Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Teulet.
Romain Teulet
Description de l'image ST vs CO 2012-03-10 - Romain Teulet.jpg.
Fiche d'identité
Naissance (41 ans)
à Bergerac (France)
Taille 1,63 m (5 4)
Surnom RoboCop
Poste arrière
Carrière en junior
PériodeÉquipe 
1989-1999US Bergerac
Carrière en senior
PériodeÉquipeM (Pts)a
1999-2000
2000-2001
2001-2014
CA Périgueux
US Bergerac
Castres olympique
? (150)[1]
 ? (?)
272 (3256)[2]


a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
Dernière mise à jour le 2 mars 2014.

Romain Teulet, né le à Bergerac, est un joueur français de rugby à XV qui a évolué au poste d'arrière au sein du Castres olympique. Quoiqu'étant le plus petit joueur du championnat de France avec 1,63 m, il est le recordman du nombre de points marqués en championnat national avec le même club.

Sommaire

BiographieModifier

Formé à Bergerac où il fera toutes ses classes jusqu'à la Fédérale 1, Romain Teulet découvre l'élite à 24 clubs avec le CA Périgueux sous les ordres de Jacques Delmas lors de la saison 1999-2000. Replacé demi de mêlée, il parvient à inscrire 150 points avant de repartir jouer en Fédérale 1 avec son club de cœur: US Bergerac.

 
Romain Teulet à l'échauffement sous les couleurs du Castres Olympique

Recruté par le Castres olympique, il dispute de nombreux matchs en compétitions européennes que ce soit en Coupe d'Europe, en Challenge Européen ou Bouclier européen qu’il remporte en 2003. Buteur indispensable au Castres olympique, il est le meilleur réalisateur de la saison du championnat de France 2010, saison que le joueur castrais termine en tête de la saison régulière, avec 251 points, devançant Jonny Wilkinson et Brock James. Il est surnommé RoboCop en raison de sa gestuelle et sa prise de pas si particulière dans l'exercice du tir au but[3].

En novembre 2009, il est invité avec les Barbarians français pour jouer un match contre un XV de l'Europe FIRA-AER au Stade Roi Baudouin à Bruxelles[4]. Ce match est organisé à l'occasion du 75e anniversaire de la FIRA – Association européenne de rugby. Les Baa-Baas l'emportent 26 à 39[5].

Le 28 août 2010, il devient le premier joueur du Top 14 à passer la barre des 2 000 points inscrits, lors du match Castres-Bayonne (25-18).

En juin 2011, il participe à la tournée des Barbarians français en Argentine pour jouer deux matchs contre les Pumas. Les Baa-Baas s'inclinent 23 à 19 à Buenos Aires[6] puis l'emportent 18 à 21 à Resistencia[7].

Le 5 mai 2012, il passe la barre des 3 000 points inscrits avec un seul club, toujours sous le maillot castrais, lors du match de Top 14 contre l'ASM Clermont, ce qui en fait un record mondial[8]. En juin, il participe à la tournée des Barbarians français au Japon pour jouer deux matchs contre l'équipe nationale nippone à Tokyo[9]. Les Baa-Baas l'emportent 40 à 21 puis 51 à 18. Il est champion de France de Top 14 en 2013.

Le , Romain Teulet annonce la fin de sa carrière pour la fin de la saison[10]. Dès la fin de sa saison en Top 14 avec Castres, il intégrera le XV de France de rugby en tant qu'entraîneur des buteurs[11]. Il inscrit un total de 3 102 points en treize saisons disputées de championnat de France, ce qui constitue le record du championnat[12].

Après sa carrière, Romain Teulet intègre l'encadrement sportif de l'équipe de France. Son engagement porte jusqu'à la fin de la Coupe du monde 2015. Son travail est centré sur les buteurs potentiels du XV de France, que ce soit lors des périodes de rencontres internationales et aussi dans les périodes de compétitions de club. Dans ce dernier cas, plusieurs jours par semaine, il se rend dans les clubs des joueurs suivis et leur propose des séances de travail spécifiques. En plus de cette activité, Teulet travaille un jour par semaine pour le centre de formation du Castres olympique[12]. Après la Coupe du monde 2015, Teulet n'est pas conservé dans le staff du nouveau sélectionneur Guy Novès.

En , Romain Teulet intègre le staff technique de Christophe Urios au Castres olympique en tant que consultant du jeu au pied et des skills[13]. Le CO est champion de France en 2018.

PalmarèsModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Teulet-a-l-heure-du-rachat-724354-8.php », sur www.sudouest.fr (consulté le 25 mai 2012)
  2. « Teulet Romain », sur www.itsrugby.fr (consulté le 4 octobre 2011)
  3. « Romain Teulet, Monsieur 50 », sur www.lequipe.fr, L'Équipe, (consulté le 7 mai 2012)
  4. « Les Barbarians français ont vu Bruxelles », sur www.sportkipik.be, (consulté le 28 novembre 2016)
  5. « Barbarian Rugby Club vs Tonga », sur www.barbarianrugbyclub.com, Barbarians français, (consulté le 28 novembre 2016)
  6. « Argentine vs Barbarian Rugby Club 4 juin 2011 », sur www.barbarianrugbyclub.com, Barbarians français, (consulté le 28 novembre 2016)
  7. « Argentine vs Barbarian Rugby Club 11 juin 2011 », sur www.barbarianrugbyclub.com, Barbarians français, (consulté le 28 novembre 2016)
  8. « Teulet, monsieur 3000 », sur www.lequipe.fr, L'Équipe, (consulté le 7 mai 2012)
  9. « Daan Human forfait pour la tournée des Barbarians au Japon », sur www.lerugbynistere.fr, (consulté le 26 novembre 2016)
  10. « Romain Teulet dit stop », sur lequipe.fr, (consulté le 15 avril 2014)
  11. « Teulet dans le staff », sur lequipe.fr, (consulté le 24 avril 2014)
  12. a et b Laurent Campistron, « Jeu de pied, jeu de Teulet », L'Équipe, no 22117,‎ , p. 9
  13. « Castres: Romain Teulet dans le staff », sur lequipe.fr, .

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :