Ouvrir le menu principal

Gorille de l'Ouest

espèce de mammifères
(Redirigé depuis Gorilla gorilla)

Gorilla gorilla

Gorilla gorilla
Description de cette image, également commentée ci-après
Un gorille au Zoo du Bronx.
Classification selon HMW
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Mammalia
Ordre Primates
Sous-ordre Haplorrhini
Infra-ordre Simiiformes
Super-famille Hominoidea
Famille Hominidae
Sous-famille Homininae
Genre Gorilla

Espèce

Gorilla gorilla
Savage, 1847

Statut de conservation UICN

( CR )
CR A4cde :
En danger critique d'extinction

Statut CITES

Sur l'annexe I de la CITES Annexe I , Rév. du 01/07/1975

Répartition géographique

Description de cette image, également commentée ci-après
Aire de répartition du gorille de l'Ouest.
Crâne de Gorilla gorilla mâle - Muséum de Toulouse.

Le Gorille de l'Ouest[1] (Gorilla gorilla), parfois appelé simplement « Gorille »[2], est une des deux espèces du genre Gorilla, avec le Gorille de l'Est (Gorilla beringei). Les gorilles font partie de la famille des hominidés.

DénominationsModifier

CaractéristiquesModifier

Le Gorille de l'Ouest peut mesurer jusqu'à 1,7 mètre pour le mâle et 1,3 mètre pour la femelle. Il peut peser jusqu'à 180 kg pour les mâles et 70 kg pour les femelles. Les mâles peuvent atteindre les 230 kilos en captivité dès lors qu'ils sont moins actifs que dans la nature tout en étant mieux nourris.

Le front est coloré du rouge au brun. Les canines sont plus petites, les mâchoires plus petites mais plus larges que chez le Gorille de l'Est. Ses bras sont plus longs, sa poitrine plus large, sa peau plus foncée, mais son pelage plus clair et plus court. Le pelage argenté va de la nuque jusqu'à la croupe en descendant jusqu'au poil du pied, tandis que chez le Gorille de l'Est, le pelage va des épaules jusqu'au bas du dos. Il est aussi légèrement plus petit que ses cousins de l'Est [réf. nécessaire].

Écologie et comportementModifier

AlimentationModifier

Les gorilles sont essentiellement végétariens ; ils se nourrissent de feuilles, de baies, de fougères et d'écorce[3].

ReproductionModifier

La femelle atteint la maturité sexuelle vers 10 ans et le mâle vers 15 ans. Le cycle menstruel de la femelle dure 28 jours. La femelle donne naissance à un seul petit après une gestation de 9 mois. Le petit pèse environ 2 kg à la naissance. Il reste dépendant de sa mère pendant 3 à 4 ans. Le père n'interagit pas beaucoup avec son petit. Il le défend néanmoins contre les autres mâles de la troupe. Le gorille de l'Ouest vit entre 35 et 40 ans dans la nature[3].

Habitat et répartitionModifier

Le gorille de l'Ouest est présent au Cameroun, en République centrafricaine, en Guinée équatoriale, au Gabon, au Nigeria, en République du Congo et dans la province de Cabinda en Angola. L'espèce est éteinte en République démocratique du Congo. Il vit principalement dans la forêt tropicale humide et dans les forêts marécageuses[4].

Sa population est estimée entre 80 000 et 100 000 individus, l'immense majorité étant des gorilles des plaines de l'ouest. La population des gorilles de la rivière Cross n'excéderait pas les 200 individus vivants en liberté.

ClassificationModifier

Phylogénie des espèces actuelles d'hominidés, d'après Shoshani et al. (1996)[5] et Springer et al. (2012)[6] :

Hominidae 
 Ponginae → Pongo 

 Pongo abelii – Orang-outan de Sumatra




 Pongo pygmaeus – Orang-outan de Bornéo



 Pongo tapanuliensis – Orang-outan de Tapanuli




 Homininae 
 Gorillini → Gorilla 

 Gorilla beringei – Gorille de l'Est



 Gorilla gorilla – Gorille de l'Ouest



 Hominini 
 Panina → Pan 

 Pan paniscus – Chimpanzé pygmée ou Bonobo



 Pan troglodytes – Chimpanzé commun



 Hominina → Homo 

 Homo sapiens – Homme moderne





Sous-espècesModifier

Le Gorille de l'Ouest compte deux sous-espèces :

Menaces et conservationModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en) Jonathan Kingdon, David Happold, Thomas Butynski, Michael Hoffmann, Meredith Happold et Jan Kalina, Mammals of Africa, vol. 2, Bloomsbury Publishing, , 3500 p. (ISBN 9781408122570, lire en ligne).
  2. (en) Murray Wrobel, 2007. Elsevier's dictionary of mammals : in Latin, English, German, French and Italian. Elsevier, 2007. (ISBN 0444518770), 9780444518774. 857 pages. Rechercher dans le document numérisé
  3. a et b (en) Référence Animal Diversity Web : Gorilla gorilla
  4. (en) Référence UICN : espèce Gorilla gorilla Savage, 1847
  5. (en) J. Shoshani, C. P. Groves et al., « Primate phylogeny : morphological vs. molecular results », Molecular Phylogenetics and Evolution, vol. 5, no 1,‎ , p. 102-54 (PMID 8673281, lire en ligne)
  6. (en) Mark S. Springer, Robert W. Meredith et al., « Macroevolutionary Dynamics and Historical Biogeography of Primate Diversification Inferred from a Species Supermatrix », PLoS ONE, vol. 7, no 11,‎ , e49521 (ISSN 1932-6203, PMID 23166696, PMCID 3500307, DOI 10.1371/journal.pone.0049521, lire en ligne)

Voir aussiModifier

Références taxonomiquesModifier