Ouvrir le menu principal

Grand Prix automobile de Belgique 1998

course de Formule 1
Grand Prix de Belgique 1998
Tracé de la course
Données de course
Nombre de tours 44
Longueur du circuit 6,968 km
Distance de course 306,592 km
Conditions de course
Résultats
Vainqueur Drapeau du Royaume-Uni Damon Hill,
Jordan-Mugen-Honda,
h 43 min 47 s 407
(vitesse moyenne : 177,238 km/h)
Pole position Drapeau de la Finlande Mika Häkkinen,
McLaren-Mercedes,
min 48 s 682
(vitesse moyenne : 230,809 km/h)
Record du tour en course Drapeau de l'Allemagne Michael Schumacher,
Ferrari,
min 3 s 766
(vitesse moyenne : 202,679 km/h)

Résultats du Grand Prix de Belgique de Formule 1 1998 qui a eu lieu sur le circuit de Spa-Francorchamps le 30 août.

La courseModifier

Entièrement disputé sous la pluie, le Grand Prix de Formule 1 1998 de Spa-Francorchamps reste dans les annales comme la plus grande hécatombe automobile. À commencer par le départ : David Coulthard, qualifié en première ligne derrière son coéquipier Mika Häkkinen, manque son envol et commet une faute au premier virage qui le fait toucher le muret et traverser la piste par deux fois devant les autres monoplaces, privées de visibilité du fait de la pluie. S’ensuit un carambolage mémorable dans lequel treize voitures sont impliquées. Quelques chanceux, dont Irvine et Coulthard peuvent prendre le mulet.

Au second départ, Michael Schumacher, en lutte pour le titre avec Häkkinen, le déborde au premier virage et le touche, l’envoyant en tête-à-queue. Cette fois, le Finlandais et Herbert (Sauber) sont les seules victimes. Damon Hill, qualifié sur la deuxième ligne sur sa modeste Jordan, a pris le meilleur départ devant les deux Ferrari.

Rapidement, Irvine est décroché et la lutte se poursuit, Hill tenant tête pendant 6 tours à Schumacher. Une fois devant, l’Allemand se met à tourner trois secondes au tour plus vite que tout le monde.

Au vingt-cinquième tour, alors qu’il va prendre un tour à Coulthard, il ne voit pas l’Écossais ralentir et le percute : celui qui dominait la course rentre à son stand sur trois roues. En fureur, il se précipite alors vers le box McLaren où vient de rentrer Coulthard pour lui dire vertement ce qu'il en pense, et les deux hommes ne sont séparés que par les mécaniciens Ferrari et McLaren qui s'interposent. Comble de l’infortune pour Ferrari, Irvine abandonne dans le même tour du fait d’une sortie de route.

Hill est en tête du Grand Prix devant l’autre Jordan de Ralf Schumacher, auteur d’une belle remontée depuis la huitième place de la grille, et Jean Alesi sur Sauber.

Dans la boucle suivante, Fisichella, au moment de prendre un tour à Nakano, le percute violemment. La voiture de sécurité entre en piste, regroupant les sept voitures rescapées, ou plutôt huit puisque, après réparation, Coulthard reprend la piste avec cinq tours de retard, Ron Dennis espérant grappiller un point.

Après la rentrée de la voiture de sécurité, l’ordre des concurrents ne change pas. Eddie Jordan fête en même temps la première victoire de son écurie et son premier doublé.

QualificationsModifier

Résultats des qualifications[1]
Pos. No  Pilote Équipe Temps Écart
1 8   Mika Häkkinen McLaren-Mercedes 1 min 48 s 682
2 7   David Coulthard McLaren-Mercedes 1 min 48 s 845 + 0 s 163
3 9   Damon Hill Jordan-Mugen-Honda 1 min 49 s 728 + 1 s 046
4 3   Michael Schumacher Ferrari 1 min 50 s 027 + 1 s 345
5 4   Eddie Irvine Ferrari 1 min 50 s 189 + 1 s 507
6 1   Jacques Villeneuve Williams-Mecachrome 1 min 50 s 204 + 1 s 522
7 5   Giancarlo Fisichella Benetton-Playlife 1 min 50 s 462 + 1 s 780
8 10   Ralf Schumacher Jordan-Mugen-Honda 1 min 50 s 501 + 1 s 819
9 2   Heinz-Harald Frentzen Williams-Mecachrome 1 min 50 s 686 + 2 s 004
10 14   Jean Alesi Sauber-Petronas 1 min 51 s 189 + 2 s 507
11 6   Alexander Wurz Benetton-Playlife 1 min 51 s 648 + 2 s 966
12 15   Johnny Herbert Sauber-Petronas 1 min 51 s 851 + 3 s 169
13 12   Jarno Trulli Prost-Peugeot 1 min 52 s 572 + 3 s 890
14 18   Rubens Barrichello Stewart-Ford 1 min 52 s 670 + 3 s 988
15 11   Olivier Panis Prost-Peugeot 1 min 52 s 784 + 4 s 102
16 16   Pedro Diniz Arrows 1 min 53 s 037 + 4 s 355
17 19   Jos Verstappen Stewart-Ford 1 min 53 s 149 + 4 s 467
18 17   Mika Salo Arrows 1 min 53 s 207 + 4 s 525
19 21   Toranosuke Takagi Tyrrell-Ford 1 min 53 s 237 + 4 s 555
20 20   Ricardo Rosset Tyrrell-Ford 1 min 54 s 850 + 6 s 168
21 22   Shinji Nakano Minardi-Ford 1 min 55 s 084 + 6 s 402
22 23   Esteban Tuero Minardi-Ford 1 min 55 s 520 + 6 s 838

Classement de la courseModifier

Classement de la course[2]
Pos. No  Pilote Écurie Tours Temps/Abandon Grille Points
1 9   Damon Hill Jordan-Mugen-Honda 44 1 h 43 min 47 s 407
(177,238 km/h)
3 10
2 10   Ralf Schumacher Jordan-Mugen-Honda 44 + 0 s 932 8 6
3 14   Jean Alesi Sauber-Petronas 44 + 7 s 024 10 4
4 2   Heinz-Harald Frentzen Williams-Mecachrome 44 + 32 s 243 9 3
5 16   Pedro Diniz Arrows 44 + 51 s 682 16 2
6 12   Jarno Trulli Prost-Peugeot 42 + 2 tours 13 1
7 7   David Coulthard McLaren-Mercedes 39 + 5 tours 2
8 22   Shinji Nakano Minardi-Ford 39 + 5 tours 21
Abd. 5   Giancarlo Fisichella Benetton-Playlife 26 Collision 7
Abd. 4   Eddie Irvine Ferrari 25 Sortie de piste 5
Abd. 3   Michael Schumacher Ferrari 25 Collision 4
Abd. 23   Esteban Tuero Minardi-Ford 17 Panne électrique 22
Abd. 1   Jacques Villeneuve Williams-Mecachrome 16 Accident 6
Abd. 21   Toranosuke Takagi Tyrrell-Ford 10 Accident 19
Abd. 19   Jos Verstappen Stewart-Ford 8 Moteur 17
Abd. 6   Alexander Wurz Benetton-Playlife 0 Collision 11
Abd. 8   Mika Häkkinen McLaren-Mercedes 0 Collision 1
Abd. 15   Johnny Herbert Sauber-Petronas 0 Collision 12
Abd. 11   Olivier Panis Prost-Peugeot 0 Carambolage 15
Abd. 18   Rubens Barrichello Stewart-Ford 0 Carambolage 14
Abd. 17   Mika Salo Arrows 0 Carambolage 18
Abd. 20   Ricardo Rosset Tyrrell-Ford 0 Carambolage 20

Pole position et record du tourModifier

  • Pole position : Mika Häkkinen en 1 min 48 s 682 (vitesse moyenne : 230,809 km/h).
  • Meilleur tour en course : Michael Schumacher en 2 min 03 s 766 au 9e tour (vitesse moyenne : 202,679 km/h).

Tours en têteModifier

StatistiquesModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Belgique 1998 Qualifications », sur statsf1.com (consulté le 25 juin 2014)
  2. (en) Formula One Administration, « FORMULA 1 FOSTER'S BELGIAN GRAND PRIX 1998 », sur formula1.com (consulté le 25 juin 2014)