Ouvrir le menu principal
Geoffrey Palis
Description de l'image Castres Olympique - Présentation de l'équipe 2015-2016 - Geoffrey Palis.jpg.
Fiche d'identité
Naissance (28 ans)
à Albi (France)
Taille 1,89 m (6 2)
Poste Arrière-Ailier
Carrière en senior
PériodeÉquipeM (Pts)a
2009-2013
2013-
SC Albi
Castres olympique
79 (130)[1]
89 (294)[1]
Carrière en équipe nationale
PériodeÉquipeM (Pts)b
2011
2018-
Drapeau : France France -20
Drapeau : France France
9 (25)
2 (0)

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.
Dernière mise à jour le 11 février 2018.

Geoffrey Palis, né le à Albi, est un joueur international français de rugby à XV qui évolue au poste d'arrière. Il joue au sein de l'effectif du Castres olympique.

Sommaire

BiographieModifier

Né à Albi, Geoffrey Palis est issu du rang des jeunes de Gaillac[2]. Son père, Jean-Marc, a aussi commencé le rugby à Gaillac et a joué ensuite à Albi jusqu’en première division au poste de numéro 8. Geoffrey fait 8 ans de foot avant de se diriger vers le rugby à Gaillac[3].

Il rejoint ensuite le club d'Albi en junior[2]. Ailier performant au pied, ses entraineurs le positionne à l'arrière. Lors de la saison 2010-2011, il dispute le tournoi des Six Nations des moins de 20 ans, disputant quatre rencontres et inscrivant deux essais, puis la coupe du monde où il joue cinq matchs et inscrit quinze points, deux essais, une pénalité et un drop[4].

Il est recruté par le Castres olympique en 2013, alors champion de France en titre, comme doublure de l'international Brice Dulin et pour pallier la retraite de Romain Teulet[5]. Il répond aux attentes de son nouveau club, suppléant Dulin pendant les test internationaux de l'automne et apportant un nombre de points important à son équipe[6]. En , il est sélectionné en équipe de France pour le Tournoi des Six Nations 2014[7]. Non retenu pour le match face à l'Angleterre, premier match du tournoi, son retour s'avère important pour le club de Castres confronté aux blessures et absences, Dulin en équipe de France, blessure à l'épaule pour Romain Martial[8]. De nouveau présent à Marcoussis pour préparer la deuxième rencontre du tournoi, il est encore laissé à la disposition de son club[9]. Il termine sa première saison avec Castres avec seize rencontres disputées en championnat, dont quinze titularisations, la plupart au poste d'arrière, inscrivant 103 points, quatre essais, 21 pénalités et dix transformations[1]. En coupe d'Europe, il dispute quatre rencontres et inscrit trois points[1].

Le mois de septembre suivant, le sélectionneur Philippe Saint-André révèle un groupe de 74 joueurs suivis par l'encadrement de l'équipe de France afin de préparer la coupe du monde, groupe où figure Geoffrey Palis[10]. Pour cette nouvelle saison, il est présenté comme le probable titulaire du poste d'arrière, Dulin ayan rejoint le Racing[11]. Il dispute 17 rencontres de championnat, pour un bilan de 75 points, dont deux essais, et trois matchs de coupe d'Europe, treize points marqués[1].

Il est sélectionné par les entraîneurs Fabrice Landreau et Philippe Rougé-Thomas dans un groupe de 27 joueurs pour une tournée des Barbarians français en Argentine avec deux matchs contre les Pumas[12]. Il est titulaire lors du deuxième match, perdu 21 à 9[13].

En , il est opéré des adducteurs, cette opération ayant pour conséquence une absence annoncée à deux mois[14].

Le 13 juin 2016, Guy Novès l'appelle dans le groupe sélectionné en équipe de France pour disputer la tournée d'automne en Argentine sans les demi-finalistes du Top 14, mais il doit déclarer forfait avant le premier match des bleus. Il est remplacé dans le groupe France par Paul Jedrasiak.

Le 18 janvier 2017, il est rappelé par Guy Novès pour préparer le Tournoi des Six Nations avec l'Équipe de France. Il remporte le top 14 en 2018.

CarrièreModifier

En équipe nationaleModifier

Il honore sa première cape internationale en équipe de France le 3 février 2018 contre l'Irlande lors du Tournoi des Six Nations 2018, à la suite de la prise de fonction du nouveau sélectionneur Jacques Brunel.

Notes et référencesModifier

  1. a b c d et e « Geoffrey Palis », sur www.itsrugby.fr (consulté le 29 décembre 2014)
  2. a et b « Geoffrey Palis, l'ovale dans les gênes », sur ladepeche.fr, .
  3. « Geoffrey Palis, le Tarnais qui monte », sur ladepeche.fr, .
  4. « Geoffrey Palis : Carrière internationale », sur itsrugby.fr (consulté le 16 janvier 2016).
  5. « Nouveau défi pour Castres », sur lanouvellerepublique.fr,
  6. Julien Desbuissons, « Palis, la relève assurée à Castres », sur sport24.lefigaro.fr, .
  7. Fabrice Valery, « XV de France : le Castrais Geoffrey Palis appelé pour la première fois », sur midi-pyrenees.france3.fr, .
  8. « Castres. CO : le retour de Palis tombe à pic », sur ladepeche.fr, .
  9. « Castres: Palis titulaire face à Oyonnax », sur canalplus.fr, .
  10. « XV de France: un groupe de 74 joueurs avec Kockott en vue du Mondial », .
  11. « Castres, l'ambition est toujours au programme », sur rugbyrama.fr, .
  12. Thibault Perrin, « Le groupe des Barbarians français pour la tournée en Argentine », sur lerugbynistere.fr, .
  13. « Argentine bat Barbarians RC : 21-9 », sur ffr.fr, .
  14. « Opéré des adducteurs, Geoffrey Palis sera indisponible «environ deux mois» », sur lequipe.fr, .

Lien externeModifier