 
La grille de départ du Grand Prix.

Classement de la courseModifier

Pos No Pilote Écurie Tours Temps/Abandon Grille Points
1 15   Sebastian Vettel Red Bull-Renault 60 1 h 22 min 49 s 328 (223,386 km/h) 1 10
2 14   Mark Webber Red Bull-Renault 60 + 15 s 188 3 8
3 23   Rubens Barrichello Brawn-Mercedes 60 + 41 s 175 2 6
4 3   Felipe MassaSREC Ferrari 60 + 45 s 043 11 5
5 16   Nico Rosberg Williams-Toyota 60 + 45 s 915 7 4
6 22   Jenson Button Brawn-Mercedes 60 + 46 s 285 6 3
7 9   Jarno Trulli Toyota 60 + 1 min 08 s 307 4 2
8 4   Kimi RäikkönenSREC Ferrari 60 + 1 min 09 s 622 9 1
9 10   Timo Glock Toyota 60 + 1 min 09 s 823 8
10 21   Giancarlo Fisichella Force India-Mercedes 60 + 1 min 11 s 522 16
11 17   Kazuki Nakajima Williams-Toyota 60 + 1 min 14 s 023 5
12 8   Nelsinho Piquet Renault 59 + 1 tour 14
13 5   Robert Kubica BMW Sauber 59 + 1 tour 12
14 7   Fernando Alonso Renault 59 + 1 tour 10
15 6   Nick Heidfeld BMW Sauber 59 + 1 tour 15
16 1   Lewis Hamilton McLaren-Mercedes 59 + 1 tour 19
17 20   Adrian Sutil Force India-Mercedes 59 + 1 tour 18
18 12   Sébastien Buemi Toro Rosso-Ferrari 59 + 1 tour 20
Abd 11   Sébastien Bourdais Toro Rosso-Ferrari 37 Pression d'eau 17
Abd 2   Heikki KovalainenSREC McLaren-Mercedes 36 Tenue de route après collision 13
  • Les pilotes prenant part au Grand Prix avec le SREC sont signalés par la mention SREC.

Le film de la courseModifier

 
Barrichello se classe troisième du Grand Prix
 
Heidfeld termine classé pour la 36e fois consécutive
 
Hamilton ne termine que 16e de son Grand Prix national

Le départ de l'épreuve est donné sous un ciel très nuageux, un vent assez fort et une température fraîche de 16 °C qui gène la montée en température des pneumatiques.

Adrian Sutil, victime d’une brutale sortie de route en qualification, est contraint de prendre le départ depuis la ligne des stands à bord d'une nouvelle monoplace. À l’extinction des feux, Sebastian Vettel profite de sa pole position pour conserver la tête de la meute. Dans son sillage, Rubens Barrichello résiste à Mark Webber, Kazuki Nakajima, Kimi Räikkönen, Nico Rosberg, Jarno Trulli et Felipe Massa. Jenson Button rate son envol et ne franchit le premier tour qu'en neuvième position tandis que Giancarlo Fisichella réussit un formidable départ et pointe en 11e position.

Après cinq tours, Vettel a déjà pris ses distances : il a plus de 5 secondes d'avance sur Barrichello qui demeure sous la menace directe de Webber. Nakajima, toujours quatrième, parvient à tenir tête à Räikkonen et Rosberg. Seul en tête, Vettel hausse régulièrement le rythme et augmente son avance d’une seconde au tour sur Barrichello et Webber.

Au 14e passage, Nakajima, toujours quatrième, ouvre le ballet des arrêts au stand. Räikkönen l’imite un tour plus tard, Rosberg, Trulli et Button s'arrêtent à l’entame du 18e tour, au Barrichello 19e, Webber au 20e.

Toujours en tête après 20 tours, Vettel compte plus de 30 secondes d'avance sur Massa quand il rentre aux stands. Il en ressort toujours leader avec près de vingt secondes d'avance sur le duo Webber-Barrichello, son coéquipier a en effet passé le Brésilien à la faveur des arrêts aux stands.

À mi-parcours, Vettel devance Webber de 20 secondes, Barrichello de 28 s, Rosberg de 30 s, Massa de 32 s, Trulli de 40 s, Räikkönen de 41 s, Button de 43 s, Nakajima de 45 s et Fisichella de 49 secondes. Si le dépassement de nombreux retardataires (Alonso, Hamilton et Piquet) lui coûte une poignée de secondes, Vettel reste hors de portée de son coéquipier alors que Barrichello, troisième, se trouve menacé par Rosberg.

En fond de peloton, Sébastien Bourdais et Heikki Kovalainen s'accrochent pour le gain de la 17e place et abandonnent tous deux peu après. À vingt tours du terme, Alonso est le premier à retourner ravitailler. Nakajima lui emboite le pas, de même que Räikkonen et Rosberg. À 14 tours du but, Vettel reprend les commandes de l'épreuve à Webber, leader pendant trois boucles avant de ravitailler. Barrichello reste sous la menace de Massa et Rosberg, loin devant Button esseulé en sixième position. Celui-ci revient pourtant sur leurs talons au fil des tours, fait la jonction mais ne pourra prétendre à les dépasser.

Les Red Bull signent leur deuxième doublé de la saison, Vettel s’imposant devant Webber. Sur la 3e marche du podium, Barrichello limite les pertes de Brawn alors que Massa décroche la 4e place devant Rosberg, Button, Trulli et Räikkönen.

Pole position et record du tourModifier

Tours en têteModifier

Classements généraux à l'issue de la courseModifier

StatistiquesModifier

  • 4e pole position de sa carrière pour Sebastian Vettel.
  • 3e pole position pour l'écurie Red Bull Racing.
  • 3e victoire de sa carrière pour Sebastian Vettel.
  • 1er meilleur tour en course de sa carrière pour Sebastian Vettel.
  • 1er hat-trick de sa carrière pour Sebastian Vettel.
  • 2e victoire pour l'écurie Red Bull Racing.
  • 2e doublé pour l'écurie Red Bull Racing grâce à Sebastian Vettel et Mark Webber.
  • 1er meilleur tour en course pour l'écurie Red Bull Racing.
  • 117e victoire pour Renault en tant que motoriste.
  • 36e arrivée consécutive parmi les pilotes classés et 28e arrivée consécutive en recevant le drapeau à damier pour Nick Heidfeld qui établit deux nouveaux records.
  • Jenson Button est le seul pilote à avoir inscrit des points à l'occasion de tous les Grands Prix depuis le début de la saison.
  • BMW Sauber, qui avait poussé à l'adoption du SREC, annonce sa décision d'arrêter ses études de développement du système et son abandon immédiat et jusqu'à la fin de la saison.
  • Chez McLaren, seul Heikki Kovalainen a utilisé le SREC ; l'écurie souhaitait comparer les performances de sa monoplace avec et sans ce système afin d'envisager son maintien ou son abandon pour le restant de la saison.

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :