Ouvrir le menu principal

Alost
Image illustrative de l’article Gare d'Alost
Bâtiment voyageurs et entrée de la gare.
Localisation
Pays Belgique
Commune Alost
Adresse Place de la Station
9300 Alost
Coordonnées géographiques 50° 56′ 35″ nord, 4° 02′ 22″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire Infrabel
Exploitant SNCB
Services Suburbain (S)
InterCity (IC)
Heure de pointe (P)
Caractéristiques
Ligne(s) 50, Bruxelles à Gand
82, Alost à Burst
Voies 6 (+ voie de service)
Quais 4 (dont 3 centraux)
Altitude 9 m
Historique
Mise en service 1853
Architecte Jean-Pierre Cluysenaar
Correspondances
Bus voir Intermodalité

Géolocalisation sur la carte : Flandre-Orientale

(Voir situation sur carte : Flandre-Orientale)
Alost

Géolocalisation sur la carte : Belgique

(Voir situation sur carte : Belgique)
Alost

La gare d'Alost (en néerlandais : station Aalst) est une gare ferroviaire belge de la ligne 50, de Bruxelles-Nord à Gand-Saint-Pierre, située à proximité du centre de la ville d'Alost, dans la province de Flandre-Orientale en Région flamande.

Édifiée par la Compagnie du chemin de fer de Dendre-et-Waes et de Bruxelles vers Gand par Alost, elle est mise en service en 1853 par l'administration des chemins de fer de l'État belge. C'est une gare de la Société nationale des chemins de fer belges (SNCB) desservie par des trains Suburbain (S), InterCity (IC) et Heure de pointe (P).

Sommaire

Situation ferroviaireModifier

Établie à 9 mètres d'altitude, la gare d'Alost est située au point kilométrique[1] (PK) 29,722 de la ligne 50, de Bruxelles-Nord à Gand-Saint-Pierre, entre les gares d'Erembodegem et de Lede. C'est une gare de bifurcation, origine de la ligne 82, d'Alost à Burst.

Elle était également desservie par la ligne 57, d'Alost à Lokeren (hors service d'Alost à Termonde) et la ligne 61, de Kontich à Alost (hors service).

 
Intérieur de la gare.

HistoriqueModifier

Le bâtiment de la gare fut réalisé par l’architecte Jean-Pierre Cluysenaar entre 1852 et 1856. Il s’agit d’un bâtiment de style néo-gothique, richement décoré.

Entre 1907 et 1908, pour supprimer plusieurs passages à niveau ainsi qu’un obstacle sur la Dendre canalisée, les voies de la gare furent surélevées sans interrompre un seul jour le trafic des trains et des bateaux[2].

Le bâtiment de la gare a failli être démoli au profit d’un bâtiment moderne dans les années 1970[réf. nécessaire] mais a finalement été conservé et restauré. Il est désormais classé.

Service des voyageursModifier

AccueilModifier

Gare[3] SNCB, elle dispose d'un bâtiment voyageurs, avec guichet, ouvert tous les jours. Elle est équipée d'automates pour l'achat de titres de transport et de consignes à bagages automatiques. Des aménagements, équipements et services sont à la disposition des personnes à la mobilité réduite. Un buffet est installé en gare.

Des souterrains permettent la traversée des voies et le passage d'un quai à l'autre.

DesserteModifier

Alost est desservie par des trains InterCity (IC), Suburbains et Heure de pointe (P) de la SNCB, qui effectuent des missions sur la ligne commerciale 50 (Bruxelles - Gand) ainsi que sur la ligne commerciale 82 (Alost - Burst) à desserte restreinte (voir brochures SNCB[4],[5]).

En semaine, Alost possède deux cinq régulières cadencées à l’heure.

Aux heures de pointe, il existe quelques trains supplémentaires.

  • un unique train P de Gand-Saint-Pierre à Alost (le matin)
  • un unique train P de Grammont à Gand-Saint-Pierre (le matin)
  • trois trains P entre Gand-Saint-Pierre et Schaerbeek (le matin, retour l’après-midi)
  • deux trains S10 supplémentaires entre Alost et Bruxelles-Midi (le matin, retour l’après-midi)
  • quatre trains P de Alost à Burst le matin et trois après-midi
  • quatre trains P de Burst à Alost le matin et trois après-midi

Les weekends, la desserte est restreinte à trois services circulant chacun toutes les heures dans chaque sens

  • des trains IC entre La Panne et Landen via Bruxelles
  • des trains IC entre Gand-Saint-Pierre et Lokeren via Bruxelles
  • des trains S10 entre Alost et Bruxelles-Midi

IntermodalitéModifier

Un parc pour les vélos et un parking pour les véhicules y sont aménagés[3]. Des bus desservent la gare[3].

Notes et référencesModifier

  1. Infrabel, document de référence du réseau 09/12/2011, annexe E.01, Distances entre gares et nœuds, p. 16/40 (3,63 Mo) (consulté le 30 juin 2012).
  2. Paul Pastiels, « Témoins d’hier : La conquête du rail », Le Rail, no 188,‎ (lire en ligne)
  3. a b et c Site SNCB Mobility : Alost lire (consulté le 30 juin 2012).
  4. « Brochure : ligne 50 : Bruxelles-Nord - Gand-Saint-Pierre », sur belgianrail.be, (consulté le 7 juin 2018)
  5. « Brochure : ligne 82 : Alost - Burst », sur belgianrail.be, (consulté le 7 juin 2018)

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier


Origine Arrêt précédent Train   Arrêt suivant Destination
Gand-Saint-Pierre Lede IC
(en semaine)
Erembodegem Landen
La Panne
ou Gand-Saint-Pierre
Lede IC
(week-ends et fériés)
Erembodegem Landen
Gand-Saint-Pierre Lede IC
(en semaine)
Denderleeuw Tongres
Gand-Saint-Pierre Wetteren IC
(week-ends et fériés)
Denderleeuw Lokeren
Terminus Terminus S
(en semaine)
Erembodegem Vilvorde
ou Bruxelles-Luxembourg
Terminus Terminus S
(en semaine)
Erembodegem Schaerbeek
ou Grammont
Terminus Terminus S Erembodegem Bruxelles-Midi
Gand-Saint-Pierre Lede P
(en semaine)
Erembodegem
ou Denderleeuw
ou Terminus
Schaerbeek
ou Terminus
Gand-Saint-Pierre Serskamp P
(en semaine)
Erembodegem Grammont
Terminus Terminus P
(en semaine)
Alost-Kerrebroek Burst