Haplorrhini

sous-ordre de primates

Les Haplorhiniens ou Haplorrhiniens (Haplorrhini) — du grec ancien ἁπλόος / haplóos, « simple », et ῥίς, ῥινός / rhís, rhinós, « nez » —, forment un taxon dans la classification phylogénétique de l'ordre des Primates. Par opposition aux Strepsirrhiniens (du grec streptos, tressé, et rhinos, nez), les Haplorhiniens ont perdu le rhinarium (ou « truffe ») au profit du nez. De même, les vibrisses (moustaches sensitives) disparaissent.

Le placenta est hémochorial (les capillaires utérins pénètrent à l'intérieur du tissu placentaire).

Phylogénie des infra-ordres actuels de primates, d'après Perelman et al. (2011)[1] :

Primates 
 Haplorrhini 

Simiiformes (singes)



Tarsiiformes (tarsiers)



 Strepsirrhini 

Lorisiformes (loris, galagos,..)




Chiromyiformes (l'aye-aye)



Lemuriformes (lémuriens)





Liste des famillesModifier

Selon MSW :

Selon NCBI :

Soit au total et dans l'ordre alphabétique :

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. (en) P. Perelman, W. E. Johnson, C. Roos, H. N. Seuánez, J. E. Horvath, M. A. M. Moreira, B. Kessing, J. Pontius, M. Roelke, Y. Rumpler, M. P. Schneider, A. Silva, S. J. O'Brien et J. Pecon-Slattery, « A molecular phylogeny of living primates », PLoS Genetics, vol. 7, no 3,‎ , e1001342 (PMID 21436896, PMCID 3060065, DOI 10.1371/journal.pgen.1001342, lire en ligne)