Le Dauphiné libéré

quotidien régional français
(Redirigé depuis Dauphiné libéré)

Le Dauphiné libéré
Image illustrative de l’article Le Dauphiné libéré

Pays Drapeau de la France France
Zone de diffusion Isère et ses départements voisins
Langue Français
Périodicité Quotidien
Genre Presse régionale
Diffusion 185 596[1] ex. (2018/2019)
Date de fondation 1945

Propriétaire Groupe EBRA
Rédacteur en chef Guy Abonnenc
ISSN 0220-8261
Site web Dauphiné libéré

Le Dauphiné libéré est un journal quotidien de la presse écrite française régionale.

Le siège (centre de presse, impression des éditions) se situe dans l'agglomération grenobloise à Veurey-Voroize. Il est à l'origine de la création de l'Agence d'informations générales, locales, économiques et sportives.

Sa zone de diffusion se concentre sur les départements français de l'Isère, la Savoie, la Haute-Savoie, la Drôme, l'Ardèche, les Hautes-Alpes, l'Ain (Pays de Gex), le Vaucluse (Vaucluse matin), ainsi que dans la Vallée de l'Ubaye, dans les Alpes de Haute Provence[2].

HistoireModifier

 
Ancien siège de la rédaction du Dauphiné libéré à Grenoble. (près d'Alsace-lorraine)

Le Dauphiné libéré a été fondé par sept membres de la Résistance : Louis Richerot, Fernand Policand, Élie Vernet, Alix Berthet, Roger Guerre, André Philippe et Georges Cazeneuve. Prenant la suite du quotidien Les Allobroges sorti le en remplacement du Petit Dauphinois jugé trop compromis avec l'occupant allemand durant la Seconde Guerre mondiale, le premier numéro du Dauphiné libéré paraît le . À la une, l'éditorial annonce : « Le libre journal des hommes libres ».

Son premier siège est situé avenue d'Alsace-Lorraine à Grenoble, avant d'être transféré en 1977 à Veurey-Voroize, dans la banlieue nord de Grenoble. Il est dirigé depuis le par Christophe Tostain, P-DG.

Après avoir été détenu par le chef d'entreprise et homme politique français Serge Dassault au sein du groupe Socpresse[3], Le Dauphiné fait partie désormais du groupe « Est Bourgogne Rhône-Alpes » EBRA, anciennement « groupe Est Républicain »[4].

Le journal a également été l'organisateur du Critérium du Dauphiné libéré jusqu'en 2009 mais dût se séparer de son épreuve pour des raisons financières, l'organisation de cette course relevant désormais du Groupe Amaury Sport Organisation (ASO)[5].

Identité visuelle (logo)Modifier


Informations financièresModifier

En 2018 la société Dauphiné Libéré qui compte 710 collaborateurs (effectif moyen annuel 2018) a réalisé un chiffre d'affaires de 116 690 000  et enregistré une perte de 13 671 700 [6].

Éditions localesModifier

Le Dauphiné libéré touche partiellement ou complètement neuf départements français :

Ain (une édition)

Hautes-Alpes et Alpes-de-Haute-Provence (vallée de l'Ubaye) - (une édition)

Ardèche (trois éditions)

  • Directeur des Éditions de l'Ardèche : Éric Veauvy
  • Directeur Régional Publiprint : Bertrand de Bussy
  • Annonay et Nord Ardèche
  • Ardèche méridionale (Aubenas)
  • Privas centre Ardèche
 
Aire de diffusion du Dauphiné libéré.

Drôme (quatre éditions)

Isère (huit éditions). Directeur départemental : Lionel Arce-Menso

Savoie (quatre éditions)

Haute-Savoie (cinq éditions) Directeur des éditions: Julien Estrangin

Vaucluse (trois éditions)


Le Dauphiné libéré a également lancé en 2008 l'hebdomadaire Grenews afin de diversifier son public et de faire face à la concurrence d'autre médias. Grenews vise l'agglomération grenobloise et combine un hebdomadaire gratuit, un site web et une WebTV. En , cet hebdomadaire est renommé Gre CityLocalNews. Il existe une autre édition gratuite à Avignon.

Notes et référencesModifier

  1. https://www.acpm.fr/Support/le-dauphine-libere>
  2. « Tout sur le Dauphiné », sur le site du Dauphiné Libéré (consulté le 31 août 2012)
  3. Dassault atterrit dans «le Figaro» - Libération, 31 janvier 2002.
  4. « Bercy valide le rachat par Ebra du pôle Rhône-Alpes de la Socpresse », sur lefigaro.fr, Dassault Medias, (consulté le 8 janvier 2019).
  5. « ASO met la main sur le critérium du Dauphiné libéré », sur lemonde.fr, Société éditrice du Monde, (consulté le 8 janvier 2019).
  6. « Daupiné Libéré : identité et bilans », sur www.societe.com (consulté le 21 octobre 2019)

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • 1945-2005 : 60 ans d'actualités en cent unes. Numéro hors-série du Dauphiné libéré, . Contient 100 fac-similés de unes et des chronologies.
  • L'Album du sport : 60 ans d'exploits. Numéro hors-série du Dauphiné libéré, 2006, 260 pages.
  • 1947-2007 : 60 ans de faits divers. Numéro hors-série du Dauphiné libéré, . Recueil de photos et textes des journalistes de la rédaction, 196 pages.
  • 1948-2008 : 60 ans de montagne. Numéro hors-série du Dauphiné libéré, .
  • Pourquoi le Daubé est-il daubé, Histoire critique du Dauphiné Libéré. Le Postillon, éditions Le monde à l'envers, Grenoble, 2010. (ISBN 978-2-9536877-1-2).

Articles connexesModifier

Lien externeModifier