Gare de Tongres

gare ferroviaire belge

Tongres
Image illustrative de l’article Gare de Tongres
Bâtiment voyageurs et entrée de la gare.
Localisation
Pays Belgique
Commune Tongres
Adresse Stationsplein
3700 Tongeren
Coordonnées géographiques 50° 47′ 02″ nord, 5° 28′ 27″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire Infrabel
Exploitant SNCB
Services InterCity (IC)
Suburbain (S)
Heure de pointe (P)
Caractéristiques
Ligne(s) 34, Liège à Hasselt
Voies 5 (+ voies de service)
Quais 3
Altitude 94 m
Historique
Mise en service 10 novembre 1863
Correspondances
Bus voir Intermodalité
Géolocalisation sur la carte : Belgique
(Voir situation sur carte : Belgique)
Tongres
Géolocalisation sur la carte : Province de Limbourg
(Voir situation sur carte : Province de Limbourg)
Tongres

La gare de Tongres (en néerlandais station Tongeren) est une gare ferroviaire belge de la ligne 34 de Liège à Hasselt, située à proximité du centre-ville de Tongres, en Région flamande dans la province de Limbourg.

Elle est mise en service en 1863 par la Compagnie du chemin de fer Liégeois-Limbourgeois. C'est une gare de la Société nationale des chemins de fer belges (SNCB) desservie par des trains InterCity (IC), Suburbains (S) et Heure de pointe (P).

Situation ferroviaireModifier

Établie à 94 mètres d'altitude, la gare de Tongres est située au point kilométrique (PK) 27,10 de la ligne 34, de Liège à Hasselt, entre les gares ouvertes de Glons et de Bilzen.

 
Gare et voies vues du ciel.

HistoireModifier

La station de Tongres[1] est mise en service le [2] par la Compagnie du chemin de fer Liégeois-Limbourgeois lorsqu'elle met en service le tronçon de Y Beverst à Tongeren de sa ligne qui rejoint la frontière entre la Belgique et les Pays-Bas près d'Eindhoven[3].

Un bâtiment de style néo-renaissance flamande fut érigé à la fin du XIXe siècle[4].

Ce bâtiment fut détruit lors du bombardement de la ville par les Allemands en [5].

Un nouveau bâtiment le remplace en 1956. Il s'agit d'un édifice sans étages, de style traditionnel en briques possédant un haut toit à croupes. De grandes baies éclairent l'entrée et la salle des pas perdus[6].

Service des voyageursModifier

AccueilModifier

Gare[7] SNCB, elle dispose d'un bâtiment voyageurs, avec guichet, ouvert tous les jours. Des aménagements, équipements et services sont à la disposition des personnes à la mobilité réduite. Un buffet est installé en gare.

DessertesModifier

Tongres est desservie par des trains InterCity (IC), Suburbains (S) et d'heure de pointe (P) de la SNCB (voir brochure de la ligne 34[8]).

SemaineModifier

La desserte comprend :

  • des trains entre Gand-Saint-Pierre et Tongres via Alost, Bruxelles, Aarschot et Hasselt
  • des trains de la ligne S43 du RER liégeois entre Hasselt et Maastricht via Tongres, Liers, Liège et Visé
  • deux trains P (le matin) entre Tongres et Bruxelles-Midi (deux dans l'autre sens l'après-midi)
  • deux trains P (un le matin et un le soir) entre Tongres et Hasselt, un dans l'autre sens l'après-midi

Week-end et fériésModifier

La desserte est uniquement constituée de trains IC-09 reliant Anvers-Central à Liège-Guillemins via Liers, Aerschot, Hasselt et Liers.

En période scolaire, il existe un unique train P reliant Tongres à Louvain, qui circule le dimanche soir.

IntermodalitéModifier

Un parc pour les vélos et un parking pour les véhicules y sont aménagés[7]. Elle est desservie par des bus[7].

Notes et référencesModifier

  1. (nl) Site gbspjps.quartam.on-rev.com, Tongeren lire (consulté le 14 mars 2012).
  2. Site belrail.be Ligne 34 : Hasselt - Liège-Guillemins : Historique lire (consulté le 14 mars 2012).
  3. Éric Sainte, « L34 : Historique de la Petite ceinture liégeoise », dans Correspondance, bulletin trimestriel de l'association Liégeoise des amateurs de chemins de fer asbl, Albert Collin, Liège, avril-mai-juin 2003 pp. 14-18 lire (consulté le 14 mars 2012).
  4. « Les gares belges d'autrefois. Station Tongeren / La gare de Tongeren. Guy Demeulder. », sur www.garesbelges.be (consulté le 21 août 2019)
  5. « Stationslaan | Inventaris Onroerend Erfgoed », sur inventaris.onroerenderfgoed.be (consulté le 21 août 2019)
  6. G. Hendricks, « Le « bâtiment des voyageurs » a évolué », Le rail,‎ (lire en ligne)
  7. a b et c Site SNCB, Gare de Tongres lire (consulté le 14 mars 2012).
  8. « Brochures de ligne », sur www.belgiantrain.be, (consulté le 19 janvier 2020)

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Lien externeModifier


Origine Arrêt précédent Train   Arrêt suivant Destination
Gand-Saint-Pierre
ou Hasselt
Bilzen IC
(en semaine)
Terminus Terminus
Anvers-Central
ou Hasselt
Bilzen IC
(week-ends et fériés)
Glons
ou Terminus
Liège-Guillemins
ou Terminus
Hasselt Bilzen S
(en semaine)
Glons
ou Terminus
Liège-Guillemins
ou Maastricht
ou Terminus
Bruxelles-Midi
ou Hasselt
Bilzen P
(en semaine)
Terminus Terminus
Louvain Bilzen P
(week-ends et fériés)
Terminus Terminus