Frédéric II de Misnie

margrave de Misnie
(Redirigé depuis Frédéric II le Sévère)

Frédéric II dit le Sérieux (en allemand : der Ernsthafte), né le à Gotha et mort le au château de la Wartbourg, est un prince de la maison de Wettin, fils du margrave Frédéric Ier le Mordu. Il fut landgrave de Thuringe et margrave de Misnie de 1323 jusqu'à sa mort.

Frédéric II de Misnie
Image dans Infobox.
Portrait de Frédéric II, Fürstenzug, Dresde.
Titres de noblesse
Margrave
Landgrave (en)
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Nom dans la langue maternelle
Friedrich IIVoir et modifier les données sur Wikidata
Famille
Père
Mère
Élisabeth von Lobdeburg (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Environ Mathilde de Bavière (en) (environ de à )Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Élisabeth de Misnie (en)
Friedrich von Meißen (d)
Beatrix von Meißen (d)
Anne von Meißen (d)
Guillaume Ier de Misnie
Balthazar de Thuringe
Louis de Misnie
Frédéric III de Thuringe
Clara von Meißen (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Parentèle
Coat of arms of Saxony.svg
blason

BiographieModifier

Fils du margrave Frédéric Ier de Misnie (1257-1323) et de son épouse Élisabeth de Lobdeburg-Arnshaugk (1286-1359), Frédéric II appartint à la première branche de la maison de Wettin. Il est également l'ascendant des familles royales du Royaume-Uni, du Portugal et de Bulgarie (Saxe-Cobourg-Gotha) de Belgique (Saxe-Cobourg-Saalfeld) et des princes appartenant aux différentes maisons de Saxe, les électeurs de Saxe puis rois de Saxe appartiennent à la sixième branche de la maison de Wettin, ils ont pour ascendant le prince Albert III, fils cadet de l'électeur Frédéric II de Saxe, lui-même issu de la première branche de la dynastie.

Encore mineur à la mort de son père, Frédéric hérite seul de la marche de Misnie et du landgraviat de Thuringe ; au début, il est mis sous tutelle de sa mère. À partir du moment où il a atteint sa majorité, en 1329, il lutte pour la suprématie de la Thuringe, notamment aux conflits avec les comtes de Weimar-Orlamünde et la maison de Schwarzbourg, mais également avec Henri III de Virnebourg, archevêque de Mayence, entre 1342 et 1346.

En 1347, après la mort de son beau-père, l'empereur Louis IV, Frédéric était un possible successeur ; néanmoins, il doute du soutien des princes-électeurs et il renonce à une candidature en faveur du prince Charles de Luxembourg déjà élu roi des Romains avec l’appui du pape Clément VI et couronné à Bonn le . Les deux souverains se sont réunis à Bautzen en 1348 et reconnaissent mutuellement leurs biens et domaines.

Frédéric IIIl mourut le au château de la Wartbourg et fut enterré dans l'abbaye d'Altzelle.

Mariage et descendanceModifier

Frédéric II le Sérieux épousa en 1323 Mathilde de Bavière (en) (1313–1346), fille du roi Louis IV et de Béatrice de Świdnica. Neuf enfants sont nés de cette union :

Liens internesModifier