Ouvrir le menu principal

Province de Flandre-Orientale

province de Belgique
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Flandre.

Flandre-Orientale
(nl) Oost-Vlaanderen
(de) Ostflandern
Blason de Flandre-Orientale
Héraldique
Drapeau de Flandre-Orientale
Drapeau
Province de Flandre-Orientale
Localisation de la province en Belgique
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région flamande Région flamande
Communauté Drapeau de la Flandre Communauté flamande
Chef-lieu Drapeau de la ville de Gand Gand
Arrondissements Alost
Audenarde
Eeklo
Gand
Saint-Nicolas
Termonde
Gouverneur Jan Briers
ISO 3166-2 BE-VOV
Code INS 40000
Démographie
Population 1 505 053 hab. (01/01/2018)
Densité 505 hab./km2
Géographie
Superficie 298 200 ha = 2 982 km2
Localisation
Localisation de Flandre-Orientale
Les 65 communes de la province
Liens
Site web oost-vlaanderen.be

La Flandre-Orientale (en néerlandais : Oost-Vlaanderen) est une province de Belgique située en Région flamande.

Elle est située au nord de la Belgique et est placée sous la tutelle de la Région flamande.

Son territoire correspond approximativement à celui de l'ancien département français de l'Escaut. Il représente la partie orientale de l'ancien comté de Flandre.

Sommaire

CaractéristiquesModifier

 
L'Escaut aux environs de Ruien
  • Chef-lieu : Gand, qui est aussi la plus grande ville.
  • Un gouverneur
  • Six députés.
  • Fleuve : l'Escaut.
  • Rivières : la Lys, la Dendre, la Durme, la Zwalm.

HistoireModifier

La province de Flandre orientale correspond au département de l'Escaut, créé en 1795 par les Français dans la partie orientale du comté de Flandre.

En 1815, lors de la création du royaume des Pays-Bas, le département devint la province de Flandre orientale.

Le , les communes de Zwijndrecht et Burcht furent détachées de la province de Flandre orientale pour être intégrées à la province d'Anvers.

 
Allégorie de la province de Flandre-Orientale par Jef Lambeaux, Parc du Cinquantenaire, Bruxelles.

HéraldiqueModifier

 
La province possède des armoiries qui lui ont été octroyées le 27 mai 1997. Le lion noir sur un champ d'or représente le armoiries d'origine des comtes de Flandre, connu depuis 1162 sur le sceau de Philippe de Flandre. Les couleurs sont connues depuis le milieu du XIIIe siècle. Depuis lors, le lion est le symbole des comtes de Flandre et de la province de Flandre.

La province de Flandre Occidentale a été créée en 1813 et a reçu les premières armoiries le 10 août 1816.

Les armoiries montrent le lion de Flandre en chef, montrant les armes nationales néerlandaises. Après l'indépendance de la Belgique en 1830, le chef fut enlevé.

Les armoiries ont été largement utilisées, mais jamais officiellement accordées. Les armoiries étaient généralement utilisées avec la couronne d'un comte. Ce n’est qu’en 1997 que les armes ont été accordées avec maintenant pour supports le lion de Flandre.
Blasonnement : D'or au lion de sable armé et lampassé de gueules. L'écu sommé d'une couronne comtale à treize perles dont trois relevées et soutenu par deux lions de sable, armés et lampassés de gueules. La terrasse composée d'un socle de trois marches d'argent.
Source du blasonnement : Heraldy of the World.



PopulationModifier

Nombre d'habitants par arrondissementModifier

Arrondissement Habitants (1/1/2019)[1] Superficie km2 Hab./km2
Alost 291 003 468,92 620,6
Termonde 201 103 342,47 587,2
Eeklo 85 192 333,83 255,2
Gand 559 625 943,62 593,1
Audenarde 124 248 418,8 296,7
Saint-Nicolas 252 385 474,60 531,8
Province de Flandre Orientale 1 513 556 2 982,24 507,5

Évolution démographiqueModifier

Nombre d'habitants × 1000

 
  • Source : DGS - Remarque: 1806 jusqu'à 1970=recensement; depuis 1971=nombre d'habitants chaque 1er janvier[1]

Les communes de Flandre orientaleModifier

Arrondissements administratifsModifier

LA Province de Flandre Orientale compte 6 arrondissements administratifs : Alost, Termonde , Eeklo, Gand, Audenarde, et celui de Saint-Nicolas.

Arrondissements judiciairesModifier

Depuis le , la Province de Flandre-Orientale fait partie de l'arrondissement judiciaire[13], de Gand, ceux de Audenarde, Bruges, Courtrai, Furnes, Gand, Termonde et d'Ypres ayant été fusionnés en un seul arrondissement judiciaire.

PolitiqueModifier

GouverneursModifier

Depuis l'indépendance de la Belgique :

Commandants militairesModifier

Sécurité et secoursModifier

PoliceModifier

Pour les services de police, la province est divisée en 29 zones de police :

PompiersModifier

En ce qui concerne les pompiers, la province est divisée en six zones de secours :

La province de Flandre orientale est, avec la province de Liège, la province belge qui dispose du plus grand nombre de zones de secours (6), alors qu'en termes de superficie, elle fait partie des plus petites. Cette plus large division s'explique par les risques spécifiques très diversifiés et la densité de population importante.

Protection civileModifier

La province de Flandre Orientale n'abrite aucune caserne de la protection civile belge mais dépend, en fonction, de celle de Brasschaat, Jabbeke ou de Liedekerke.

Notes et référencesModifier

  1. a et b « Chiffres de la population par province et par commune », sur ibz.rrn.fgov.be (consulté le 18 avril 2019).
  2. a et b Décret de l’Autorité flamande du 4 mai 2018 relatif à la fusion volontaire des communes de Deinze et Nevele et modifiant l'annexe au décret du réglant la dotation et la répartition du Fonds flamand des Communes et l'annexe au Décret portant organisation des élections locales et provinciales du (Moniteur Belge du (Numac : 2018012108).
  3. Commune fusionnée avec Aalter au
  4. Décret de l'Autorité flamande du 4 mai 2018 relatif à la fusion volontaire des communes d'Aalter et Knesselare et modifiant l'annexe au décret du 5 juillet 2002 réglant la dotation et la répartition du Fonds flamand des Communes et l'annexe au Décret portant organisation des élections locales et provinciales du 8 juillet 2011 (Moniteur Belge du (Numac : 2018012109).
  5. a b et c Commune fusionnée avec Zingem au pour former la commune de Kruisem
  6. Décret de l'Autorité flamande du relatif à la fusion volontaire des communes de Kruishoutem et Zingem et modifiant l'annexe au décret du réglant la dotation et la répartition du Fonds flamand des Communes et l'annexe au Décret portant organisation des élections locales et provinciales du (Moniteur Belge du (Numac : 2018012631).
  7. Commune créée au par la fusion des communes de Kruishoutem et Zingem
  8. Commune crée le par la fusion des communes de Lovendegem, Waarschoot et Zomergem
  9. a b c et d Décret de l’Autorité flamande du 4 mai 2018 relatif à la fusion volontaire des communes de Lovendegem, Waarschoot et Zomergem et modifiant l'annexe au décret du réglant la dotation et la répartition du Fonds flamand des Communes et l'annexe au Décret portant organisation des élections locales et provinciales du (Moniteur Belge du (Numac : 2018012106)
  10. Commune fusionnée avec Zomergem et Waarschoot au pour former la commune de Lievegem
  11. Commune fusionnée avec Lovendegem et Zomergem au pour former la commune de Lievegem
  12. Commune fusionnée avec Lovendegem et Waarschoot au pour former la commune de Lievegem
  13. Loi du 1er décembre 2013 portant réforme des arrondissements judiciaires et modifiant le Code judiciaire en vue de renforcer la mobilité des membres de l'ordre judiciaire (Moniteur belge du 10 décembre 2013)

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexeModifier

Lien externeModifier