Ouvrir le menu principal

Les Ponginés (Ponginae) sont une sous-famille d’hominidés regroupant les Orang-outans et les espèces fossiles apparentées.

Sommaire

Classification phylogénétiqueModifier

Phylogénie des genres actuels d'hominidés, d'après Shoshani et al. (1996)[1] et Springer et al. (2012)[2] :

Hominidae 
 Ponginae 

 Pongo (les orang-outans)


 Homininae 
 Gorillini 

 Gorilla (les gorilles)


 Hominini 
 Panina 

 Pan (les chimpanzés)


 Hominina 

 Homo (les humains)






Selon la synthèse des études réalisées par différents chercheurs sur le sujet, les Homininae auraient divergé des Ponginae il y a environ 15,5 millions d'années[3].

Espèces actuellesModifier

Le seul représentant actuel de la sous-famille des Ponginae est le genre Orang-outan (Pongo). Les différentes espèces d'orang-outans vivent aujourd'hui exclusivement en Indonésie, à Sumatra et à Bornéo.

Liste des espèces actuelles selon ITIS[4]:

Une nouvelle espèce endémique de la forêt de Batang Toru, dans le nord de l'île de Sumatra, a été décrite en 2017 : Pongo tapanuliensis (Nurcahyo et al., 2017)[5].

Taxons fossilesModifier

Il a existé de nombreuses espèces de Ponginae qui sont aujourd'hui éteintes.

Arbre phylogénétiqueModifier

Phylogénie des genres de ponginés, d'après James Birx et al. (2010)[6] et David Begun (2015)[7] :

 Ponginae 

 Ankarapithecus



 Sivapithecini †


 Sivapithecus




 Indopithecus



 Gigantopithecus





Pongini

 Khoratpithecus



 Pongo (les orang-outans)






 
Sivapithecus indicus, moulage du crâne

Espèces fossilesModifier

Des fossiles d'espèces éteintes de Ponginae ont été découverts et décrits dans une large partie de l'Asie méridionale, de la Turquie jusqu'à la Chine[8] :

  • Genre Lufengpithecus (Wu, 1987)[9] : Chine (Yunnan)
    • Lufengpithecus lufengensis (Xu et al., 1978)
    • Lufengpithecus keiyuanensis (Woo, 1957)
    • Lufengpithecus hudienensis (Zhang et al., 1987)
 
Gigantopithecus blacki, vue d'artiste
  • Genre Sivapithecus (Pilgrim, 1910)[10] : Inde, Pakistan
    • Sivapithecus indicus (Pilgrim, 1910)
    • Sivapithecus hysudricus (Pilgrim, 1927)
    • Sivapithecus sivalensis (Lydekker, 1879)
    • Sivapithecus lewisi (Pandey & Sastri, 1968)
  • Genre Khoratpithecus (Chaimanee et al., 2004)[11] : Thaïlande, Birmanie
    • Khoratpithecus piriyai (Chaimanee et al., 2004)
    • Khoratpithecus chiangmuanensis (Chaimanee et al., 2003)
    • Khoratpithecus ayeyarwadyensis (Jaeger et al., 2011)
  • Genre Pongo (Lacépède, 1799)
    • Pongo hooijeri (Schwartz et al., 1995) : Vietnam

RéférencesModifier

  1. (en) J. Shoshani, C. P. Groves, E. L. Simons et G. F. Gunnell, « Primate phylogeny : morphological vs. molecular results », Molecular Phylogenetics and Evolution, vol. 5, no 1,‎ , p. 102-54 (PMID 8673281, lire en ligne)
  2. (en) Mark S. Springer, Robert W. Meredith et al., « Macroevolutionary Dynamics and Historical Biogeography of Primate Diversification Inferred from a Species Supermatrix », PLoS ONE, vol. 7, no 11,‎ , e49521 (ISSN 1932-6203, PMID 23166696, PMCID 3500307, DOI 10.1371/journal.pone.0049521, lire en ligne)
  3. Site internet Timetree, consulter en ligne
  4. ITIS, consulté le 30 septembre 2017
  5. (en) A. Nater, M. P. Mattle-Greminger, A. Nurcahyo, M. G. Nowak, M. de Manuel, T. Desai, C. Groves, M. Pybus et T. B. Sonay, « Morphometric, Behavioral, and Genomic Evidence for a New Orangutan Species », Current Biology,‎ (DOI 10.1016/j.cub.2017.09.047)
  6. (en) H. James Birx (dir.), 21st Century Anthropology : A Reference Handbook, partie IX, chapitre 55, p. 553-554, vol. 2, Sage Publications, (lire en ligne)
  7. (en) David R. Begun, The real Planet of the Apes : A new Story of human Origins, Princeton University Press, (lire en ligne)
  8. (en) David R. Begun, « The Miocene Hominoid Radiations », A Companion to Paleoanthropology, Oxford, Wiley-Blackwell,‎ , p. 398-415 (lire en ligne)
  9. (en) John G. Fleagle (dir.), Out of Africa I, The First Hominin Colonization of Eurasia, éd. Springer, 2010, consulter en ligne
  10. a et b (en) Martin Pickford, Additions to the Dehm collection of Siwalik hominoids, Pakistan : descriptions and interpretations, Zitteliana, p. 111-125, Munich, 2010, lire en ligne
  11. (en) Chaimanee et al., Khoratpithecus piriyai, A Late Miocene Hominoid of Thailand, American Journal of Physical Anthropology, 2006, lire en ligne

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier