Portail:Astronomie

Astronomie
65 831 articles de Wikipédia sont actuellement consacrés à Astronomie.

Ciel du mois
KStars icon oxygen hicolor.svg
Le ciel de septembre présente les constellations typiques de l'automne...
Carte céleste
01set.png
Carte du ciel à 42°N, 23:00 h (CET)
1er septembre 2021 (agrandir)
15set.png
Carte du ciel à 42°N, 23:00 h (CET)
15 septembre 2021 (agrandir)
Lumière sur
Vue d'artiste des trois étoiles de l'exoplanète HD 188753 Ab, à partir d'un hypothétique satellite de cette dernière.

Le paradoxe de Fermi est le nom donné à une série de questions que s'est posées le physicien italien Enrico Fermi en 1950, alors qu'il débattait avec des amis de la possibilité d'une vie et d'une visite extraterrestre.

Fermi, lauréat du prix Nobel en 1938, et alors qu'il est impliqué dans le projet Manhattan à Los Alamos aux États-Unis, déjeune avec plusieurs de ses amis et collègues (Emil Konopinski, Edward Teller et Herbert York). Lors du repas, il en vient à demander où sont les extraterrestres, et pose le principe du paradoxe qui porte son nom. Celui-ci consiste à se demander pourquoi l'humanité n'a, jusqu'à présent, trouvé aucune trace de civilisations extraterrestres, alors que le Soleil est plus jeune que beaucoup d'étoiles situées dans notre galaxie. Selon Fermi, des civilisations plus avancées auraient dû apparaître parmi les systèmes planétaires plus âgés et laisser des traces visibles depuis la Terre, telles des ondes radio. Le paradoxe de Fermi peut s'énoncer sous la forme d'une question :

« S'il y avait des civilisations extraterrestres, leurs représentants devraient être déjà chez nous. Où sont-ils donc ? »

La question de Fermi — soulevée avant lui par Constantin Tsiolkovski — est redécouverte par Carl Sagan en 1966, puis est explicitement formulée par l'ingénieur David Viewing en 1975. La même année, Michael H. Hart formule plusieurs hypothèses visant à résoudre le paradoxe, classées en quatre catégories :

  1. il se peut que la probabilité d'apparition d'une civilisation technologiquement avancée soit très faible, si bien qu'un univers de la taille du nôtre est nécessaire pour qu'elle ait une chance de se produire une fois (mais beaucoup moins probablement deux) ;
  2. il se peut que les extraterrestres existent mais que, pour une raison ou une autre, la communication et le voyage interstellaires soient impossibles ou ne soient pas jugés souhaitables ;
  3. il se peut que la vie existe ailleurs, mais en des lieux rendant sa détection difficile — par exemple dans des océans protégés par une couche de glace, organisée autour d'évents hydrothermaux ;
  4. il se peut enfin que les extraterrestres existent et nous rendent visite mais d'une manière indétectable avec les moyens techniques actuels.

Pour certains auteurs, le paradoxe n'en est pas un ; pour d'autres, il s'agit d'un dilemme ou d'un problème de logique ; pour d'autres enfin, il repose sur un anthropocentrisme, c'est-à-dire un raisonnement qui appréhende la réalité à travers la seule perspective humaine, l'étroitesse de ce raisonnement empêcherait de résoudre la question de la vie extraterrestre. La littérature spécialisée, mais aussi la science-fiction, la philosophie et la pensée religieuse, connaissent depuis une profusion d'essais explorant les solutions possibles au paradoxe. La façon de l'aborder a ainsi évolué ; des outils statistiques (comme l'équation de Drake) ont tenté de le poser sous une forme scientifique. D'autres approches (comme la théorie de l'évolution, l'écologie ou la simulation informatique) en ont élargi la base de réflexion, mais il n'y a toujours pas de consensus sur la solution du problème.

Article de qualité

Ces articles ont été sélectionnés comme faisant honneur de façon exceptionnelle à Wikipédia, l'encyclopédie libre et gratuite. Ces articles satisfont à des critères stricts, mais vous pouvez encore les améliorer !

Article de qualité 41 Articles astronomiques de qualité

Bon article

Bon article 26 Bons articles astronomiques

Le saviez vous ?

Le saviez-vous ?

L'étoile naine jaune 55 Cancri.













  • Plus la magnitude d'un objet est faible, plus celui-ci est brillant.





  • Quand le soleil n'aura plus assez d'hydrogène, il se transformera en une étoile de taille énorme, une géante rouge ; c'est ce qui se produira dans 4,5-5 milliards d'années.
Index thématique
Participer

Vous souhaitez participer ?
→ Le projet astronomie est le point de départ pour contribuer aux articles de ce domaine. On y trouve :

  • La liste des tâches à accomplir,
  • Les conseils et outils pour créer de nouveaux articles,
  • Les modifications récentes des articles d'astronomie,
  • Les articles récemment créés.

Laissez un message aux participants