Ouvrir le menu principal

Gérard Brach

cinéaste et scénariste
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Brach.
Gérard Brach
Naissance
Montrouge, France
Nationalité Drapeau de France Français
Décès (à 79 ans)
Paris
Profession Scénariste
Réalisateur
Films notables Répulsion
Cul-de-sac
Le Bal des vampires
Le Nom de la rose
L'Ours
Le bateau sur l'herbe

Gérard Brach est un scénariste et réalisateur français, né le à Montrouge (Hauts-de-Seine), et mort le à Paris. Scénariste majeur du cinéma français par sa faculté à s'adapter à tout type d'univers tout en y apportant une touche de noirceur teintée de cynisme, Brach fut le collaborateur récurrent de Roman Polanski et Jean-Jacques Annaud.

BiographieModifier

En 1943, alors qu’il n’a que 16 ans, sa famille le pousse à s’engager dans la division Charlemagne, dont il fut le plus jeune combattant. Après la bataille de Stalingrad, les nazis allemands l’avaient envoyé se battre à Königsberg. Au début des années 1970 Gérard Brach a réalisé deux films : La Maison avec Michel Simon et Le Bateau sur l'herbe avec Claude Jade et Jean-Pierre Cassel. Il a collaboré à plusieurs reprises avec Jean-Jacques Annaud sur des adaptations difficiles telles que Le Nom de la rose (1986) (d'après Umberto Eco) et L'Amant (1992) (d'après Marguerite Duras). Le dernier scénario qu'il a écrit a été également adapté par Annaud, Sa Majesté Minor (2007).

Gérard Brach est mort en 2006 des suites d'un cancer du poumon. Jan Kounen lui dédie, (ainsi qu'à Tjade Coenen et Claude Petit), son long métrage 99 francs (source : générique).

FilmographieModifier

ScénaristeModifier

RéalisateurModifier

Assistant réalisateurModifier

Liens externesModifier