Ouvrir le menu principal

Downsizing (film)

film de Alexander Payne, sorti en 2017
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Downsizing.
Downsizing
Titre québécois Petit format
Titre original Downsizing
Réalisation Alexander Payne
Scénario Alexander Payne
Jim Taylor
Acteurs principaux
Sociétés de production Ad Hominem Enterprises
Annapurna Pictures
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Comédie dramatique
Durée 135 minutes
Sortie 2017

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Downsizing ou Petit format au Québec est une comédie dramatique de science-fiction américaine réalisée par Alexander Payne, sortie en 2017.

Ce film dystopique est un récit d'anticipation doublé d'une satire sociale qui a dérouté le public du 74e festival de Venise et du 42e festival de Toronto, où il a été présenté en avant-première en août et septembre 2017. Pour la journaliste et critique Stéphanie Belpêche, sous ses dehors de comédie de science-fiction inoffensive et absurde se cache en effet « une fable cruelle et pertinente pour dénoncer une société régie par l'intolérance, la violence, le consumérisme, le fossé grandissant entre les riches et les pauvres, la perte de l'identité. L'idéalisme cède sa place au réalisme, au cynisme, voire au nihilisme absolu[1] ».

SynopsisModifier

Dans un futur proche, le scientifique norvégien Jørgen Asbjørnsen met au point le downsizing (qu'on peut traduire par « réduction ») qui permet de réduire les humains à une taille d’environ 12 cm. Cette technologie irréversible de miniaturisation cellulaire doit officiellement réduire la surpopulation et promouvoir la décroissance mais est utilisée par les volontaires, des Américains de classe moyenne (en), pour consommer beaucoup plus (maison, nourriture, parures de diamants aux petits formats coûtant moins cher) dans des nouvelles cités sous cloche dédiées spécialement aux downsizés. Une entreprise commerciale présente ces cités avec force marketing comme des paradis terrestres du farniente et prend en charge les opérations de downsizing[2].

Cette promesse d'augmenter de façon considérable leur niveau de vie, décide Paul Safranek et sa femme Audrey, jeune couple au train de vie un peu morose et en proie à des problèmes de crédit, à abandonner leur quotidien à Omaha, pour se lancer dans une aventure qui changera leur vie pour toujours. Les Safranek optent pour Leisureland, du nom de la cité de luxe où vivent déjà quelques audacieux. Mais après l'opération de downsizing, Paul se réveille seul : Audrey lui téléphone pour lui annoncer qu'elle a renoncé à la dernière minute à le suivre dans cette aventure, par peur d'être coupée de sa famille. Écœuré car sa miniaturisation est hélas irréversible, Paul élit domicile dans son manoir flambant neuf de Leisureland. Un an après son installation, son quotidien le rattrape. Ne pouvant effectuer son métier d'ergothérapeute[3], il doit se contenter d'un job dans un centre d'appel. En difficulté financière après son divorce, Paul est contraint d'habiter un modeste appartement. Crédule idéaliste, il se lie d'amitié avec son voisin Dusan, trafiquant serbe cynique qui s'est fait miniaturiser pour mieux flamber, et Ngoc Lan (militante écologiste vietnamienne qui a été miniaturisée contre son gré par son gouvernement), la femme de ménage estropiée de ce dernier. Paul admire cette femme courageuse, unijambiste affublée d’une prothèse et qui fait la chasse au gaspillage pour nourrir les laissés-pour-compte, des immigrants vivant dans des immeubles. Paul et Ngoc Lan tombent amoureux. Paul, Dusan et Ngoc Lan rejoignent en Norvège le docteur Asbjørnsen, gourou d'une communauté de downsizés plus radicale qui veut se réfugier sous terre en prévision de l'extinction prochaine de l'espèce humaine due au relargage du méthane de l'Arctique. Prêt à rejoindre cette communauté, Paul y renonce finalement, par amour pour Ngoc Lan, le couple restant aider ses semblables sur terre.

Fiche techniqueModifier

  Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

DistributionModifier

  Source et légende : version québécoise (VQ) sur Doublage.qc.ca[5]

ProductionModifier

Genèse et développementModifier

Alexander Payne et le scénariste Jim Taylor passent plusieurs années à développer le script, durant les sept ans séparant Sideways (2004) et The Descendants (2011). Downsizing devait initialement être produit après Sideways, mais Alexander Payne concrétisera d'abord The Descendants puis Nebraska (2013)[6]. En novembre 2014, Downsizing est officiellement annoncé comme le prochain projet du réalisateur après Nebraska[7].

Jusqu'en octobre 2015, la 20th Century Fox est attachée à la distribution avant que les droits soient acquis par Paramount Pictures[8]. En janvier 2015, Annapurna Pictures participe au financement du film[9], avec la société d'Alexander Payne, Ad Hominem Enterprises[7].

Distribution des rôlesModifier

Reese Witherspoon était liée au projet depuis 2009, tout comme Paul Giamatti et Sacha Baron Cohen[10],[11]. En novembre 2014, Matt Damon rejoint officiellement la distribution[12].

En janvier 2015, Reese Witherspoon est toujours attachée au film et doit retrouver le réalisateur après L'Arriviste (1999)[13]. Alec Baldwin, Neil Patrick Harris et Jason Sudeikis rejoignent ensuite le film[14].

En mars 2016, la participation de Christoph Waltz et Hong Chau est officialisée[15]. Quelques jours plus tard, Kristen Wiig remplace finalement Reese Witherspoon dans le rôle féminin principal[16]. En août 2016, Margo Martindale est annoncée dans un petit rôle[17]. Alec Baldwin est finalement absent du film.

TournageModifier

Le tournage débute le à Toronto, notamment à l'Université York, CityPlace et aux Pinewood Toronto Studios. Il a également lieu aux États-Unis (Omaha et Los Angeles) ainsi qu'en Norvège (Trollfjord)[18],[19],[20],[21],[22].

SortieModifier

Accueil critiqueModifier

Downsizing

Score cumulé
SiteNote
Metacritic63/100
Rotten Tomatoes49%
Allociné 
Compilation des critiques
PériodiqueNote
Le Monde 
Le Parisien 
CinéSéries 
Les Inrockuptibles 
Rolling Stone 
Télérama 
Cahiers du cinéma 

En France, le site Allociné recense une moyenne des critiques presse de 3,2/5, et des critiques spectateurs à 2,0/5[23].

La presse est partagée sur le film. Pour Le Monde, côté positif, « La mise en scène de Payne colle à ces ruptures de ton, avec cette faculté à installer une familiarité immédiate avec les personnages. »[24]. Pour Le Parisien, « Grand amoureux des comédiens, qui le lui rendent bien, Payne s'est entouré d'acteurs épatants. »[25]. Pour CinéSéries, « "Downsizing" balance entre l'anticipation burlesque et la comédie dramatique intelligente. Si l'alchimie est imparfaite, le film est néanmoins étonnant et souvent agréable. »[26].

Moins convaincus, Libération évoque une « critique convenue de l’american way of life »[27]. Pour Rolling Stone, « Downsizing a donc tout pour plaire… et pourtant. Si son scénario repose sur les fondements solides d’une inquiétante quasi-réalité, il pèche par un manque cruel d’ambition. »[28]. Pour Télérama, « La fable sarcastique prend, alors, une tournure à la fois plus politique et plus filandreuse, où l’écologie est assimilée à une secte. Pour finir dans un prêchi-prêcha potentiellement réactionnaire qui fait s’écrouler toute l’ironie de la première partie. »[29].

Box-officeModifier

Notes et référencesModifier

  1. Stéphanie Belpeche, « "Downsizing" : la vie en tout petit », sur lejdd.fr, .
  2. Romain Le Vern, « "Downsizing" : mini-Matt Damon, grande comédie », sur lci.fr, .
  3. Sa licence n'est pas valable dans Leisureland qui est situé dans un autre État américain.
  4. (en) Release info sur l’Internet Movie Database.
  5. « Fiche du doublage québécois du film », sur Doublage.qc.ca (consulté le 15 janvier 2018)
  6. Catherine Shoard, « Matt Damon downsizing with Alexander Payne », The Guardian, (consulté le 12 mars 2016)
  7. a et b Teresa Jue, « Matt Damon to star in Alexander Payne's 'Downsizing' », Entertainment Weekly, (consulté le 12 mars 2016)
  8. Anita Busch, « Paramount Pulls In Alexander Payne’s ‘Downsizing’ With Matt Damon, Reese Witherspoon », Deadline.com, (consulté le 12 mars 2016)
  9. Mike Fleming, Jr., « Annapurna Steps Up For Alexander Payne’s ‘Downsizing’; What A Cast! », Deadline.com, (consulté le 12 mars 2016)
  10. Borys Kit, « Reese Witherspoon Reunites With Alexander Payne for 'Downsizing' », The Hollywood Reporter, (consulté le 12 mars 2016)
  11. Ryan Lambie, « Alexander Payne to Shrink Matt Damon in Downsizing », Den of Geek, (consulté le 12 mars 2016)
  12. Mike Fleming, Jr., « Matt Damon To Star In Alexander Payne’s ‘Downsizing’ », Deadline.com, (consulté le 12 mars 2016)
  13. Mike Fleming, Jr., « Reese Witherspoon ‘Downsizing’ With Matt Damon, Alexander Payne », Deadline.com, (consulté le 12 mars 2016)
  14. Jeff Sneider, « Alec Baldwin, Neil Patrick Harris, Jason Sudeikis Join Matt Damon in ‘Downsizing’ », The Wrap, (consulté le 12 mars 2016)
  15. Justin Kroll, « Christoph Waltz and Hong Chau Joins Matt Damon in Alexander Payne’s ‘Downsizing’ (EXCLUSIVE) », Variety,‎ (lire en ligne)
  16. (en) Mike Fleming, Jr., « Kristen Wiig Joins Matt Damon In Alexander Payne’s ‘Downsizing’ After Reese Witherspoon Exit », Deadline,‎ (lire en ligne)
  17. Joe McGovern, « Margo Martindale describes her small (very, very, very small) role in Alexander Payne's next film », sur Entertainment Weekly, (consulté le 25 août 2016)
  18. (no) « Matt Damon har landet i Lofoten », sur Lofotposten (consulté le 7 avril 2017)
  19. « ‘Downsizing’, starring Matt Damon and Reese Witherspoon, is looking for nude extras in Toronto », OLV,‎ (lire en ligne)
  20. (en) « Lensing April 1, Payne’s ‘Downsizing’ promises to be his most ambitious film to date », Leo Adam Biga's My Inside Stories (consulté le 10 avril 2016)
  21. (en) Micah Mertes, « Alexander Payne, Matt Damon to shoot film in Omaha next week; locations include Prep, midtown », Omaha.com, (consulté le 10 avril 2016)
  22. (en) Filming locations sur l’Internet Movie Database
  23. « Downsizing », sur Allociné (consulté le 10 janvier 2018).
  24. « « Downsizing » : la fin du monde vue d’en bas », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 27 novembre 2018)
  25. « «Downsizing» : Matt Damon en taille XXS pour sauver la planète », leparisien.fr,‎ 2018-01-10cet11:17:05+01:00 (lire en ligne, consulté le 27 novembre 2018)
  26. « Critique de Downsizing (Film, 2018) — CinéSéries », CinéSéries,‎ (lire en ligne, consulté le 27 novembre 2018)
  27. « «Downsizing», trop réducteur », Libération.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 27 novembre 2018)
  28. « Downsizing : gros ego, petit film - Rolling Stone », Rolling Stone,‎ (lire en ligne, consulté le 27 novembre 2018)
  29. « Downsizing de Alexander Payne - (2017) - Film - Comédie dramatique » (consulté le 27 novembre 2018)
  30. JP-Boxoffice.com ; page du film Downsizing consulté le 7 février 2018.

Voir aussiModifier