Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Porte.
Gilles Porte
Description de cette image, également commentée ci-après
Portrait de Gilles Porte par Samuel Lahu.
Naissance (54 ans)
Lyon
Nationalité France
Profession Réalisateur
Scénariste
Directeur de la photographie

Gilles Porte, né le à Lyon, est un réalisateur, scénariste, directeur de la photographie et photographe français.

En 2003, il coréalise avec Yolande Moreau son premier long métrage Quand la mer monte..., pour lequel ils reçoivent en 2005 le César du meilleur premier film et le prix Louis-Delluc comme meilleur premier film.

Sommaire

BiographieModifier

Né de parents médecins, Gilles Porte grandit à Feurs, où poussé par son frère jumeau, souhaite devenir cinéaste animalier. Formé à l'école nationale supérieure Louis-Lumière, il se dirige alors rapidement vers la photographie avec la rencontre et l'amitié de Carlo Varini. À partir de 1989, Gilles Porte devient assistant opérateur sur des films de Jacques Audiard, Marcel Carné, Raoul Ruiz, Maroun Bagdadi, Patrice Chereau, Costa-Gavras, Xavier Durringer, et directeur de la photographie en 1998 sur les films de John Lvoff, Christian Philibert, Xavier Durringer, Olivier Jahan, Pierre Javaux, Jilani Saadi, Abbas Fahdel entre autres. En 2005, son travail est récompensé par le César du meilleur premier film pour Quand la mer monte....

Père d'un enfant, il vit actuellement[Quand ?] à Paris[réf. nécessaire].

Il est membre de la société des auteurs et compositeurs dramatiques (SACD), de la société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique (SACEM) et de l'association française des cinémas d'art et d'essai (AFCAE), de l'association française des directeurs de la photographie cinématographique (AFC) et copréside l'association du cinéma indépendant pour sa diffusion (ACID).

ŒuvresModifier

FilmographieModifier

Comme cadreurModifier

Projet multimédia : Portraits-AutoportraitsModifier

Autour d'une idée d'auto-portraits réalisés par de jeunes enfants du monde entier, Gilles Porte se lance en 2009 dans la création d'un livre, d'expositions photographiques internationales et de courts métrages. Ces œuvres se réaliseront sous le haut patronage de l'UNESCO, sous l'égide de l'UNICEF et de la Mairie de Paris ainsi qu'en partenariat avec Solidarité laïque, Clowns Sans Frontières et la Ligue des droits de l'Homme. Ce projet multimédia, Portraits-Autoportraits, comporte :

Réalisateur de clipsModifier

  • 2008 : Les Têtes Raides « J’ai menti »
  • 2007 : Bruno Maman « Place de Wazemmes »
  • 2007 : Zazie « Des rails »
  • 2006 : Mickey 3D « La mort du peuple »
  • 2006 : Bruno Maman « En faisant la route »
  • 2005 : La Grande Sophie « Le début, le milieu, la fin »
  • 2005 : Mickey 3D « Les Mots » – Partizan
  • 2005 : Bruno Maman « Dans tes Yeux »

BibliographieModifier

Liens externesModifier