Stéphane Brizé

cinéaste français
Stéphane Brizé
Description de cette image, également commentée ci-après
Stéphane Brizé au festival de Cannes 2018.
Naissance (54 ans)
Rennes, France
Nationalité Drapeau de la France Français
Profession Réalisateur
Scénariste
Acteur

Stéphane Brizé est un réalisateur, scénariste et acteur français, né le à Rennes.

Nommé deux fois au César du meilleur réalisateur, il reçoit par ailleurs le César de la meilleure adaptation en 2010 pour Mademoiselle Chambon.

BiographieModifier

Né d'un père facteur et d'une mère au foyer, Stéphane Brizé vient d'un milieu où la culture se résume « à une poignée de romans dans la bibliothèque familiale »[1].

Après un DUT d'électronique à l'université de Rennes, il effectue un stage de fin d'étude à France 3 Rennes qui l'oriente vers l'audiovisuel[2]. Il devient technicien à la télévision à Paris et suit des cours d'art dramatique ; il met ensuite en scène plusieurs pièces de théâtre[3].

Au cinéma, il réalise un premier court métrage en 1993, Bleu dommage, puis un moyen métrage en 1996, L'Œil qui traîne, avant de passer au long métrage en 1999 avec Le Bleu des villes.

Pour ses quatre derniers films, en 2009 Mademoiselle Chambon, en 2012 Quelques heures de printemps, en 2015 La Loi du marché et en 2018 pour En guerre, il choisit Vincent Lindon comme protagoniste. La Loi du marché se retrouve en sélection officielle au Festival de Cannes 2015, et Vincent Lindon obtient le Prix d'interprétation masculine. Il reçoit également pour ce rôle le Lumière du meilleur acteur l'année suivante.

Stéphane Brizé est membre du jury du Festival du cinéma américain de Deauville 2018[4], et président du jury du Festival Regards croisés 2018.

FilmographieModifier

RéalisateurModifier

Courts métragesModifier

Longs métragesModifier

ScénaristeModifier

Stéphane Brizé est scénariste de la plupart de ses films. Il est coscénariste du premier film de Florence Vignon, Le Premier Pas (1999), elle-même étant coscénariste de L'Œil qui traîne, Le Bleu des villes, Mademoiselle Chambon, Quelques heures de printemps et Une vie.

ActeurModifier

DistinctionsModifier

Récompenses[6]Modifier

NominationsModifier

AutreModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Frédéric Theobald, « "La loi du marché", ou la révolte du vigile », sur lavie.fr,
  2. Interview de Stéphane Brizé par Bruno Cras, émission « Secrets de tournage » sur Europe 1, 18 août 2015, 6 min 40 s.
  3. Mathilde Blottière, « Les cinéastes en compétition : Stéphane Brizé, avec La Loi du marché », sur telerama.fr,
  4. « Festival du cinéma américain de Deauville : le jury dévoilé », sur ouest-france.fr, (consulté le ).
  5. « «L'oeil qui traîne» de Stéphane Brizé », sur www.brefcinema.com,
  6. Biographie et récompenses de Stéphane Brizé, sur le site de Canal Plus.
  7. Palmarès, site officiel du Festival de Mamers en Mars.
  8. Le Masque et la Plume, émission du 17 février 2013 sur France Inter, [1]
  9. « Festival de Cannes 2015 : Nanni Moretti prix du Jury œcuménique pour Mia Madre », RTL, (consulté le )