Ouvrir le menu principal
Francesco Bianchini
Duomo (Verona) - Interior - Nave left part - Monument to Francisco Bianchini.jpg
Monument dans la cathédrale de Vérone
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 66 ans)
RomeVoir et modifier les données sur Wikidata
Formation
Activités
Autres informations
Domaine
Membre de
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bianchini et la section Homonyme et paronyme ci-dessous.

Francesco Bianchini (né le à Vérone et mort le (à 66 ans) à Rome), est un historien, philosophe et astronome italien. Il était l'oncle de Giuseppe Bianchini.

Sommaire

BiographieModifier

Francesco Bianchini vint de bonne heure à Rome et jouit de la faveur d'Alexandre VIII et de ses successeurs, qui lui confièrent plusieurs missions scientifiques importantes. Il fut bibliothécaire d'Alexandre VIII, secrétaire d'une commission chargée de la réforme du calendrier, dressa un gnomon sur une grande échelle dans la basilique Sainte-Marie des Anges et des Martyrs, tira une ligne méridienne à travers l'Italie, perfectionna quelques instruments d'astronomie, et découvrit les taches de Vénus. Bianchini est devenu membre de la Royal Society le 29 janvier 1713.

À la demande du duc de Parme François Ier, héritier des jardins Farnèse sur le Mont Palatin, il effectue de 1722 à 1724 les premières recherches systématiques, qu'il publie, sur les vestiges du palais impérial[1].

Il meurt en 1729, d'hydropisie, et est enterré dans la basilique Sainte-Marie Majeure.

ŒuvresModifier

SourceModifier

Marie-Nicolas Bouillet et Alexis Chassang (dir.), « Francesco Bianchini » dans Dictionnaire universel d’histoire et de géographie, (lire sur Wikisource)

AnnexesModifier

HonneursModifier

Homonyme et paronymeModifier

Il ne faut pas confondre :

Nom Prénom Nom latin Article Naissance Mort Cratère lunaire
Biancani Giuseppe Blancanus Giuseppe Biancani 1566 1624 Blancanus
Bianchini Francesco Blanchinus (veronensis) (présent article) 1662 1729 Bianchini
Bianchini Giovanni Blanchinus Giovanni Bianchini 1410 v. 1469 Blanchinus

Pour les autres Bianchini, qui n'ont pas de cratère sur la Lune, voir la page d'homonymie Bianchini  .

Notes et référencesModifier

  1. Bernard Andreae, L’art de l’ancienne Rome, Mazenod, 1973, réédité en 1988, (ISBN 2850880043), p. 512Recension de Charles Delvoye dans L'Antiquité classique, 1977, no 46-2, p. 690-692.

AnnexesModifier